Les raids d'EverQuest comme source d'inspiration des Epreuves PvE d'ESO

On attend prochainement l'ouverture de Raidelorn, la première zone d'aventure d'Elder Scrolls Online. Elle intègre des Épreuves, ces raids qui se veulent particulièrement ardus, dans la droite ligne des raids d'EQ.

Les raids d'EverQuest comme source d'inspiration des Epreuves PvE d'ESO

Prochainement, Elder Scrolls Online ouvrira les portes de Raidelorn, la première zone d'aventure du MMORPG intégrant deux Épreuves, de nouvelles instances de raids pour douze joueurs : d'une part la Citadelle Hel Ra, une ancienne base des Yokudans lorsqu'ils tentèrent d'envahir Tamriel et qui confronte aujourd'hui les joueurs au Céleste Guerrier et d'autre part l'Archive aethérienne, l'ancien centre de recherches d'un groupe de mages renégats cherchant à étudier les moindres arcanes de Tamriel et occupé aujourd'hui par le Céleste Mage.
Cette nouvelle contrée s'adresse ainsi à des joueurs aguerris, de haut niveau, et les confrontera surtout à un contenu qui se veut particulièrement ardu -- et qui s'inscrit dans la droite ligne des raids de la « vieille école » tels qu'on les connaissait dans le premier EverQuest. C'est la référence choisie par Rich Lambert, lead content designer d'ESO qui répond aux questions de Tamriel Foundry notamment sur ses sources d'inspiration pour Raidelorn.

« Le concept qui gouverne Raidelorn répond à une envie que j'avais depuis peu ou prou le premier jour de développement d'Elder Scrolls Online. Ça nous ramène à des jeux de la "vieille école " (arg ! j'ai dit "vieille école"), dans lesquels grouper était réellement important pour survivre et où le contenu était particulièrement ardu. En tant que joueur, mon inclinaison va clairement aux raids, quand je joue à un MMO. J'ai participé aux principaux raids d'EverQuest, de World of Warcraft et nombre de mes souvenirs marquants d'expériences PvE ont été forgés sur ces jeux. Si je ne devais retenir qu'un moment, ce serait sans doute dans EQ en participant au premier raid d'une guilde qui marchait sur le Sleeper. Je dois d'ailleurs toujours avoir quelques captures d'écran de ce jour. »
slide4-tan.jpg

Entre autres facteurs de difficulté, on le sait, ces raids devront être explorés sans (trop) y mourir, sous peine de devoir les recommencer son aventure du début. Rich Lambert l'explique.

« Chaque fois qu'un joueur meurt et ressuscite dans une Epreuve, une « âme » est soustraite du réservoir d'âmes du groupe. Dès qu'il n'y a plus d'âmes disponibles, c'est un échec du groupe et les joueurs doivent alors quitter l'instance. Une fois dehors, l'Epreuve peut être remise à zéro et le groupe peut s'y essayer à nouveau depuis le début. Pour l'instant, chaque Epreuve permet 36 résurrections (ce qui équivaut à une moyenne de trois morts possibles par joueurs dans le groupe étendu), mais ce chiffre peut encore évoluer. »

Les curieux sont prévenus : Raidelorn ne s'adresse pas aux petits joueurs.

Réactions (101)


Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

357 aiment, 120 pas.
Note moyenne : (515 évaluations | 52 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(257 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

583 joliens y jouent, 882 y ont joué.