The Elder Scrolls Online dévoile son modèle économique

Signe que la sortie d'Elder Scrolls Online avance à grands pas, il est temps pour Matt Firor de parler gros sous. Le MMORPG signé ZeniMax Online entend manifestement se financer via un abonnement mensuel.

The Elder Scrolls Online dévoile son modèle économique

En marge de la gamescom de Cologne, lors d'un entretien accordé à Gamestar, Matt Firor s'est manifestement penché sur la question du modèle économique d'Elder Scrolls Online. Et pour reprendre les mots du directeur général du studio ZeniMax Online rapportés par le site allemand : "nous optons pour un modèle d'abonnement pour ESO".

Il faudra donc manifestement s'acquitter d'un "petit" abonnement mensuel (manifestement de 12,99 euros) pour jouer à Elder Scrolls Online. Et alors que la plupart des MMORPG ont basculé vers des modèles free-to-play, le studio ZeniMax Online prend manifestement le contre-pied des tendances avec son MMORPG. Tout comme WildStar qui faisait le même pari il y a deux jours, Elder Scrolls Online entend démontrer que son contenu justifie un abonnement mensuel - malgré les déconvenues de quelques blockbusters récents.

Selon Matt Firor, le modèle à abonnement est celui qui correspond le mieux à son MMORPG, tout en faisant écho aux épisodes précédents de la série des Elder Scrolls. La boîte de jeu d'Elder Scrolls Online contiendra l'équivalent de 30 jours d'abonnement, permettant au joueur d'apprécier librement le contenu du jeu (comme les épisodes solos). Puis au terme de ce premier mois d'exploration, le joueur pourra choisir de passer à autre chose ou de s'investir plus durablement (notamment dans le cadre des affrontements RvR du MMO) en s'acquittant de l'abonnement. Mais selon Matt Firor, le modèle à base d'abonnement offre surtout la liberté de s'adonner au jeu sans poser se poser constamment la question des sommes dépensées ou des contenus accessibles, spécifiques aux titres free-to-play financés au travers de micro-transactions. Selon le développeur, les joueurs auront accès à des centaines d'heures de jeu, à un support client de qualité, à l'intégralité du jeu et le studio s'engage quant à la fréquence des mises à jours sur le long terme. Elder Scrolls Online mise ainsi sur un contenu jouable seul ou à plusieurs, PvP et PvE qui doit se renouveler constamment. ZeniMax a d'ailleurs déjà commencé à communiquer sur la période qui suivra le lancement et ce contenu déjà prévu.
On sait qu'il est facile pour un MMORPG d'attirer des joueurs, mais bien plus complexe de les fidéliser. Et si l'ajout de contenu est sans doute l'une des clefs de la fidélisation, on sait aussi que l'abonnement peut parfois rebuter.

Réactions (297)

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

230 aiment, 98 n'aiment pas.
Note moyenne : (355 évaluations | 50 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(224 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

481 joliens y jouent, 654 y ont joué.

Suivez-nous : Facebook Twitter Google+ RSS