The Elder Scrolls Online, priorité au PC avant de s'intéresser aux autres plateformes

Certains des précédents opus de la série de Elder Scrolls étaient disponibles sur PC et consoles. Qu'en est-il de The Elder Scrolls Online ? Le développeur ZeniMax Online se concentre sur le PC et le Mac, mais s'intéresse aussi aux plateformes mobiles.

The Elder Scrolls Online, priorité au PC avant de s'intéresser aux autres plateformes

C'est l'un des leitmotives de l'équipe de développement de The Elder Scrolls Online : le MMO entend s'inscrire dans la droite ligne des opus précédents de la série (comme les précédents Elder Scrolls, TESO se veut un vrai jeu de rôle, mais online, immergeant le joueur dans un univers riche et complexe). On attendra de juger sur pièce avant d'apprécier (ou non) l'héritage, mais contrairement aux précédents épisodes sortis sur PC mais aussi sur consoles, les équipes de ZeniMax Online se concentre actuellement sur les versions PC et Mac du MMORPG avant d'envisager d'éventuels portages sur (les prochaines) consoles, voire sur plateformes mobiles. C'est ce qu'indique Matt Firor à Games Industry.

« Il y a beaucoup de rumeurs notamment autour des prochaines générations de consoles. Il semblerait qu'on s'oriente vers des plateformes plus standardisées. Mais ceci dit, nous ne nous intéressons pas fondamentalement à la question pour l'instant. La pire des choses à faire consiste à se soucier des nouvelles plateformes alors que vous êtes en pleine phase de développement. Nous voulons nous concentrer sur ce que nous faisons actuellement et ensuite, nous regarderons les autres options. Nous restons juste ouverts aux opportunités. »
Alten Corimont

Au-delà des projets de ZeniMax Online, comment expliquer le manque d'intérêt des développeurs de MMO pour les consoles ? Selon le producteur, en la matière, tout est question d'ergonomie et de technologie.

« La 360, quand elle a été annoncée était un outil ridiculement cool, mais n'était pas très puissante par rapport aux PC de l'époque. La technologie était un peu limitée au regard de la taille et des ambitions que vous pouviez avoir. Les PC sont infiniment plus ouverts. Et le développement de jeux en ligne, c'est d'abord la possibilité de faire ce que vous voulez, de repousser les limites et c'est juste plus simple sur une plateforme ouverte. Mais un jour, ça changera peut-être. »

Et Matt Firor de souligner aussi que les joueurs sont capables de s'approprier la technologie et de l'adapter à leur besoin. Par exemple, en termes de design, il n'était pas du tout cohérent de s'appuyer sur un même outil (le clavier) pour à la fois déplacer son personnage et discuter avec ses compagnons d'armes. Les joueurs se sont adaptés en adoptant des logiciels de discussions vocales comme Ventrilo et les développeurs et designers n'ont pas eu à chercher de véritables solutions efficaces à leur proposer.
De même, la démocratisation des plateformes mobiles fait évoluer les usages. De quoi imaginer un portage ? Selon Matt Firor, le « temps des tablettes et des mobiles arrive ». « Sans parler spécifiquement de ce que nous faisons, je pense qu'à l'avenir vous pourrez vous connecter à un même monde avec différents outils, je pense que c'est ce vers quoi nous allons tous... Vous pouvez vous connecter via un iPad et avoir une certaine expérience et rentrer chez vous et utiliser votre PC ou votre Mac et avoir une autre expérience de jeu, mais le tout dans un même univers. » De là à imaginer des projets concrets en la matière chez ZeniMax Online...

Réactions (29)


  • En chargement...

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

357 aiment, 120 pas.
Note moyenne : (515 évaluations | 52 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(257 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

583 joliens y jouent, 882 y ont joué.