Carnet de voyage - Tuer des zombies

Sans être touchés par le virus H1Z1, les zombies sont également de sortie sur The Elder Scrolls Online, pour le plaisir de taper du mort-vivant et gagner rapidement en expérience.

Carnet de voyage - Tuer des zombies

Avant de me considérer comme un vétéran, je dois terminer ma quête des niveaux d'expérience. The Elder Scrolls Online propose différentes voies pour y parvenir, plus ou moins rapides et intéressantes. J'ai pour ma part suivi en grande partie le fil des histoires à travers Tamriel m'amenant à changer le monde, tout en alternant avec des phases industrielles consistant à tuer en boucle des ennemis.

Cette méthode demandant de répéter à l'infini les mêmes gestes s'avère être la plus efficace pour progresser au fil des niveaux, en faisant néanmoins l'impasse sur l'aspect narratif du titre de ZeniMax Online. C'est justement l'appât du gain qui m'a conduit dans une obscure et lointaine contrée aux rencontres oscillant étrangement entre la vie et la mort. Il ne s'agit pas de mes premiers zombies, loin de là, mais il s'avère dans ce cas que les autochtones collent plutôt bien à l'ambiance apocalyptique de la région.

Je reste cependant intrigué par l'idée de tuer un mort-vivant. Est-ce que je m'attaque à la partie morte de l'individu ? A l'étincelle de vie encore présente ? Mais comment la vie peut subsister dans un corps sensé être mort ? Ces questions taraudent l'humanité depuis qu'elle a pris conscience de la mort. Chaque civilisation a par la suite développé sa vision d'une vie après la mort, à moins de simplement retourner poussière parmi la poussière de l'univers.

Carnet de voyage

The Elder Scrolls Online nous entraine dans un monde cruel où la mort est régulièrement au rendez-vous. La guerre, les pillages, les luttes de pouvoir impriment une ambiance particulièrement sombre, mais parfois avec un certain style. « Quand je mettrai les mains sur XXX, je vais fendre ce traître du crâne au sternum et baigner mes mais dans sa cavité thoracique » sont les paroles de la douce mais néanmoins guerrière YYY souhaitant régler un différent avec un autre personnage. Les noms ont été cachés afin de respecter son anonymat et m'éviter les foudres des fanatiques du spoiler, autre espèce particulièrement virulente quand on commet l'erreur de leur révéler la vérité vraie.

Toutes ces questions me sont apparues tandis que j'avais débranché mon cerveau à une heure tardive, quand le gain d'expérience est sensé prendre le pas sur toutes choses. Tuer des zombies doit pourtant rester un vrai plaisir vidéo ludique. Resident Evil nous avait montré la voie avant de se perdre dans le feu de l'action. Rust a décidé d'abandonner ses morts-vivants pour mieux survivre. DayZ attend encore le jour où le jeu sera terminé. H1Z1 promet de prendre une autre échelle, dans la lignée d'aventures dans une galaxie lointaine parmi les étoiles. Bref, je tue des zombies en boucle sur The Elder Scrolls Online pour gagner en expérience.

Réactions (139)


Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

358 aiment, 120 pas.
Note moyenne : (515 évaluations | 52 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(257 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

584 joliens y jouent, 882 y ont joué.