Séance de questions-réponses avec Matt Firor, Rich Lambert, et Brian Wheeler

Lors d’un événement presse sur TESO : Morrowind, à Londres, le 16 février, nous avons pu participer à une séance de questions-réponses avec certains des développeurs du jeu : Matt Firor, Rich Lambert, et Brian Wheeler.

Séance de questions-réponses avec Matt Firor, Rich Lambert, et Brian Wheeler

L’événement presse de Londres a continué après la présentation du prochain Chapitre du jeu, Morrowind, ainsi qu'une courte pause durant laquelle nous avons pu nous remettre de nos émotions et partager nos ressentis en mangeant des cookies au gingembre (Je vous jure !), nous sommes retournés vers nos développeurs préférés pour une séance de questions-réponses.

Un journaliste animait cette séance et a commencé par poser ses questions à Matt Firor, directeur du jeu, Rich Lambert, directeur créatif, et Brian Wheeler, concepteur PvP en chef, avant de laisser l’occasion à la salle d’en poser également quelques-unes.

Il commence par demander aux développeurs ce que The Elder Scrolls Online représente pour eux.
Ceux-ci expliquent que cela fait dix ans qu’ils le développent et qu’ils sont heureux du long chemin accompli. Ils constatent que la perception qu’en ont les joueurs depuis la sortie a évolué et en sont satisfait.

Le journaliste continue en leur demandant : Comment parviennent-ils à ne pas décevoir les joueurs qui ont beaucoup d’attentes par rapport à la licence ?
Pour les développeurs, s’ils sont satisfaits et heureux de ce qu’ils créent, c’est qu’ils sont sur la bonne voie, et en général le ressenti des joueurs suit le leur.

Concernant TESO : Morrowind, est-ce que le Chapitre est fait pour les anciens ou les nouveaux joueurs ?
Les deux, répondent les développeurs. Beaucoup de lore, de livres en jeu, ont été ajoutés et permettent aux nouveaux joueurs de comprendre l’environnement dans lequel ils évoluent. Beaucoup de références sont bien sûr faite à TESIII, et les anciens joueurs auront le sourire en les reconnaissant.

S’il fallait jouer à The Elder Scrolls III, et à TESO : Morrowind, auquel des deux les développeurs conseilleraient de jouer en premier ?
Ils joueraient à TESIII en premier puisque c’est comme cela qu’ils ont découvert Vvardenfell. Ils y ont d’ailleurs énormément joué durant le développement du Chapitre.

On imagine bien que ce nouveau Chapitre n’est pas l’ultime souffle de TESO, mais comment se porte le jeu ?
Le jeu se porte à merveille, confirment les développeurs. Ils en profitent pour réaffirmer le nombre de 8,5 millions de boîtes vendues, et le mettent en contraste avec le chiffre de 7 millions donné en juin à l’E3. 1,5 million de boîtes se sont donc vendues en huit mois.

Pourquoi avoir choisi Naryu pour accompagner le joueur en Vvardenfell ?
Parce que c’est un des personnages préférés des développeurs. Elle est charismatique, et son appartenance à la Morag Tong en fait une parfaite connaisseuse de la région. Et bien entendu, il fallait que ce soit un personnage Dunmer.

Concernant le Gardien, on avait pu voir dans les premiers temps du jeu cette classe apparaître dans les fichiers. Pourquoi ne l’avoir introduit que maintenant ?
À l’époque, ce n’était qu’un nom, expliquent les développeurs. Il y avait plusieurs archétypes envisagés durant le développement du jeu, et le Gardien était l’un d’entre eux. Mais la classe n’avait jamais été développée et était restée à l’état de concept.

À la sortie de Morrowind, beaucoup de joueurs voudront créer un Gardien. Cyrodiil ne risque-t-elle pas d’en être envahie ?
Très certainement, confirment les développeurs. Mais très vite l’équilibre devrait se rétablir. En général, quand il y a une nouveauté sur une classe, par exemple, un grand nombre de joueurs vont l’essayer. Mais ils reviennent rapidement à la classe qu’ils jouaient initialement.

Quid d’ESO Plus qui ne donnera pas accès à Vvardenfell ?
Deux DLC viendront plus tard dans l’année et seront accessibles aux abonnés ESO Plus. Les développeurs expliquent qu’ils réfléchissent encore à de nouvelles fonctionnalités à apporter avec l’abonnement ESO Plus et qu’ils comptent continuer à lui apporter des améliorations.

Qu’apportera la nouvelle Épreuve en termes de difficulté ?
De la douleur ! répondent les développeurs en riant. Le mode normal aura une difficulté standard, mais le mode Vétéran sera vraiment difficile.

En apprendrons-nous plus sur la disparition des Dwemers ?
Il y aura bien sûr des ruines dwemers, mais non, pas de nouvelles informations quant à leur disparition il y a de cela bien longtemps.

Sera-t-il possible de changer la classe de son personnage pour devenir un Gardien ?
Non, il faudra créer un nouveau personnage pour jouer Gardien.

Faut-il commencer à se préparer d’une manière ou d’une autre pour les Champs de bataille ?
Non, à vrai dire, il est peut-être même plus simple pour un nouveau joueur de commencer le PvP par les Champs de bataille que par Cyrodiil.

Verrons-nous des échassiers des marais sur Vvardenfell, ces fameuses bêtes aux très longues pattes qui servaient à se déplacer entre les villes dans TESIII ?
Oui, il y en aura. Ils serviront notamment de moyen de voyager rapidement, à la manière des oratoires, qui seront eux aussi présents.

Dans TESIII, il y avait des sorts et potions de lévitation. Léviterons-nous durant ce Chapitre ?
De manière limitée, oui, précisent les développeurs. De manière très très limitée.

Sera-t-il nécessaire de posséder le Chapitre de Morrowind pour accéder aux prochains Chapitres du jeu ?
Non, les Chapitres ne seront pas interdépendants.

Y aura-t-il de nouvelles créatures inconnues des joueurs de TESIII ?
Il y en aura certaines, oui. Notamment des créations de Sotha Sil dans sa Cité Mécanique.

Croiserons-nous Yagrum, le dernier des Dwemers ?
Non, nous ne le verrons pas.

La séance de questions-réponses se termine ici et l’animateur demande aux développeurs s’ils ont une dernière remarque. Ceux-ci affirment que beaucoup de choses sont à venir et que c’est le meilleur moment pour jouer à The Elder Scrolls Online !

>> J'ai ensuite eu l'occasion d'interviewer Rich Lambert, directeur créatif du jeu... <<

Réactions (24)


  • En chargement...

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

387 aiment, 122 pas.
Note moyenne : (547 évaluations | 52 critiques)
8,0 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(265 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

602 joliens y jouent, 915 y ont joué.