Questions / réponses : façonner librement son personnage

Dans The Elder Scrolls Online, le joueur pourra composer librement son personnage selon ses propres choix, quand bien même ils ne sont pas les plus efficaces. Le studio ZeniMax Online l'explique.

Questions / réponses : façonner librement son personnage

Ponctuellement, les équipes du studio ZeniMax Online s’attachent à étancher la curiosité des (futurs) joueurs de The Elder Scrolls Online et répondent aux interrogations soulevées sur les réseaux sociaux, dans le cadre de la série « Ask Us Anything » (« vous pouvez tout nous demander ») initiée par le développeur.
La dernière salve de questions en date fait aujourd’hui l’objet de réponses et on en retient par exemple que les dialogues seront doublés vocalement ou que les férus d’histoires trouveront moult livres dans l’univers de jeu. En termes de gameplay, on note tout autant que les joueurs pourront très librement façonner leur personnage, sans contrainte formelle : le joueur sera libre de faire évoluer son personnage comme il l’entend, même si ce n’est pas la voie la plus efficace.

Par exemple, un tank sera logiquement enclin à opter pour une armure lourde (qui absorbe le mieux les dégâts), mais selon le développeur, un personnage choisissant des aptitudes défensives et renforçant sa santé pourra tout autant résister au corps à corps avec une armure légère. Dans le même registre, le joueur pourra décider de se spécialiser dans un unique de domaine de compétences bien précis (selon l'exemple de ZeniMax, pour se « concentrer entièrement sur les soins, vous pouvez choisir de jouer un Templier spécialisé en bâton de Restauration ») ou opter pour un personnage plus polyvalent.

« En choisissant votre arme, vos aptitudes passives, vos améliorations et en remplissant vos cinq emplacements d’aptitudes actives, vous pourrez vraiment décider de la façon dont vous allez aborder chaque situation. Plus vous jouerez, plus vous aurez de choix. »

De même en matière de maniement des armes : le joueur pourra s’adapter selon les situations, maniant deux armes simultanément, ou une arme et un bouclier, ou encore une arme et un bâton pour lancer des sorts. Il pourra dans la foulée « passer d’une combinaison à l’autre rapidement » selon les circonstances.
À l’heure où les MMO sont de plus en plus enclins à imposer des options génériques et similaires à tous les joueurs, Elder Scrolls Online prend donc manifestement le contre-pied des tendances, encourageant ainsi le jeu en groupe – concevoir un personnage polyvalent est possible mais au prix de concessions en termes d'efficacité quand le personnage spécialisé sera évidemment plus efficace dans son domaine de prédilection mais devra compter sur ses compagnons d’arme pour combler ses lacunes personnelles. On attendra évidemment de tester sur pièce, mais on retrouve ici les grands principes gouvernant le (MMO)RPG et sans trop s'avancer, on imagine que les férus d’optimisation apprécieront.

Réactions (62)


  • En chargement...

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

358 aiment, 120 pas.
Note moyenne : (515 évaluations | 52 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(257 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

584 joliens y jouent, 882 y ont joué.