Les origines et inspirations de The Elder Scrolls Online

À la tête du projet chez ZeniMax Online, Matt Firor pose les bases de gameplay de The Elder Scrolls Online : un PvE inspiré des opus précédents et un PvP « qui dépote » puisant dans son expérience personnelle (acquise notamment sur Dark Age of Camelot).

Les origines et inspirations de The Elder Scrolls Online
Concept Art d'Elder Scrolls Online

Voici quelques jours, le studio ZeniMax Online annonçait le développement de The Elder Scrolls Online (la déclinaison MMO de la saga de jeux de rôles solo) et le développeur poursuit aujourd'hui son partenariat médiatique avec le site Game Informer pour lever le voile sur un nouveau pan du projet : ses origines.
L'entretien n'apporte que peu de révélations : la série des Elder Scrolls s'appuie largement sur des univers ouvert (Oblivion, quatrième opus de la série, était présenté dès 2006 comme un « MMO solo ») et l'idée germe dès lors d'assumer cette approche de gameplay en réalisant un vrai jeu massivement multijoueur dans l'univers des Elder Scrolls. Le studio ZeniMax Online est fondé en 2007 et Matt Firor s'attèle au projet (et affirme compter depuis sur le soutien de Todd Howard, producteur historique de la saga et la coopération de Bethesda - qui appartient aussi au groupe ZeniMax comme ZeniMax Online).

Mais le principal intérêt de cet entretien vidéo tient peut-être au fait que Matt Firor en personne apporte ces précisions. Le MMO s'appuie certes sur les opus précédents de la série (avec un respect de la licence - placer le jeu un millénaire avant les opus précédents permet de s'appuyer sur les connaissances des joueurs tout en se réservant la liberté de raconter des événements inconnus - ou de certains grands principes qui la gouvernent - comme le fait d'encourager et récompenser l'exploration du monde), mais Matt Firor s'appuie tout autant sur son expérience personnelle (notamment en tant que principal concepteur de Dark Age of Camelot).

« Compte tenu de mon passé chez Mythic et sur Dark Age of Camelot, je tenais particulièrement à un mécanisme de PvP qui dépote, notamment parce que tous les jeux Elder Scrolls précédents, chacun d'entre eux, s'articulent autour de conflits intégrés dans une histoire globale. Dans The Elder Scrolls Online, vous pouvez maintenant rejoindre l'une de ces factions belliqueuses et prendre part au combat. »

On le comprend, TESO devrait donc puiser dans le PvE des opus des précédents et les mécanismes PvP apportés par l'expérience de Matt Firor.
Et de préciser que les joueurs devraient doublement « se retrouver un terrain connu » - tant les joueurs des Elder Scrolls précédents découvrant l'univers du MMO que les joueurs de MMO, même s'ils n'ont pas joué aux opus précédents. On jugera sur pièce l'année prochaine.

Réactions (28)


  • En chargement...

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

358 aiment, 120 pas.
Note moyenne : (515 évaluations | 52 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(257 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

584 joliens y jouent, 882 y ont joué.