Contenu de haut niveau et « système de justice » dans Elder Scrolls Online

Avant même le lancement d'Elder Scrolls Online, les équipes de ZeniMax Online s'attèlent au contenu de haut niveau et aux premières mises à jour post-sortie, articulées par exemple autour de la Guilde des Voleurs et d'un système de justice.

Contenu de haut niveau et « système de justice » dans Elder Scrolls Online

On le sait, un MMO s'envisage sur la durée et dès avant son lancement, les développeurs s'attèlent généralement au contenu de haut niveau (que les joueurs atteignent très rapidement), mais aussi à celui déployé après sa sortie.
Dans un entretien accordé vidéo (entrecoupé d'extrait du jeu) accordé à Eurogamer, Maria Aliprando, gameplay designer d'Elder Scrolls Online, revient notamment sur le end-game du MMORPG. En vrac, elle souligne qu'au terme de la progression du personnage, le joueur ayant atteint le niveau 50 n'aura complété qu'environ 30% de ses compétences et pourra donc continuer à progresser, par exemple au travers des master dungeons (les six donjons de haut niveau du MMO, accessibles après avoir fait les donjons « classiques » d'ESO et comptant des zones inédites et particulièrement ardues où s'aventurer et rencontrer de nouveaux bosses), explorer les « zones d'aventures » (conçues spécifiquement pour des groupes d'aventuriers aguerris) mais aussi et surtout se concentrer sur les guerres d'Alliances (le RvR).
On le sait, le but ultime de ces guerres de faction sera notamment de conquérir le Trône de Rubis pour être nommé Empereur. On savait que s'approprier la Cité Impériale octroyait des bonus à l'ensemble des joueurs de sa faction, mais Maria Aliprando précise aussi dans la foulée que l'Empereur disposera en outre de sa propre « ligne de compétences », en faisant « peu ou prou, le personnage le plus puissant du champ de bataille quand bien même sa couronne est fragile et qu'il devra s'employer pour la conserver ».

Breton

Mais au-delà du contenu de haut niveau, les équipes de ZeniMax Online sont déjà à l'ouvrage sur les premières mises à jour du MMO. La Cité Impériale, assiégée au lancement, verra sa trame évoluer et le développeur prévoit déjà de nouveaux mécanismes. Maria Aliprando évoque ainsi un « système de justice » associé à la Guilde des Voleurs (venant rejoindre les Guilde de Guerriers et Guilde des Mages présentes au lancement) : jusqu'à présent, les indélicats pouvaient se servir impunément sur les étals « sans que personne ne les arrête ». Manifestement, ce système de justice entend faire en sorte que les malandrins respectent les lois de Tamriel - même si les membres de la Guilde des Voleurs pourraient avoir des compétences permettant, par exemple, de « distraire les gardes pour commettre ses forfaits en toute impunité ».

Réactions (60)

  • En chargement...

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

230 aiment, 98 n'aiment pas.
Note moyenne : (355 évaluations | 50 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(224 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

481 joliens y jouent, 654 y ont joué.

Suivez-nous : Facebook Twitter Google+ RSS