Des « vignettes » pour explorer l'univers d'Elder Scrolls Online

L'exploration est l'un des axes de gameplay d'Elder Scrolls Online. S'aventurer au hasard dans Tamriel sera l'occasion de découvrir des secrets ou de profiter de « vignettes » impromptues, des mini-événements scénarisés.

Des « vignettes » pour explorer l'univers d'Elder Scrolls Online

Entre autres axes de gameplay, on le sait, Elder Scrolls Online compte notamment sur son vaste univers ouvert pour encourager les joueurs à l'explorer. Et si la capacité d'exploration compte « quelques petites restrictions » (certaines zones restent trop dangereuses pour s'y aventurer sans préparation), selon Nick Konkle, le designer en chef en charge du gameplay d'ESO qui se confie à OXM, les joueurs « peuvent résolument découvrir le monde et s'aventurer dans n'importe quelle direction pour y trouver librement des points d'intérêts au hasard », dirigés simplement avec la boussole qui sert d'interface de navigation dans le MMO.

« Le niveau compte peu dans ce qu'il est possible de faire, c'est largement ouvert et [les joueurs] peuvent faire des découvertes au hasard, gagner de l'expérience ou affronter des ennemis. Si vous n'aviez pas évolué au hasard dans telle direction, vous n'auriez jamais fait ces découvertes parce qu'il n'y a pas quête associée vous disant de vous rendre à tel endroit où trouver tel objet. Vous découvrez simplement un élément mystérieux, pouvant renfermer un objet.
Et concernant les éléments plus scénarisés, nous avons ce que nous appelons des vignettes. Là où vous vous promenez, vous trouverez peut-être l'adepte d'un culte qui procède à un rituel, et peut-être sera-t-il attaqué par un daedra surgi d'on ne sait où pour chercher à le tuer. Vous pourrez essayer de l'aider, ou considérer que c'est son problème, ou tuer les deux protagonistes.
Ces vignettes sont comme de petits événements aléatoires, qui peuvent simplement apparaitre là où vous vous trouvez et à vous de décider d'y participer ou non. Il n'y a pas de mécanismes particuliers pour vous encourager ou vous forcer à y participer. Vous pouvez simplement y prendre part si vous voulez intervenir dans la vie du coin. »
Daedra

L'univers se veut donc vivant (à chacun d'y prendre part ou non) et Nick Konkle en profite tout autant pour rappeler que ce monde a aussi vocation à s'enrichir au gré de mises à jour. Il précise que l'équipe de développement travaille d'ores et déjà sur une dizaine de mises à jour majeures (des DLC gratuits déployés régulièrement après la sortie, toutes les quatre à six semaines). Et le développeur promet de « vraies mises à jour de contenu et de fonctionnalités » (l'ajout de la guilde des voleurs et d'un système de justice pourrait faire l'objet de la première mise à jour post-lancement), justifiant ainsi l'abonnement au MMORPG. On sait que d'autres ont fait cette promesse avant, mais on pourra juger sur pièce à compter du 4 avril prochain, date de sortie d'Elder Scrolls Online sur PC.

Réactions (56)


  • En chargement...

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

358 aiment, 120 pas.
Note moyenne : (515 évaluations | 52 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(257 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

584 joliens y jouent, 882 y ont joué.