Un peu de « finesse » dans un monde de brutes

Pour dynamiser les combats de The Elder Scrolls Online, le MMO intègre un système de « finesse » : au-delà de simplement éliminer un monstre, les combats stratégiques menés avec panache et maîtrise seront mieux récompensés.

Un peu de « finesse » dans un monde de brutes

Les équipes du studio ZeniMax Online poursuivent leur tour d'horizon du fonctionnement des compétences et des mécaniques de combats de The Elder Scrolls Online : Brian Wheeler (designer en charge du PvP), Maria Aliprando (ayant la responsabilité du PvE), et Nick Konkle (designer travaillant sur le gameplay et les combats) détaillent le projet devant les caméras de PC Gamers.

On en retient notamment que le MMORPG entend ajouter un peu de « finesse » dans les combats. Dans The Elder Scrolls Online, les joueurs seront notamment confrontés à des monstres dont on sait qu'ils devraient être intelligents et afficher des comportements uniques selon leurs atouts propres et l'environnement afin de proposer des combats « tactiquement complexes ». Et pour éviter que les combats PvE ne deviennent rébarbatifs, Maria Aliprando y intègre la notion de « finesse » : si le joueur vient à bout de son combat avec panache, fait montre d'un vrai sens tactique (on s'interroge sur la façon dont le mécanisme l'évalue), il sera mieux récompensé (en termes d'expérience et d'objets). « Il ne s'agit pas simplement de succès ou d'échec [des monstres vaincus ou non] mais de réellement maîtriser ses compétences ».
L'objectif du trio est tout autant d'encourager les joueurs à combattre en groupe : une compétence utilisée par un personnage seul pourra avoir un certain effet (une boule de feu, par exemple), et en produire d'autres quand elle est utilisée en conjonction avec les compétences d'autres personnages (une attaque circulaire de l'un couplée aux boules de feu de l'autre produit un déluge de feu autour du duo).
On retrouve la même approche en PvP. Les affrontements entre joueurs se dérouleront dans la province « réellement immense » de Cyrodiil et pour ne pas rebuter les joueurs qui pourraient être impressionnés par le PvP, le gameplay s'y focalise sur « l'effort de guerre ». Les personnages belliqueux et de haut niveau pourront évidemment y combattre. Les autres trouveront d'autres activités (comme l'utilisation des armes de siège, à l'abri derrière les défenses alliés).

Et en attendant de tester The Elder Scrolls Online sur pièce l'année prochaine, le MMOG devrait dévoiler son gameplay un peu plus concrètement dans le cadre du l'E3 de Los Angeles du 5 au 7 juin prochain.

Réactions (190)


Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

357 aiment, 120 pas.
Note moyenne : (515 évaluations | 52 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(257 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

583 joliens y jouent, 882 y ont joué.