On a testé pour vous... Dragon Bones

I - Présentation de Dragon Bones

On a testé pour vous... Dragon Bones

1) Les donjons

TESODragonBonesdonjons2.jpg

Le premier DLC de 2018, Dragon Bones, ajoutera 2 nouveaux donjons, tournant autour du thème des dragons.

Le premier d'entre eux s'appellera le Repaire du croc. Il vous amènera à affronter un puissant nécromancien nommé Orryn le Noir, au coeur d'une ancienne cité dwemer, à la recherche d'un antique pouvoir. Dès votre entrée, vous pourrez voir l'immensité de cet environnement et les différents lieux que vous allez explorer au fil de votre progression (sans temps de chargement une fois à l'intérieur) .

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, même s'il s'agit de ruines dwemers, les défenses et autres automates ont été détruits ; vous aurez affaire aux séides d'Orryn le Noir, des nécromanciens appelés "moelle noire" et leurs créatures ranimées, accompagnés de toutes sortes de mort-vivants. Plus coriaces que d'habitude, ils poseront un défi plutôt corsé, s'achevant en apothéose en affrontant leur chef, assisté d'un puissant dragon d'os réanimé.

En plus des nouvelles capacités des nécromanciens, le combat final du donjon vous proposera un affrontement dantesque ; il faudra notamment tenir compte de l'environnement et bien gérer vos priorités si vous espérez l'emporter.

Le deuxième donjon se nommera le pic de la Mandécailles. Ancienne prêtresse dragon au service de Thurvokun (le dragon d'os du repaire du croc) , Zaan la Mandécailles est désormais au service du prince daedra Peryite, et entend répandre sa corruption sur tout Tamriel. La montagne où se trouve son repaire montre déjà les traces des expériences menées dans ce but.

Mais l'environnement n'est pas le seul élément affecté. En effet, les ennemis que vous y croiserez, que ce soient les membres de la secte de Zaan, ou les ogres, géants et autres bêtes, sont tous également infectés par la peste de Peryite et s'en trouvent renforcés, présentant un défi même aux plus chevronnés des aventuriers.

En plus de proposer de nouvelles mécaniques, ce donjon offre une utilisation assez originale d'un PNJ ; plutôt qu'un simple donneur de quête ou compagnon temporaire combattant à vos côtés ou vous soignant, celui-ci vous donnera des conseils, notamment concernant les mécaniques majeures rencontrées dans le pic de la Mandécailles. Ainsi, activer le son ou les sous-titres sera plus que conseillé.

Sans surprise, chacun de ces donjons proposera, en récompense, un set complet de chaque type d'armure ainsi qu'un ensemble de monstre, sans oublier un trophée et un buste pour décorer votre demeure. Les succès remportés pourront également vous rapporter une nouvelle peau et une nouvelle personnalité pour votre personnage, ainsi qu'une nouvelle teinture exclusive. A noter que découvrir l'un de ces donjons donnera automatiquement un nouveau masque, sans même avoir besoin de le compléter.

2) Les ajouts de "confort" et les champs de bataille

TESODragonBonestenue.jpg

Lors du déploiement de Dragon Bones, une mise à jour gratuite aura également lieu qui apportera son lot de nouveaux systèmes de jeu : les coffres, le système de tenue et le conseiller de compétences.

Considérés comme un élément important du housing, mais absent de Homestead, les coffres personnels arriveront dans cette mise à jour. Ils seront considérés comme des objets de collection, ce qui permettra de les placer dans chacune de vos maisons, chaque coffre contenant les mêmes objets quelle que soit la maison dans laquelle vous l'ouvrez. Ils pourront également être renommés, pour pouvoir trier vos objets plus efficacement. Enfin, si il permettront de ranger vos objets de manière similaire aux banques (y compris ceux de votre sac d'artisanat) , il existera une différence majeure entre ces deux systèmes ; en effet, les objets placés dans les coffres personnels n'apparaîtront pas lorsque vous utiliserez un atelier d'artisanat. Si vous souhaitez améliorer ou déconstruire un objet ou utiliser un ingrédient, il vous faudra le déplacer dans votre inventaire, votre sac d'artisanat ou votre banque.

Il existera 2 types de coffres : les coffrets offrant 30 emplacements et les coffres qui possèdent 60 emplacements ; vous pourrez acquérir 4 coffres de chaque catégorie, soit 360 emplacements au total. Pour en acheter un, il existera 3 moyens : via les pierres de Tel Var dans la cité impériale, en échange contre des assignats (obtenus par les commandes scellées réalisées) , ou, sans surprise, avec des couronnes. A l'exception d'un coffret, qui sera obtenu avec le système de progression (j'y reviens plus bas), au niveau 18.

Un autre ajout longtemps réclamé par les joueurs était de permettre une personnalisation accrue de leur personnage ; ce sera désormais possible avec le système de tenue.

Une fois ce système en place, il vous suffira de vous rendre à un atelier de tenue (qui remplaceront désormais les ateliers de teinture) et de choisir la tenue que vous voudrez définir. Tous les personnages auront un emplacement de tenue disponible par défaut, et pourront en débloquer d'autres dans la boutique à couronnes. Une tenue vous permettra d'afficher celle que vous voulez, sans modifier vos pièces d'armure.

Ce sera très paramétrable : vous pourrez personnaliser chaque emplacement d'armure et d'armes individuellement. Vous pourrez notamment afficher n'importe quelle pièce d'armure dans le style de votre choix (du moment qu'un de vos personnages les connaît, les styles étant désormais associés au compte et plus à un personnage particulier) et les teindre dans la couleur de votre choix (armes comprises) . Pour gérer vos options, les ateliers de tenue offriront plusieurs onglets (correspondant aux différentes pièces d'armures ou armes personnalisables) , ainsi que des filtres (type d'armure, styles connus uniquement...) et une option de recherche.

Une fois votre tenue définie, lorsque vous choisirez de l'enregistrer, vous aurez à payer un coût en or, variable de quelques centaines de pièces d'or à quelques milliers selon les emplacements personnalisés et les styles employés, notamment. Si nécessaire, vous pourrez utiliser un jeton de changement de tenue (achetable dans la boutique à couronnes) qui permet de couvrir les frais pour l'enregistrement de l'ensemble d'une tenue. 

Vous pourrez avoir jusqu'à dix tenues maximum par personnage, et vous pourrez passer de l'une à l'autre via le menu de personnage ou l'onglet style de tenue de votre menu de collections.

Enfin, un autre système sera appliqué lors de cette mise à jour : le conseiller de compétences, et les récompenses de progression.

Désormais, à chaque montée de niveau, vous aurez un conseil adapté à votre personnage pour vous aider à construire le type de personnage que vous souhaitez. Ce sera un texte court, qui aura pour but de vous proposer les options les plus adaptées ; mais libre à vous d'en tenir compte ou non, le choix restera au joueur. Vous pourrez même choisir de le désactiver ; pour ce faire ou pour choisir l'archétype qui vous intéresse, afin d'avoir les conseils adaptés, il vous suffira de vous rendre dans votre menu de compétences. Pour chaque archétype, vous pourrez aussi connaître les compétences et évolutions conseillées.

De plus, vous aurez également une récompense à chaque fois que vous gagnerez un niveau. Tout les 5 niveaux, à partir du niveau 5, vous recevrez une récompense spéciale, comme des pièces d'équipement, une monture, des caisses à couronnes, etc... , et ce, jusqu'au niveau 50. 

Dans un tout autre registre, deux nouveaux champs de bataille seront ajoutés.

Le premier, Mor Khazgur, vous emmènera au coeur d'une forteresse orque, plusieurs fois détruite et rebâtie.

Le second, Drome profond, sera situé dans une ruine dwemer à la fonction inconnue.

Bien sur, pour participer aux champs de bataille, ceux-là y compris, il faudra avoir acheté l'extension Morrowind

II - Les avis de la rédaction

Loup Solitaire :

TESODragonBonesdonjons1.jpg

Si Dragon Bones apportera beaucoup d'ajouts, le DLC en lui-même n'amène que les 2 nouveaux donjons. Cela vaut-il le prix probable (non annoncé à l'heure actuelle, il sera probablement de 1500 couronnes) ?

On ne peut nier que les 2 nouveaux donjons sont de bonne facture, et peuvent proposer un nouveau défi aux joueurs en mal de nouvelles aventures. Les histoires ne sont pas les meilleures du jeu mais se suivent sans déplaisir (et lier, même de manière ténue, les deux donjons, est un détail sympathique) . Les décors sont suffisamment différents de ceux des précédents pour éviter un sentiment de redite.

Si avoir un dragon d'os, pour ne pas déroger au Lore les concernant, est un artifice courant, ça reste plaisant de pouvoir affronter un dragon. Le reste du bestiaire a droit à des ajouts plus ou moins intéressants selon les cas, mais on pourra regretter de ne pas avoir de vraies nouveautés sur ce plan.

A l'instar des précédents DLC de donjons, de nouvelles mécaniques sont en place (confirmant l'intention des devs de les lier à l'environnement, et pas qu'aux ennemis), ce qui obligera les joueurs s'y aventurant à s'y adapter, épiçant un peu le parcours de ceux-ci, au moins les premières fois. Mention spéciale au rôle du PNJ dans le pic de la Mandécailles, bien employé, d'une manière inédite. 

Les récompenses sont assez classiques, à part la personnalité qu'on peut acquérir via un titre ; reste à voir si les (nombreux) nouveaux sets auront assez d'atouts pour s'imposer face aux classiques actuels. Dommage qu'il n'y ait pas une nouvelle maison liée, demandant de terminer les 2 donjons pour l'acheter en or, comme ça avait été le cas pour Horns of the Reach, c'était une bonne idée.

La partie gratuite de Dragon Bones se concentre surtout sur l'ajout de système, et se révèle très intéressante.

En premier, les coffres de maison, qu'on attend depuis longtemps, sont enfin là. Si leur utilisation est plutôt pratique, la restriction vis à vis des ateliers d'artisanat (les objets y étant stockés n'apparaissent pas pour l'artisanat) me laisse un peu dubitatif sur leur utilité réelle. Vu que les matériaux et objets à déconstruire/améliorer n'y ont pas vraiment leur place (c'est possible, mais pas optimal par rapport à un coffre de banque) , quels objets sont-ils destinés à accueillir?

Perso, j'en vois quelques uns : les recettes (pour les rerolls et les amis en cours de leveling d'artisanat) , les consommables d'event (pétards et autre boules de boue) , les recettes scellées des assignats, éventuellement quelque plats/compos rare en stock en cas de besoin urgent, des pièces des sets en cours de récupération, et sans doute 2-3 bricoles, mais loin de remplir 360 emplacements. Après, je juge ça en tant qu'abonné ESOPlus ; sans sac d'artisanat ni emplacements de banque doublés, je pense que je serais bien plus satisfait d'avoir autant de place. Et, de toute manière, mieux vaut trop d'emplacements que trop peu!

La manière de les obtenir, excepté celui offert au level 18, est plus critiquable, en revanche. Farmer les pierres de Tel Var ? Les joueurs PvE trouvent la cité impériale trop PvP, et les joueurs PvP la trouvent trop PvE, d'après ce que j'ai souvent pu lire, donc ça ne va ravir personne, ou presque. Les assignats étant ce qu'ils sont (la demande d'avoir les DLC et un large choix de styles rares pour compléter ceux vraiment intéressants) rendent cette option assez peu viable, à mon sens. Et l'achat en couronnes, qui est donc l'option la plus accessible, et la moins rebutante, est assez discutable... Surtout que, si c'est du confort comme les assistants, les prix risquent d'être plutôt élevés, une fois sur les serveurs Live (à voir) . Un achat en or et PA aurait été plus sympathique pour les joueurs (mais aurait fait vendre moins de couronnes, certes) . 

Bref, un ajout mi-figue, mi-raisin, à juger sur la durée.

TESODragonBonesprogression.jpg

Deuxième système très attendu, le système de tenue est également inclus dans ce DLC.

Plutôt content de la manière dont il a été implanté, notamment car il est très complet. Non seulement vous pourrez utiliser tout les styles que vous avez appris (d'autant plus qu'il suffit qu'un personnage le connaisse pour que tous ceux du compte puissent l'utiliser, désormais) , mais aussi car, étant couplé avec le système de teinture (qui garde ses limitations actuelles, lui) , ça donne une très grande gamme de possibilité pour personnaliser votre tenue totalement à votre goût. Et pouvoir la changer à la volée, juste en passant par le menu de personnage, une fois enregistrée, est très pratique! On pourrait croire que ça ne concernera que les joueurs plutôt intéressés par le roleplay, mais pouvoir créer un personnage avec le look qu'on vise aide également à rendre l'expérience plus immersive.

Malgré la grande liberté de choix, il existe quelques restrictions ; on ne pourra utiliser que l'apparence du même " type d'objet " , notamment. Pour reprendre les exemples du site officiel, on pourra donner une apparence d'épée à sa hache, mais il sera impossible d'appliquer une apparence d'épée à deux mains à son arc, ou une apparence de botte à son casque. On regrettera aussi que les vêtements qu'on peut voler aux PNJ ne fassent pas partie de ce système de tenue. Enfin, pour enregistrer une tenue, il sera nécessaire de s'acquitter d'une somme variable d'or, qui, sans être donnée, reste abordable, ou d'un jeton de changement de tenue (utilisable une seule fois) .

Lorsque le DLC sera déployé, 2 choses seront à faire pour profiter de ce système à 100%. Premièrement, connecter tout vos personnages ayant un style qui n'est pas disponible sur vos autres personnages pour le déverrouiller et l'ajouter aux styles utilisables. Deuxièmement, déconstruire un objet de chaque " rang " (par exemple, pour la forge, chaque type de métal, du fer au culprite) ; en effet, ça donnera accès aux teintures de même " rang " ; par exemple, déconstruire un objet en fer permettra d'utiliser les couleurs fer, peau brute, jute, et érable.

Chaque personnage aura, de base, accès à une tenue ; pour avoir plus d'emplacements de tenues, jusqu'à un maximum de 10, il faudra obligatoirement passer par la boutique à couronnes ; attention, acheter un nouvel emplacement de tenue ne vaut que pour un personnage. Vous pouvez très bien avoir 10 emplacements sur un de vos personnages et 1 seul sur tout les autres.

Dernier nouveau système, plus surprenant, qui arrivera lors de cette mise à jour : le conseiller de compétences et les récompenses de progression

Le conseiller de compétences est d'une utilité mitigée. Si les conseils et les archétypes peuvent effectivement aider à orienter son personnage, ça reste limité ; en effet, si les compétences et leurs évolutions sont importantes, ça n'est que la moitié de ce qui fait un archétype réussi, et ça ne sera efficace qu'en choisissant des sets adaptés, les bons traits, les bonnes runes, etc... Donc ça ne donnera qu'un coup de pouce aux joueurs habitués, qui veulent se lancer dans une nouvelle classe. En revanche, pour un tout nouveau joueur, qui ne recherchera pas forcément l'optimisation complète de son personnage, ça pourra l'aiguiller vers une construction cohérente et plaisante à jouer au lieu de le laisser livré à lui-même quant au choix des compétences à utiliser. Et, vu qu 'il sera désactivable, si les conseils ne vous intéressent pas ou vous semblent peu utiles, ce sera possible de s'en passer.

Les récompenses de progression sont un petit boost appréciable. Si certaines ne sont pas extraordinaires, elles aideront toujours un minimum à progresser, et celles données en récompenses " spéciales " sont déjà bien plus intéressantes, comme, par exemple, une monture, un coffret, un style, des caisses à couronnes (qui, soyons honnête, servent en bonne partie à inciter à l'achat d'autres caisses) , etc... avec un peu d'équipement de qualité verte, bleue ou violette et un peu d'or, ça pourra s'avérer utile. Point noir de ce système : ces récompenses semblent ne pas être rétroactives, et ne le seront sans doute pas plus sur les serveurs Live. Donc, pour récupérer les récompenses uniques (coffret, style, déguisement... ) , il faudra monter un autre personnage du niveau 1 au 50.

Enfin, les détenteurs de Morrowind auront accès à 2 nouveaux terrains pour les champs de bataille. D'un style différent des autres, ça apportera un peu de fraîcheur à ce mode, et prouvera, si ça s'avère encore nécessaire, que ce mode de jeu semble bien destiné à s'enrichir régulièrement.

Pour répondre à la question initiale de mon avis, quant à savoir si ce DLC vaut son prix probable de 1500 couronnes, je dirais que c'est le cas uniquement si les donjons vous intéressent vraiment. A un tarif moins élevé, par exemple, 1000 couronnes, ma réponse aurait sans doute été différente. Mais la partie payante n'apportant que les donjons, 1500 couronnes me semble cher ; d'autant que, si le système de coffre ou de tenue vous intéresse, avoir quelque couronnes supplémentaires à y investir pourra s'avérer utile...

Nakalololo :

C'est la mise à jour gratuite l'accompagnant, plus que ce DLC en lui-même, qui est selon moi la plus intéressante. Si les deux donjons qu'il contient sont conçus brillamment et présentent un réel défi, les systèmes de tenue et de progression qu'apporte la mise à jour ont le véritable potentiel d'améliorer plusieurs aspects du jeu et d'apporter de la nouveauté.

TESODragonBonesdonjons3.jpg

L'atelier de tenues tout d'abord, est plutôt complet et facile d'utilisation. On regrettera cependant qu'il ne permette d'utiliser que les apparences des motifs, laissant sur le banc quelques sets, les vêtements des PNJ, et surtout les masques de monstre. Il est ouvert à tous, et les emplacements de tenue supplémentaires achetable en Boutique n'offrent qu'un confort pratique mais dont il est possible de se passer pour l'effort de quelques clics supplémentaires et d'un peu de mémoire pour se rappeler des combinaisons d'apparence que notre bon goût nous avait dicté. Seul hic, les emplacements vendus en Boutique sont liés au personnage et non pas au compte.

Ce système de tenue aura néanmoins un impact positif même pour ceux dont la mode n'est pas la passion : il apportera inévitable un nouveau dynamisme au marché des motifs, et donc à l'économie globale du jeu.

Le système de progression, comprenant un Conseiller de compétence et des récompenses de progression, permettra quant à lui d'aider les nouveaux joueurs à se familiariser avec les builds. Il n'est clairement pas destiné aux acrobates aguerris des arbres de compétences.

Les récompenses de niveaux n'étant pas rétroactives, il faudra recréer un personnage pour en profiter. Une bonne occasion de parcourir à nouveau certaines zones et de refaire certaines quêtes. Les récompenses qui pourraient intéresser les joueurs de haut niveau étant uniquement cosmétiques, je ne vois pas de problème au fait de devoir créer un nouveau personnage pour ceux les désirant vraiment.

La mise à jour gratuite apporte également deux nouveaux Champs de bataille que je n'ai moi-même pas testé, mais qui montrent que ce système continue de grandir. C'est même une bonne surprise qu'ils soient disponibles gratuitement pour les possesseurs de Morrowind.

TESODragonBonescoffre.jpg
Le système de stockage dans les maisons, énormément demandé, arrive également gratuitement, apportant un nombre d'emplacement de stockage conséquent. Rien de moins que ce que les joueurs attendaient, et même plus que je ne l'aurais pensé. Leur méthode d'obtention, notamment par les pierres Tel Var, permettra d'animer la Cité impériale et de nous donner une nouvelle raison d'y retourner, ce qui est appréciable.

Enfin, les deux donjons sont quant à eux très réussis. De nouvelles mécaniques font leur apparition, prouvant une nouvelle fois l'inventivité des développeurs. Les histoires sont plaisantes et les diverses animations faisant prendre vie aux monstres nous immergent un peu plus en leur sein. Les ambiances sont travaillées, et par-dessus tout, l'amusement est au rendez-vous. Plus intéressant encore, la construction d'environnement (World Building) a été élaborée de manière astucieuse, permettant de se passer des chargements entre les salles pour le Repaire du croc. De telles innovations dans les donjons témoignent de la maîtrise croissante de l'équipe et promet de jolies choses pour les futures Épreuves et donjons.

Ce DLC n'intéressera que les joueurs PvE, le reste du contenu étant gratuit. Si cette mise à jour n'est pas aussi conséquente que celle du premier trimestre 2017 qui apportait le housing, elle a le mérite de se rattraper en proposant du nouveau contenu en plus de ses systèmes, comme les cartes de Champs de bataille et les donjons. Même si l'atelier de tenues me ravit, j'aurais espéré une fonctionnalité de la même taille que le housing, plutôt que d'en voir une moindre complétée par de nouveaux donjons. Espérons que l'ajout de donjons au détriment de fonctionnalités plus conséquentes ne devienne pas une habitude pour les DLC du premier trimestre. Enfin, en attendant, je vais quand-même m'y jeter avec le sourire, arborant une armure personnalisée digne d'un affrontement contre un dragon d'os !

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

409 aiment, 125 pas.
Note moyenne : (571 évaluations | 52 critiques)
8,1 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(272 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

627 joliens y jouent, 954 y ont joué.