E3 2013 - Le contenu des trois factions pour un personnage

Le end-game d'Elder Scrolls Online s'articule notamment autour des guerres entre factions. Mais les joueurs pacifistes et férus d'exploration de haut niveau pourront aussi poursuivre leur aventure au coeur des autres royaumes.

E3 2013 - Le contenu des trois factions pour un personnage

Si la progression d'un personnage est importante dans un MMORPG, on sait que la qualité du end-game contribue à fidéliser durablement les joueurs. Dans Elder Scrolls Online, le joueur choisit une Alliance (l'une des trois factions jouables) et progresse dans son royaume. À haut niveau, le end-game s'articule ensuite autour des guerres PvP opposant les trois grandes factions jouables du MMO ou des donjons PvE de haut niveau.
Pour autant, pour les joueurs plus habitués aux précédents opus (solo) de la série des Elder Scrolls et ne voulant participer aux luttes PvP, le studio ZeniMax Online leur propose aussi une autre façon de prolonger leur expérience de jeu, décrite au blog Massively dans le cadre de l'E3 qui se tenait cette semaine à Los Angeles.

« Vous pouvez progresser du niveau 1 au niveau 50 avec votre personnages - ça représente environ 140 à 150 heures de contenu. Une fois que vous aurez atteint le niveau 50, vous ne voudrez peut-être pas participer au PvP et peut-être n'êtes-vous pas intéressé par les donjons de groupe de haut niveau, mais vous voudrez sans doute continuer à jouer au jeu. Vous pouvez conserver votre personnage et recommencer le jeu, mais dans une autre Alliance et avec un contenu adapté pour votre niveau 50. Vous pouvez ainsi découvrir une autre facette du contenu, mais où tout est plus difficile. Une fois que vous avez découvert tout ceci, vous pouvez recommencer à nouveau avec la troisième faction et à nouveau, tout sera encore plus difficile. Nous appelons ça le contenu 50+ et 50++. En gros, il y a deux couches supplémentaires [le royaume de la faction d'origine puis les deux royaumes restants] de contenu que vous pouvez explorer avec chaque personnage. »

Et de préciser : « il y trois niveaux de contenu, pour trois Alliances et il n'est pas nécessaire d'abandonner l'une pour atteindre l'autre ». Après avoir exploré les autres royaumes, un joueur peut revenir dans son royaume d'origine et « explorer le zone de niveau 35 si vous l'avez ratée, par exemple » et « toutes les modifications que vous avez apportés à l'univers sur persistantes ».
Selon les équipes de ZeniMax, une fois au niveau 50, le joueur aura complété « environ 20% du niveau de compétence à sa disposition ». Poursuivre ses pérégrinations permet de « continuer à faire progresser vos compétences, même si vous n'êtes pas intéressé par le PvP ».
Une approche complémentaire du end-game (et qui s'appuie sur l'une des forces de la licence : son monde ouvert), sans doute susceptible d'augmenter la durée de vie du jeu et contribuer à rassasier les joueurs méticuleux et férus d'exploration cherchant à « tout découvrir » d'un univers - les Achievers du Bartle test.

Réactions (98)

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

230 aiment, 98 n'aiment pas.
Note moyenne : (355 évaluations | 50 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(224 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

481 joliens y jouent, 654 y ont joué.

Suivez-nous : Facebook Twitter Google+ RSS