Carnet de voyage - Un jour sans fin

Une aventure vidéo ludique peut prendre des tournures originales, en particulier en période de lancement propice aux problèmes techniques.

Carnet de voyage - Un jour sans fin

Film culte des années 90, Un jour sans Fin nous propose de suivre un Bill Murray des grands jours. Pris dans une boucle sans fin dans la charmante bourgade de Punxsutawney à l'occasion d'un reportage sur le vénérable Jour de la marmotte, Phil Connors goûtera aux joies de la répétition, encore et encore. La boucle temporelle est le prétexte pour tout combiner, du plus comique au plus tragique, d'une manière assez brillante dans le cas d'Un jour sans fin que je vous recommande vivement. Si vous êtes toujours là après cette curieuse introduction, j'en viens à mon récit sur The Elder Scrolls Online.

Au fil des quêtes, explorations et donjons variés, j'ai finalement mis le pied dans la contrée de Prasin. Rien d'extraordinaire ne permet de proposer cette destination aux touristes d'Elder Scrolls Online, si ce n'est la suite logique d'un voyage après avoir traversé le Bois de Grath. En passant, j'ai eu la joie durant ce passage dans ce bois de retrouver l'Arbre Mojo, le fameux qui m'avait proposé mon premier donjon du temps où je jouais encore de l'ocarina.

Arbre Mojo

J'avoue avoir été mal à l'aise dès mes premiers pas dans la région de Prasin. De nombreux illuminés prophétisaient à vive voix que la fin du monde était proche, se plaignant au passage des créateurs de ce monde. J'ai néanmoins poursuivi mon chemin, ma destinée et ma quête d'expérience l'emportant sur mon inquiétude. Des enquêtes, un troll à traquer, un donjon ouvert avec des monstres plus nombreux que d'habitude, une potion pour sauver une autochtone... Le programme était prometteur.

Jusqu'au moment tragique où j'ai cligné des yeux. Ce bref instant correspondant à une déconnexion non volontaire a changé le cours de cette fameuse journée. En effet, quand je suis réapparu, j'avais remonté dans le temps et mes récents exploits avaient été effacés. Cet étrange phénomène vécu par Bill Murray, le voici devenu une réalité virtuelle sous mes yeux. Peut-être lié à une erreur de ma part, je décide de reprendre le cours de mon voyage, répétant mes gestes avec un air de déjà-vu. Quelques minutes se passent et le phénomène se reproduit. Acharné contre ce destin m'éloignant du niveau 50, j'insiste encore. Mais le temps joue contre moi, remontant à chaque déconnexion pour finalement ne plus pouvoir revenir. Je recherche alors désespérément Andie MacDowell qui est absente à mon grand désespoir, comme le support client.

Requete en cours

J'ai vécu cette tragique journée le vendredi 4 avril 2014 dans la région de Prasin, alors nommée « Zone des rollback » ou « Zone de la mort » selon les inspirations. Le problème a été depuis résolu, avec notamment la quête des gardiens qui a été désactivée. Chacun a pu depuis reprendre le fil du temps qui s'écoule à son rythme. D'autres bugs viendront égayer ce lancement, qui reste globalement réussi vu son envergure. On regrettera certes le besoin de devoir déco/reco pour résoudre nombre de problèmes liés à des quêtes et au phasing, sur fond de mondes parallèles tel un Sliders des MMO.

Réactions (151)


Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

358 aiment, 120 pas.
Note moyenne : (515 évaluations | 52 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(257 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

584 joliens y jouent, 882 y ont joué.