La guerre sans fin sur The Elder Scrolls Online

La guerre ouverte entre les factions d'Elder Scrolls Online va orbiter autour du système cloisonné de campagne. La question de la continuité d'une campagne PvP se précise au détour d'un Q/A.
La guerre sans fin sur The Elder Scrolls Online

L'ensemble des joueurs étant réunis sur un serveur unique, les développeurs du studio ZeniMax Online ont dû utiliser une astuce pour contrôler le PvP de masse, sans défier les limites techniques. Ainsi une campagne (parmi d'autres évoluant en parallèle) mobilisera seulement une frange des combattants d'Elder Scrolls Online, pour une durée de trois mois. Il sera possible de changer de campagne sous certaines conditions, mais l'idée est d'impliquer les joueurs dans des échanges virulents entre têtes qui deviendront familières au fil du temps, parmi l'ensemble des joueurs du MMORPG.

Conjuguer un serveur unique et un conflit entre factions où les joueurs pouvant réellement s'impliquer et s'investir, tel est le combat mené par ZeniMax Online. Une campagne est temporaire dans le temps, le score et le classement seront remis à zéro à sa conclusion au bout de trois mois. Néanmoins, les participants le souhaitant ainsi que les dynamiques du conflit persisteront. Les forts, les Parchemins, le statut de l'Empereur ne bougeront pas avant qu'une des factions ennemies vienne mettre son veto. Un joueur peut choisir de poursuivre sur la même campagne après la remise à zéro du score. On peut ainsi imaginer qu'un personnage ne connaisse qu'une seule campagne, durant tout sa carrière belliqueuse sur Elder Scrolls Online.

Autre avantage, les joueurs disposeront ainsi d'une certaine flexibilité, apportée par un serveur unique avec les flux de population et la possibilité de voir ailleurs si l'herbe est plus verte ailleurs. Ce système permettra du coup de renouveler les combattants, tout en laissant ceux qui le souhaitent s'installer durablement. Il reste à voir comment les joueurs s'approprieront ce mécanisme. Les exodes massifs étant courant en cas de défaite, l'appartenance à une campagne sera peut-être sacrifiée sur l'autel de la flexibilité.

Source : http://www.elderscrollsonline.com/fr/news/post/2013/10/21/posez-nous-vos-questions--pot-pourri-9

Réactions (83)

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

225 aiment, 99 n'aiment pas.
Note moyenne : (351 évaluations | 50 critiques)
6,9 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(222 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

479 joliens y jouent, 647 y ont joué.

Suivez-nous : Facebook Twitter Google+ RSS