Elder Scrolls Online fait évoluer son contenu de bas niveau - entre autres

Actuellement en bêta-test, Elder Scrolls Online profite de sa mise à jour 0.18 pour faire évoluer son contenu de bas niveau, afin que les joueurs aient le choix d'entrer plus rapidement dans le vif du sujet.

Elder Scrolls Online fait évoluer son contenu de bas niveau - entre autres

On attend Elder Scrolls Online en version commerciale le 4 avril prochain sur PC. D'ici là, le MMORPG du studio ZeniMax Online est en bêta-test et le développeur en profite logiquement pour collecter l'opinion des joueurs, voire en tenir compte. Et pour nombre de joueurs, les premiers pas dans le jeu s'avèrent un tantinet en-deçà de l'expérience de jeu constatée à plus haut niveau.
La bêta d'Elder Scrolls Online vient d'accueillir un nouveau patch gargantuesque (faisant évoluer le jeu en version 0.18) et au milieu d'une cohorte de correctifs, rééquilibrages et autres optimisations, la mise à jour fait évoluer le contenu de bas niveau du MMO.

07ed7ee5db9250f8c34b871f918f41f6.png

Dorénavant, après avoir passé le tutorial au cours duquel le joueur s'échappe des geôles de l'infâme Molag Bal en Havreglace pour atteindre Tamriel, on aura le choix de débuter dans les zones de départ telles que déjà explorées en bêta ou de commencer son aventure immédiatement dans la première cité de son Alliance (et le contenu alentour de ces cités a été adapté pour des personnages de niveau 3 à 6). Plus concrètement, les joueurs rejoignant par exemple le Domaine Aldmeri (l'une des trois factions jouables d'ESO) pourront débuter sur le continent au Guet de Vulkhel et non plus au Perchoir de Khernarthi. Une façon d'entrer plus rapidement et plus concrètement dans le vif du sujet.
Dans la foulée, on note également que la progression est dorénavant un brin plus rapide à bas niveau, alors qu'elle a été sensiblement ralentie à plus haut niveau. De même, le MMORPG intègre maintenant des « Fissures Noires », sorte de modèle réduit des « Ancres Noires », ces événements dynamiques pouvant survenir en Tamriel et laissant échapper les sbires de Molag Bal. Les Fissures sont de moindre niveau, laissant échapper des monstres un tantinet moins puissants et plus accessibles à de petits groupes de bas niveau. Là encore, on y voit la volonté de dynamiser l'expérience de jeu des nouveaux joueurs.

Sans doute tout aussi notable, la version 0.18 du client de bêta d'ESO intègre aussi un système de collision avec les PNJ. Selon la note de patch, « afin de rendre le monde plus tangible », les joueurs peuvent « maintenant percuter les PNJ, intégrant un système de collision durant les affrontements ». Le développeur dit encore attendre l'avis des testeurs sur cette modification et « la façon dont elle impacte l'univers de jeu, notamment en combat » (elle pourrait donc encore évoluer d'ici la sortie). Elle pourrait néanmoins drastiquement faire évoluer le gampelay, quand bien même elle ne s'applique qu'aux créatures contrôlées par l'IA et non aux personnages joueurs (et donc pas en PvP).
On sera quoiqu'il en soit sans doute curieux de tester sur pièce -- dans le cadre d'un prochain week-end de test ?

Réactions (244)


Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

358 aiment, 120 pas.
Note moyenne : (515 évaluations | 52 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(257 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

584 joliens y jouent, 882 y ont joué.