On a testé pour vous...Homestead

I - Présentation de Homestead

1) Les maisons de joueurs

On a testé pour vous...Homestead

Au coeur de ce nouveau DLC pour The Elder Scrolls Online : Tamriel Unlimited se situe l'ajout des maisons de joueurs. Les prémices de cet ajout avaient d'ailleurs pu être observés dans les précédents DLC, certaines maisons ayant été ajoutées et d'autres se retrouvant fermées. Au total, 39 maisons seront disponibles : 3 chambres dans une auberge, 3 appartements, 10 petites maisons, 10 maisons de tailles moyennes, 10 grandes maisons et 3 manoirs. A noter que les joueurs pourront acheter autant de maisons qu'ils le souhaiteront, et que celles-ci seront partagées entre tout les personnages du compte.

Bien entendu, plus la maison est grande, plus son prix est élevé ; l'appartement le moins cher coûtant 11000 pièces d'or, tandis que le manoir le plus cher coûte pas moins de 3785000 pièces d'or! Malgré cette différence de prix importante, il y aura des maisons pour toutes les bourses. Bien sur, plus la maisons est spacieuse, plus vous pourrez y placer d'objets de décoration, et y inviter d'autres joueurs (jusqu'à un maximum de 24 joueurs simultanément dans les manoirs) . Les membres ESOPlus verront la limite d'objets qu'il leur sera possible de placer dans la maison doublée.

Les chambres dans une auberge sont des exceptions notables, car elles ne s'acquièrent que via une quête, qu'il sera nécessaire d'accomplir avant d'acheter d'autres maisons. De plus, a contrario des autres habitations, vous pourrez acquérir les 3 chambres différentes gratuitement, si vous disposez de 3 personnages minimum, avec un d'entre eux dans chaque alliance ; dans le cas contraire, il sera possible de les acheter à bas prix.

Une fois la quête accomplie, et la chambre obtenue, vous pourrez acheter n'importe laquelle des autres maisons (dans la limite de vos moyens financiers) .

Vous pourrez les acheter en or, avec plusieurs pré-requis (à noter que seuls les acquéreurs de l'édition Impériale de TESO pourront acheter des maisons de ce type) ; pour acquérir une maison, il faudra parfois avoir complété des succès spécifiques (Vous devrez avoir obtenu le succès "Héros de l'Alliance de Daguefilante" pour acheter le manoir de cette faction, par exemple) . Pour choisir la maison à acheter, vous pouvez vous y rendre à pied et activer la porte de celle-ci, ou utiliser l'onglet "maisons" dans votre collection. Il est également possible de visiter une maison, meublée ou non meublée, avant de l'acheter.

Mais vous pourrez aussi les acheter en couronnes, dans la boutique à couronnes. Outre le fait que c'est le seul moyen d'acheter des maisons meublées, les acquérir par ce biais ne demandera aucun prérequis. Vous pouvez aussi visiter les maisons via l'onglet "maisons" de la boutique à couronnes. 2 habitations y sont exclusives : une caverne dans Raidelorn, et une île au large de Prasin, toutes deux de très grande taille (les plus grandes du jeu actuellement). Toutes les maisons sont en revanche achetables en couronnes ; aucune n'est exclusive à l'achat en pièces d'or.

Acheter un manoir octroie un titre spécifique à celui-ci ; acheter les trois permet également d'obtenir le titre de Comte (ou Comtesse) .

Les accès et permissions seront paramétrables par guilde et par personne, et vous pourrez aussi nommer une personne "décorateur" (ou "décoratrice" ) , ce qui lui permettra de déplacer vos objets (mais pas d'en ajouter ni d'en retirer) . Tout les visiteurs pourront en revanche interagir avec les objets (s'asseoir, allumer ou éteindre les bougies, etc... ) . Il sera possible de copier les permissions d'une maison à l'autre, mais aussi de paramétrer des permissions différentes pour chacune de vos maisons. Une option permet également de définir une "résidence principale" qui sera celle que vos amis visiteront s'ils désirent visiter votre demeure alors que vous êtes déconnecté du jeu.

Desastree, sur le forum JoL-TESO, a publié plusieurs vidéos, où il propose de visiter chaque maison, en donnant le prix de celles-ci. Les voici ci-dessous, en trois catégories : chambres, appartements et petites maisons ; maisons moyennes ; grandes maisons, manoirs et maisons exclusives à la boutique.

2) Les meubles et l'éditeur de maisons

TESOHomesteadinterieur.png

Bien sur, l'ajout des maisons implique également l'ajout de meubles et autres décorations, parfois interactifs. Parmi les objets interactifs, on trouve notamment les assistants (receleur, banquier, marchand) , les lumières, les sièges, les cibles d'entraînement (un mannequin, à fabriquer) , les écrits de Shalidor, les ateliers d'artisanat (normaux ou "harmonisables") , et d'autres objets uniques.

Pour détailler un peu les différences sur les ateliers d'artisanat, il en existe de deux sortes : la première, classique, offre les mêmes services qu'on peut trouver en utilisant les ateliers d'artisanat en ville ; la seconde permet de lier un des ateliers harmonisables à un atelier d'artisanat particulier, permettant de fabriquer, chez soi, le même set d'armes et armures que celui de l'atelier auquel il est lié.

Les meubles pourront être obtenus de différentes façons. La première, et qui offre une grande variété de choix, est l'artisanat. Et cela concerne tout les métiers, chacun ayant ses propres objets à fabriquer ; la liste des recettes connues est disponible dans un onglet dédié. Pour fabriquer ces objets, il vous faudra obtenir les plans de ceux-ci (de manière similaire à ce qui existe : dans les conteneurs, sur les ennemis tués, en jouant les tire-laine, ou en les achetant) , ainsi que des matières premières ; néanmoins, il ne suffira pas d'avoir un stock de nos éléments habituels, car, s'ils sont utilisés, il est aussi demandé de trouver des nouveaux objets, spécifiques à la création de meubles (qui pourront se trouver aléatoirement sur les ressources habituelles, comme les plantes pour les couturiers, les runes pour les enchanteurs, etc... ) .

De plus, les objet de haute qualité pourront demander d'avoir des connaissances suffisantes dans différents métiers pour pouvoir les fabriquer. De même, les objets de qualité (verts et supérieurs) pourront nécessiter des ingrédients d'amélioration (les mêmes  que ceux utilisés pour les armes et armures) . Enfin, pour fabriquer un meuble dans un style spécifique, il vous faudra plusieurs objets du style lié (des os pour les meubles bosmers, des obsidiennes pour le style dunmer, etc... ) .

Même si l'artisanat est le moyen offrant le plus de diversité dans les objets à obtenir, il existe d'autres manières de s'en procurer. En sus des nouveaux PNJ "marchands de meubles", un nouveau PNJ de la cité creuse en vendra, avec un inventaire se renouvelant régulièrement ; vous pourrez également en obtenir en complétant des succès. Des objets uniques seront disponibles en pêchant, ainsi qu'en terminant des donjons, arènes ou épreuves vétérans (34 bustes de monstres différents en tout) . Enfin, il y aura, bien entendu, des objets vendus dans la boutique à couronnes.

Et, à l'instar des maisons, les objets sont liés au compte, pas à un personnage (sauf s'il est dans son inventaire, bien entendu).

Pour placer les meubles et autres décorations obtenus, il faudra utiliser l'éditeur de maison. En l'ouvrant, vous pourrez noter plusieurs onglets:

-le premier vous permet de sélectionner des objets à placer ;

-le second vous propose d'acheter des objets en couronnes (la plupart pourront être obtenus en jeu, excepté certains objets exclusifs dans les packs) ;

-le troisième vous permettra de trouver (et reprendre) des objets placés dans votre maison, sans avoir à les chercher.

Il y aura une fonction de recherche dans chaque onglet.

Chaque meuble placé est retiré de votre banque ou inventaire et compte dans la limite d'objets contenus dans votre maison ; le nombre d'objets placés et le maximum autorisé sont visibles dans l'éditeur de maison. A noter que la limite d'objets placés diffère entre les meubles, les trophées et les objets originaux comme les familiers, les montures, les assistants...

Vous aurez une grande liberté pour placer les objets ; ils pourront l'être quasiment n'importe où, en intérieur comme en extérieur (sauf juste devant la porte d'entrée) , et sous n'importe quel angle ; il existe néanmoins une option permettant de les aligner avec le sol. Bien sur, les sièges, ateliers d'artisanat et la plupart des autres objets interactifs pourront ne pas être utilisables si leur position ou emplacement est trop particulier. 

3) Les modification du craft haut-niveau

Ameublement d'une propriété orsimer

L'artisanat a lui aussi eu droit à quelques ajouts. En sus des récompenses habituelles pour les quêtes quotidiennes de craft, on pourra désormais, si on complète une de ces quêtes dans un métier qu'on a maîtrisé, obtenir une quête spéciale demandant de fabriquer un ou plusieurs objets spécifiques. La chance d'obtenir une de ces quêtes dépendra de vos connaissances dans le métier (notamment les recherches effectuées, les styles connus et les succès obtenus) 

Ces quêtes peuvent demander des matières ou connaissance associées, même si vous ne les possédez pas (comme un style rare) . En forge, par exemple, elles demandent souvent un style particulier, un set spécifique, un trait bien défini et un niveau de qualité précis ; il est possible qu'on vous demande une épée en cuprite épique du set de la rage de Magnus ayant le trait entraînement dans un style barbare (ou toute autre combinaison de ce type).

En remplissant ces quêtes, vous obtiendrez de nouvelles récompenses, nommées "assignats" (plus la recette sera difficile à réaliser, plus elle rapportera d'assignats). Ceux-ci pourront être échangés auprès d'un nouveau PNJ, situé dans chaque capitale d'alliance.

Vous pourrez obtenir,en échange de ces assignats (à des tarifs très variables) :

-des pages du style ébonite, ou le livre complet ;

-2 plans de fabrication de meubles ou décorations par métier ;

-la recette et le composant nécessaires pour les mannequins d'entraînement ;

-la recette et le composant pour l'ambroisie aéthérique ;

-des ateliers d'artisanat pour chaque métier (et, le cas échéant, des versions harmonisables de ces stations) , ainsi qu'un atelier de teinture.

4) Divers

Propriété de grande taille sur une presqu'île

Comme dans chaque DLC, divers ajouts ont également été apportés.

En plus du style ébonite sus-mentionné, 3 autres ont été ajoutés :

-le style Anneau de Soie ; le style et les composants nécessaires peuvent être trouvés dans le Berceau des Ombres, donjon ajouté dans le 5° DLC, Shadows of the Hist ;

-le style Mazzatun peut lui être trouvé, ainsi que le matériau nécessaire, dans le donjons des Ruines de Mazzatun, également inclus dans le DLC Shadows of the Hist :

-le style Ra Gada peut être obtenu, tout comme le matériau nécessaire pour le fabriquer en complétant diverses activités de Raidelorn ( "focus points" , donjons, Boss, coffres au trésor et cartes au trésor) .

Les différents marchands de la Cité Impériale, vendant des objets contre des pierres de Tel Var, ont vu leur inventaire modifié, ainsi que les prix de certains objets revus à la baisse. Leurs noms ont également été légèrement changé, afin de mieux refléter les objets qu'ils proposent.

Toujours en Cyrodiil, les marchands des différents camps ont été parfois remplacés ; un nouveau marchand vendra des "sacs de zones" qui contiendront un objet d'un des sets trouvables dans une zone donnée (par exemple, celui d'Alik'r permettra d'avoir un objet de sets que vous pourriez obtenir à Alik'r) . Un autre marchand se chargera de vendre les engins de sièges, ainsi que les pages du style Akavir, tout comme les objets de styles pour Akavir et les styles d'alliance. Un autre vendeur permettra d'acheter des runes contre des points d'alliance. Enfin, les vendeurs des villes prenables ont également vu leurs inventaires modifiés et les prix des containers qu'ils vendent grandement réduits (de 75%) .

Les récompenses pour compléter les quêtes des citoyens des villes de Cyrodiil ont été améliorées, offrant plus de points d'alliance et une boîte de la ville capturée (ou d'une autre ville concernant Cheydinhal et Chorrol) .

L'outil de groupe a été mis à jour en offrant désormais une option permettant de savoir si tout le monde est prêt.

On notera aussi l'arrivée du support des Razer Chroma.

Enfin, comme à chaque nouveau DLC, le maximum de points champions utilisables a été augmenté; il sera désormais de 600 points.

II - L'avis du rédacteur 

TESOHomesteadile.png

Ce nouveau DLC, Homestead, introduit le housing, une fonctionnalité attendue de longue date par nombre de joueurs. En deux mots, il ajoute des maisons, achetables par les joueurs, ainsi que tout le nécessaire pour les personnaliser (meubles et décorations, ainsi qu'un outil dédié pour les placer) .

Les 39 maisons disponibles offrent un choix correct : 3 chambres, 3 appartements et 3 manoirs (un de chaque par alliance) , ainsi que 10 petites maisons, 10 maisons moyennes et 10 grandes maisons (une de chaque par race) , ce qui permet de trouver une demeure à votre goût ou dans une région qui vous plaît particulièrement. De plus, vous pourrez utiliser le voyage rapide vers chacune de vos maisons, comme il est possible de le faire vers un oratoire (si ce n'est que le voyage rapide vers une de vos habitations sera toujours gratuit) .

La quête permettant l'accès à l'achat de maisons, qui vous octroie une chambre gratuitement est assez bien faite : courte, elle permet néanmoins de connaître quelques bases pour utiliser ce système. Faire des économies se révélera néanmoins indispensables si vous envisagez d'acheter une maison raisonnablement spacieuse, les prix étant parfois quelque peu élevés, bien que ce soit assez logique, en particulier pour les manoirs (qui vous permettront d'arborer un titre lié) .

Si vous n'avez pas la bourse suffisamment pleine, vous pourrez toutefois vous tourner vers la boutique à couronnes, proposant toutes les maisons à la vente (en faisant sauter les éventuels prérequis de succès, ce qui est dommage, cette idée rajoutant de l'intérêt à ceux-ci) . Ce sera aussi le seul moyen d'obtenir la caverne de Raidelorn, ou l'île proche de Prasin, 2 demeures atypiques et particulièrement spacieuses. Aucun prix n'a été révélé sur le PTS, mais un ESOLive les a annoncés ; les prix s'échelonneront donc de 1000 à 10000 couronnes selon la maison choisie. A noter que le prix des deux habitations exclusives à la boutique à couronnes reste inconnu.

L'aspect social est également une composante majeure de ce système ; vous pourrez ainsi y inviter des amis, et en nommer certains décorateurs si vous avez des doutes sur la personnalisation de votre maison (ou que cet aspect ne vous intéresse que peu, sans pour autant vouloir une maison vide) . La limite d'amis invitables au même moment est liée à la taille de la maison, et si celle des manoirs (24 joueurs maximum) semble suffisante dans de nombreux cas, elle se révèle rapidement trop basse pour les guildes qui souhaitent s'y rassembler, ou qui se sont cotisées pour acheter une de ces luxueuses demeures et en faire leur QG (aucune "maison de guilde" n'étant proposée dans Homestead) . Toutefois, Zenimax a expliqué que c'était dû à une limite technique et disent travailler sur le sujet pour agrandir cette limite à l'avenir.

Une fois une (ou plusieurs) maison achetée, il vous faudra la meubler (ou, comme mentionné plus haut, désigner quelqu'un dans ce but) . Et pour ce faire, Zenimax n'a pas lésiné sur les moyens, de très nombreux meubles et autres décorations sont disponibles. S'il existe différentes manières d'en acquérir, l'artisanat est certainement un des moyens qui offre le plus de variété, chaque métier permettant de fabriquer de très nombreux objets.

Si mettre l'artisanat en avant pour créer ces objets est une bonne chose, le système souffre de quelques points noirs. En particulier la nécessité de chercher de nouvelles matières premières pour fabriquer ces objets ; ça oblige les joueurs, quelque soit leur stock d'éléments habituels, à retourner exploiter les branches, runes, plantes et autres filons pour les trouver, et, de ce fait, limitera aussi le nombre d'objets qu'on pourra fabriquer (il faudra probablement beaucoup de temps avant d'avoir des réserves conséquentes de ces nouvelles matières premières) . De plus, si vous voulez meubler votre habitation dans un style précis, il vous faudra un nombre très (trop ? ) conséquent d'objets de  style ; même si ceux-ci ont l'avantage d'être achetables chez les marchands, si tant est qu'il vous reste quelques réserves pécuniaires après l'achat de votre nouvelle maison. Ces deux points peuvent laisser à penser à un système plus ou moins discret de rallonger la durée de vie de cet ajout, bien que la recherche des recettes, si vous désirez en avoir un éventail varié, va probablement déjà prendre du temps.

Mais le plus gros point noir reste la nécessité de maîtriser plusieurs métiers pour fabriquer certains meubles. Si on peut reconnaître que l'idée de départ est plutôt bonne, elle s'avère rapidement problématique pour les joueurs ayant décidé de séparer leurs différents métiers sur plusieurs personnages, afin de diviser le nombre de points de compétences à investir dans l'artisanat entre eux. Dans ce cas, il faudra soit oublier la possibilité de fabriquer de tels meubles (vous pourrez néanmoins les acheter et les placer dans vos maisons) , ou monter les artisanats manquants (impliquant d'y dépenser des points de compétences, mais également de devoir faire monter leur niveau jusqu'au maximum, ce qui demande du temps et pas mal d'objets à démonter... ) .

Mais, malgré ces défauts, ce système d'artisanat dédié aux meubles et décorations est plutôt bien fait. Quelles que soient vos carrières de prédilection, et une fois un nombre suffisant de recettes obtenues, vous aurez un large choix d'objets, interactifs ou non, à fabriquer et placer, ce qui permettra sans nul doute de donner une touche personnelle à votre intérieur (et à votre extérieur) . De plus, ça renouvelle l'intérêt de l'artisanat, qui peut parfois être mis de côté une fois qu'on a l'équipement qu'on désirait et des stocks de nourriture et boissons importants. Et un intérêt, qui, pour les plus collectionneurs d'entre nous, durera longtemps (d'autant qu'il sera facile à Zenimax de rajouter des objets régulièrement à ce panel déjà vaste) ; obtenir toute les recettes disponibles dans chaque métier demandera pas mal de temps.

Une autre manière d'acquérir des objets, qui offre aussi une gamme variée, est la boutique à couronnes ; bien qu'un peu chère, il y a suffisamment de variété pour trouver les éléments qui vous semblent manquer à votre intérieur. Seuls les packs contiendront quelques objets exclusifs, la plupart seront récupérables en jeu, ce qui est appréciable, même si n'y avoir aucun objet exclusif aurait été mieux.

Enfin, il est important de mentionner que certains sont à acheter, en échange d'assignats, a un nouveau PNJ situé dans chaque capitale, qui vend quelques plans et des établis (notamment ceux qu'on peut lier à un autre établi disponible n'importe où dans le jeu, afin de pouvoir fabriquer les sets de ces établis chez soi) .

Et, une fois ces objets obtenus, vous pourrez les placer grâce à l'éditeur de maison. Accessible d'une simple touche (et vous permettant de vous déplacer pendant que vous posez les meubles, ce qui s'avère appréciable) , il est assez bien réussi. Il vous permet de manipuler l'objet comme bon vous semble, que ce soit pour modifier l'endroit ou vous allez le placer, comme de le tourner, de l'incliner,etc... Les joueurs voulant décorer leurs maisons de manière réaliste le pourront facilement (il y a d'ailleurs une option permettant d'aligner un objet sur le sol) , mais ceux voulant le faire de manière plus fantaisiste (objets placés sur les murs ou au plafond, ou qui flottent dans les airs, etc... ) pourront aussi le faire sans difficulté (néanmoins, des ateliers collés au plafond seront difficilement utilisables, par exemple) .

Seuls 2 écueils, minimes, sont à noter : régler la hauteur peut parfois s'avérer compliqué (pour placer un lustre au plafond, par exemple) , même si ça reste un coup de main à prendre ; et les objets ont également tendance (notamment les établis) à être placés dos au joueur, obligeant à les retourner lors du placement. Certains objets ont aussi un rendu étrange (comme un seau avec une chaîne, qui, si on le place au milieu du jardin, va donner un seau surplombé d'une chaîne montant à la verticale sans être attachée à quoique ce soit) ; mais ça vient plus des objets en question que de l'éditeur.

Le nombre d'objets qu'on peut placer est relativement important (il est lié à la taille de la maison) ; et, si vous êtes abonnés ESOPlus, ce nombre est doublé (ce qui apporte une valorisation supplémentaire à l'abonnement) .

Un autre ajout de Homestead vient des quêtes d'artisanat de haut-niveau ; mais ce système me semble assez douteux.

Si les assignats qu'on obtient peuvent être échangés contre des récompense intéressantes (style ébonite, établis, recettes... ) , on se rend vite compte qu'il faut beaucoup d'assignats pour ça et qu'on en obtient très peu.

Par exemple, en cuisine, il faut 2 recettes assez rare (une de plat et une de boisson) et une vingtaine de givre myriam pour 2 assignats... Pour une demi douzaine, en forge, il faut aller à un atelier dans Wrothgar, fabriquer une arme de style barbare (style rare) de qualité épique...

Pour moi, ce système poursuit deux buts peu avouables :

-rallonger la durée de vie de manière assez frustrante en demandant de nombreux objets plus ou moins rares , et un nombre important d'assignats pour avoir les objets les plus intéressants ;

-nous pousser à acheter dans la boutique (des DLC pour avoir accès aux ateliers permettant de fabriquer le set demandé, des styles pour fabriquer des objets dans le style requis... ) .

Si l'idée de rajouter du contenu haut-level en artisanat et d'offrir un autre moyen d'obtenir certains objets est intéressant, en l'état, ce système est plutôt décevant. A tester sur la durée, en espérant des ajustements à venir.

Les autres ajouts sont classiques (nouveaux styles, hausse du cap de points champions... ) , mais on pourra noter quelques nouveautés du côté des vendeurs de Cyrodiil qui pourront plaire aux joueurs PvP...

Ce DLC étant gratuit, la question qu'on peut se poser est : Homestead est-il un vrai DLC, et la qualité est-elle au rendez-vous ? A ces 2 questions légitimes, je répondrais oui. Même si le système n'est pas exempt de défauts, et que certains ajouts annexes sont discutables, le contenu offert par le housing est assez consistant et d'une qualité générale satisfaisante, avec certains points particulièrement réussis. S'il laissera les joueurs peu intéressés par cette fonctionnalité de marbre, les autres joueurs y trouveront leur compte, qu'ils estiment ce système passionnant ou qu'ils s'y adonnent plus occasionnellement. Et, si vous vous prenez au jeu de l'acquisition de maison et de la décoration de celles-ci, vous pourrez y passer un nombre d'heures conséquent


  • En chargement...

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

390 aiment, 121 pas.
Note moyenne : (550 évaluations | 52 critiques)
8,1 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(266 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

603 joliens y jouent, 918 y ont joué.