Guide de voyage dans le Couchant

Le site officiel de Bethesda présente son tour d'horizon du Couchant.

Une fois n'est pas coutume, c'est cette fois le site bethesda.net qui offre un tour d'horizon du Couchant.

Un guide qui se concentre particulièrement sur le cadre de l'aventure, il ne sera pas question ici de l'artisanat joaillerie, ni de la sombre menace planant sur le Couchant ; en revanche, que ce soit concernant les paysages, les principales activités, la faune ou encore les personnages importants, il se révélera assez complet sur le sujet.

L'article officiel

The Elder Scrolls Online - Guide de voyage de l’Archipel du Couchant

Ah, l’Archipel du Couchant. Verdoyant et tempéré, avec des eaux cristallines et des panoramas à couper le souffle, c’est depuis longtemps la destination des voyageurs les plus exigeants de Tamriel. Le problème étant que, des trois principales îles de cette chaîne, seule Auridia acceptait les voyageurs étrangers. L’île du Couchant proprement dite était interdite à tout autre qu’un Haut-Elfe, dont il s’agit de la patrie ancestrale. (Quant à la troisième île, Artaeum, disons qu’il n’y avait pas de liaison régulière.)

Guide de voyage dans le Couchant
Heureusement pour vous, voyageur, tout cela va changer. Car dans Summerset, le nouveau Chapitre de The Elder Scrolls Online, la reine Ayrenn du Domaine aldmeri a décrété que les frontières du Couchant seraient enfin ouvertes. Pour la première fois depuis The Elder Scrolls: Arena (1994), vous pourrez explorer cette vaste et fascinante île. Voici ce que vous trouverez dans cette île fabuleuse.

Des lieux d’intérêt

Le joyau du Couchant est sa capitale, Alinor. Vaste et multiple, cette majestueuse ville est sise sur la côte ouest du Couchant, et abrite le palais royal d’où règne la Vice-Reine Alwinarwë, cousine et régente d’Ayrenn. Avec son architecture de contes de fées et ses panoramas somptueux, Alinor est une destination mémorable.
ESO SummersetSpotlight Alinor
Sur la côte opposée se trouve Étincelance. Non moins majestueuse par son architecture, Étincelance est par bien des façons une version réduite d’Alinor. Sa disposition permet aux voyageurs se déambuler dans les rues jusqu’au monastère de la Sereine harmonie dans les hauteurs, qui surplombe le reste de la ville. On aperçoit en contrebas les quais, souvenir des racines commerciales de la ville.Enfin, il y a Lillandril, sur la côte nord-ouest. Là, le maître mot est érudition, car Lillandril entoure le Collège des sapiarques, où l’on forme de puissants mages à la protection de la Tour de cristal voisine. Ce lieu est à la fois un endroit de recherches et un point focal mystique pour ces îles idylliques.
ESO SummersetSpotlight Lillandril
Les voyageurs qui ont étudié l’histoire altmer se demanderont peut-être pourquoi l’on omet ici les villes de Soltenure et du Pas-des-Nuées. Malheureusement, elles sont toutes deux assiégées par des forces malfaisantes, et la visite est déconseillée à quiconque ne serait pas équipé pour l’aventure.Bien sûr, cette liste de destination n’est pas exhaustive : le Couchant est riche de spectacles et d’activités même en dehors des villes. Citons par exemple l’Académie lumineuse, une université de magie près de Lillandril, ou le Boss-Kar-Jhen, un zoo pittoresque sur la côte sud-est, où l’on rencontrera toutes sortes de créatures loufoques. Si c’est la détente que vous cherchez, pourquoi ne pas vous rendre à Rellenthil, afin d’admirer les représentations de la talentueuse et secrète Maison des Rêveries ? Et bien sûr, ne manquez pas d’admirer l’imposante forteresse de Cey-Tarn, ou l’île tropicale de Val-Corail Gâté. Mises ensemble, le Couchant et ses îles périphériques couvrent plus de superficie que tout Vvardenfell. Il est donc certain que vous trouverez de quoi ravir vos yeux, et de quoi vous forger des souvenirs durables.
ESO SummersetSpotlight HouseofReveries
Pour finir, un mot sur Artaeum. La troisième plus grande île de l’Archipel du Couchant abrite l’Ordre psijique, un groupe de magiciens à la puissance immense, qui parviennent en partie à contrôler le temps lui-même. Afin que ce pouvoir ne reste qu’entre des mains responsables, l’Ordre a déplacé toute l’île d’Artaeum hors de Tamriel (voire hors du temps. Ou juste hors de vue. Les opinions varient.) Il suffira de dire que le commun des visiteurs n’aura pas l’occasion de voir ses vastes prairies, ses ruines antiques, et surtout la mystique tour de Céporah. Si l’on vous invitait sur cette île secrète, vous aurez une chance tout à fait inouïe.
ESO SummersetSpotlight PsijicOrder

Faune indigène

L’on croise bien sûr au Couchant de nombreuses variétés de plantes et des bêtes tout à fait familières à ceux qui connaissent sa voisine, Auridia. Mais on y trouve aussi plusieurs espèces animales que l’on voit rarement (voire jamais) hors de ses rives. En premier lieu le majestueux griffon, qui semble à première vue être un mélange de lion et d’aigle. Quelques rares spécimens ont été domptés par des Hauts-Elfes assez adroits et courageux pour le faire, mais malheur aux visiteurs qui les croiseront à l’état sauvage.
ESO SummersetSpotlight Gryphon
Il convient aussi de mentionner les splendides et redoutables indriks. Ces sortes de cerfs portent une corne unique entre leurs bois complexes. Les indriks sont d’une intelligence redoutable, et utilisent la magie pour se téléporter loin du danger – ou surprendre ceux qu’ils estiment menaçants.
ESO SummersetSpotlight Indrik
Pour ceux qui s’intéressent davantage aux reptiles, il faut parler de la salamandre géante. Ces amphibiens aux couleurs lumineuses peuvent canaliser l’énergie élémentaire pour la libérer sous forme d’onde de choc. Autant que possible, observez ces animaux à distance respectable.D’ailleurs, ce même conseil vaut pour la plupart de la faune du Couchant, de la Vipère des récifs (toujours plus grande qu’on ne le voudrait) aux araignées géantes qui nichent dans les endroits moins glorieux de l’île. Heureusement, le Couchant compte aussi de nombreuses bêtes inoffensives, comme l’adorable queue-annelée d’Alinor, la craintive gazelle et le crabe corail si coloré.
ESO SummersetSpotlight Wilderness

Personnages notables

Bien sûr, on croise aussi sur l’île de nombreuses créatures à la conversation plus riche, à savoir des gens. Nous avons déjà évoqué la Vice-Reine Alwinarwë, bras et voix de sa cousine au Couchant pendant que la reine Ayrenn tient sa cour à Faneracine. Son Altesse demeure au palais royal, sur les hauteurs d’Alinor. Prenez le temps d’admirer la vue.À Étincelance, vous serez peut-être tentés de présenter vos respects à la Matriarche Avinissë, qui gouverne la ville. Hélas, nous vous le déconseillons : la matriarche ne voit paraît-il pas l’ouverture des frontières d’un très bon œil. Avec l’aide de l’aldarque Tilcalar, supérieur du Monastère de la Sereine harmonie, la matriarche a instauré un régime de filtrage strict pour les nouveaux venus affluant sur l’île. Mieux vaut éviter ces ennuis.Heureusement, les voyageurs adroits pourront peut-être se tourner vers un expert pour évoluer dans les complexités de ce champ de mines politique. Le célèbre Khajiit Razum-dar, parfois appelé l’Œil de la Reine, a été signalé un peu partout sur l’île, sans doute pour surveiller la mise en place du décret de la reine. Bien sûr, on ne pourrait pas lui demander de s’occuper de chaque voyageur, mais ceux dont les intérêts concorderont avec ceux de la reine (ou, bien sûr, ceux qui connaissaient déjà ce Khajiit cosmopolite) obtiendront peut-être son aide.
ESO SummersetSpotlight Razum-dar
Si vous aviez la chance exceptionnelle de poser le pied sur Artaeum, tâchez de vous entretenir avec le maître des rites Iachesis. Le chef de l’Ordre psijique compte parmi les mages les plus vieux et les plus puissants de notre histoire, ce qui n’est pas rien. Si vous vous trouvez en son auguste compagnie, pensez à lui témoigner tout le respect dû.Naturellement, une île si belle compte bien davantage que cinq ou six personnes d’exception, mais nous en citerons une dernière, d’une importance toute particulière : vous, cher voyageur. Votre visite sur cette île si longtemps coupée du monde est tout bonnement historique. Avec les autres voyageurs qui vous accompagneront, vous trouverez sans doute d’innombrables raisons de prolonger votre visite. Et si cette ruée provoquera certainement son lot de péripéties, nous sommes certains que vous vous en sortirez haut la main.À tout hasard, emportez quand même quelques pierres d’âme dans vos chaussettes.

 

Source : https://bethesda.net/fr/article/6zt0yc1zdCIE2qyEKG2sqo/the-elder-scrolls-online-guide-de-voyage-de-l'archipel-du-couchant?utm_medium=bitly&utm_source=SocialMedia

  • En chargement...

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

406 aiment, 124 pas.
Note moyenne : (567 évaluations | 52 critiques)
8,2 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(272 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

623 joliens y jouent, 946 y ont joué.