Bilan du week-end de bêta/stress-test d'Elder Scrolls Online

Alors que les courageux testeurs ont quitté les terres de Tamriel, il est l'heure de tirer quelques bilans statistiques sur base de plusieurs sondages JeuxOnLine.

On l'a noté, le week-end dernier, le studio ZeniMax Online organisait une nouvelle phase de test d'Elder Scrolls Online. Durant trois jours, les serveurs du MMO accueillaient donc un (très) grand nombre de joueurs européens et nord-américains, parallèlement aux tests plus pérennes et plus restreints menés de longues dates par l'équipe de développement.
Selon ZeniMax Online, ce week-end de bêta aux allures de stress-test avait vocation à éprouver la stabilité des serveurs. Le développeur indique ainsi avoir « men[é] plusieurs tests [...] pendant cette session, par exemple en éteignant et rallumant le serveur pour évaluer les réactions de [son] système dans cette situation » et on imagine que ce type de test d'envergure permet de préparer la sortie d'ESO attendue le 4 avril prochain.
Mais Elder Scrolls Online étant aussi l'un des titres massivement multijoueurs particulièrement attendus cette année, ce week-end de test suscite forcément un certain engouement et quelques réactions. Petit bilan rétrospectif du week-end.

Bilan du week-end de bêta/stress-test d'Elder Scrolls Online

Le week-end de bêta invitait les joueurs à opter pour l'une des quatre classes jouables du MMO (le Chevalier Dragon multi-tâche, le Templier plutôt axé vers le support défensif et les soins, le Sorcier purement tourné vers la magie élémentaire ou le Lame Noire s'articulant autour du concept de l'assassin, de l'archerie et de l'invisible)... Consultés sur nos forums, les testeurs de JeuxOnLine se répartissent manifestement les rôles de façon très homogène, même si 18% des sondés n'avaient pas encore fixé leur choix au moment de commencer la session de jeu.

sondages-beta-jol- - Choixclasse

Concernant les choix d'Alliance (les trois grandes factions jouables du MMO), une bonne partie des testeurs de JeuxOnLine ne semblaient pas avoir décidé au préalable de la faction à laquelle ils adhéreraient. Néanmoins, le Domaine Aldmeri semble un peu en reste quand le Pacte de Coeurébène fédère plus largement les joueurs. Pour rappel, cette dernière alliance est formée des Nordiques, Elfes Noirs et Argoniens et son historique repose sur l'union de ces trois peuples très disparates, ayant parfois eu des différends profonds par le passé mais ambitionnant aujourd'hui de conquérir l'Empire de Tamriel.
Les curieux verront néanmoins peut-être dans cet équilibre des forces (très temporaire) un premier indice de la puissance des différentes factions et choisiront peut-être leur camp en conséquence, selon qui recherchent un brin de confort ou un peu plus de challenge.

sondages-beta-jol- - Choixfaction

Mais au-delà des choix de classes ou de factions, que penser d'Elder Scrolls Online au terme de ce week-end de test ? La réponse est évidemment très subjective et chaque testeur a eu l'occasion de se forger un début d'opinion. Les testeurs sont néanmoins soumis à une clause de confidentialité (NDA), toujours en vigueur et limitant le partage d'avis trop détaillés sur le jeu et permettant éviter d'imposer des opinions trop tranchées sur la base de tests courts et portant sur une version du jeu qui ne serait pas totalement représentative du produit fini (c'est l'esprit de ces clauses).
Pour autant, au regard du grand nombre de testeurs recrutés, une tendance générale émerge (sur nos forums comme ailleurs) permettant d'identifier quelques-uns des axes qui séduisent ou non les joueurs du week-end dernier.

En vrac, on en retient que les performances techniques des infrastructures du jeu répondent globalement aux attentes des testeurs. Une très large majorité (plus de neuf participants sur dix) dit avoir trouvé cette phase de test au moins jouable, voire offrant de bonnes performances, pour une infime minorité souffrant de lags ou de dysfonctionnements handicapant l'expérience de jeu.

tech.jpg

Au-delà des suffrages exprimés, les joueurs saluent globalement la qualité graphiques des décors mais regrettent par exemple la rigidité des animations et on pondérera sans doute aussi ce résultat chiffré pour peu qu'on ait tenté de participer aux affrontements entre les trois factions. Outre des maintenances correctives ponctuelles normales en bêta, les Guerre d'Alliances semblent en effet avoir attirées un très grand nombre de joueurs (globalement plutôt enthousiastes sur nos forums, mentionnant en vrac le fun des affrontements, la structure des batailles basées sur la conquête de structures et d'objectifs secondaires ou la topographie de la carte - mention spéciale pour la gestion des ponts et cours d'eau), au point de générer des files d'attentes longues limitant ponctuellement l'accès à Cyrodiil, le territoire en guerre d'ESO.

bilan.jpg

Plus généralement, on n'entrera pas dans le détail des avis sur le gameplay du titre - plus de 2000 sur nos forums (en plus d'une déferlante sur les réseaux sociaux), les uns appréciant la liberté et l'immersion dans l'univers de jeu, les autres regrettant un tutorial peu convainquant ; certains adhérant au système de quêtes ouvertes, d'autres n'accrochant pas à l'approche narrative du leveling ; d'autres encore considérant les affrontements un brin brouillon, quand d'autres apprécient un gameplay encourageant à jouer en groupe. On notera simplement qu'à cette heure, Elder Scrolls Online semble séduire plus particulièrement les joueurs de MMO ayant déjà une expérience du genre, qui y retrouvent certaines expériences déjà croisées dans les classiques du genre.
Une majorité considère quoiqu'il en soit avoir encore besoin de poursuivre les tests pour se forger un avis plus définitif avant d'acheter le jeu (40%) ou compte d'ores et déjà être présent à la sortie (30%). Les autres préfèrent attendre une hypothétique évolution du modèle économique au profit d'un passage en free-to-play (pour rappel, TESO entend se financer par la vente de boîtes et un abonnement mensuel) ou de juger de l'évolution du jeu après sa sortie.

Chacun pourra quoiqu'il en soit juger à compter du 4 avril prochain, date de sortie commerciale d'Elder Scrolls Online sur PC. D'ici là, le développeur promet plusieurs sessions de tests, devenir réunir de plus en plus de participants, découvrant de plus en plus de composantes du MMO. On prend donc rendez-vous pour les prochaines phases de test pour affirmer son opinion, enthousiaste ou plus critique.

Source : http://forums.jeuxonline.info/forumdisplay.php?f=1131

Réactions (1002)


Ce fil de réactions a été coupé. Il n'est plus possible de réagir.

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

358 aiment, 120 pas.
Note moyenne : (515 évaluations | 52 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(257 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

584 joliens y jouent, 882 y ont joué.