Interview de Matt Firor, directeur de jeu de TESO

Lors d’un événement presse sur TESO : Summerset, à Londres, le 27 mars, Nakalololo et Elloa ont eu l’occasion d’interviewer Matt Firor, directeur du jeu.

Matt Firor

Après avoir pu tester Summerset, Elloa et Nakalololo ont eu l'occasion d'interviewer Matt Firor, le directeur du jeu, à propos du prochain Chapitre de TESO et de sa conception.

Nakalololo : Quelles ont été les inspirations et les références que vous avez utilisées pour Summerset ?

Matt Firor : Pour commencer on a regardé la carte. C’était cool qu’on ait été dans la partie nord-est pour Vvardenfell et ça faisait sens qu’on aille cette fois à l’opposé. L’avantage de Summerset aussi bien que Vvardenfell est qu’il s’agit d’îles et que donc nous pouvons les traiter comme de petites unités sans nous soucier des autres régions qu’elles toucheraient. Mais nous avions également beaucoup de culture haute-elfe déjà dans le jeu, donc nous avions une bonne base à partir de laquelle partir. Et nous aimons l’histoire du Domaine Aldmeri, mais elle ne concerne pas uniquement les Hauts-Elfes, mais également les autres races. Cette fois, nous avons vraiment voulu nous concentrer exclusivement sur eux. C’est comme ça qu’on a commencé.

Elloa : Et d’un point de vue artistique, quel genre de références, visuelles, les artistes ont utilisé pour créer l’esthétique, pour créer les environnements ?

La raison pour laquelle Summerset est visuellement différente d’Auridia, c’est qu’on est devenu meilleur en tant qu’équipe de développement pour construire les villes. On peut voir l’évolution depuis le jeu de base en passant par Orsinium et le Trépas des Cognées et maintenant Summerset, c’est énorme. Nous sommes maintenant bien meilleurs pour cela. Et ça nous a réellement donné la chance de créer la patrie des Hauts-Elfes, leurs villes d’une bien meilleure manière. Les choses que vous avez vues en vidéo et sans doute en jeu quand vous avez joué, eh bien vous pouvez réellement rentrer dans la plupart des bâtiments. La plupart sont explorables. L’inspiration qu’on a eue les concernant remonte en fait au vieux lore des Elder Scrolls. Voir ce que nous avons pu en faire en tant qu’équipe de développement pour créer des bâtiments qui transcrivent ce lore… eh bien, je pense qu’on a vraiment fait du bon travail. C’est vraiment cool !

Elloa : Mais c’est aussi beaucoup plus traditionnel, médiéval fantasy. Ça ressemble presque aux contes de fées classiques. Et c’est un peu surprenant, ce qui amène aussi des critiques des joueurs sur cet aspect. Pourquoi avez-vous choisi ce style spécifique plutôt que quelque chose ressemblant plus aux elfes de Tolkien, par exemple ?

À vrai dire, ça ressemble un peu aux elfes de Tolkien. Mais chez Tolkien, il n’y a qu’une sorte d’elfe. Sur Tamriel, il y en a beaucoup plus. Tolkien aurait eu la culture des Elfes des Bois et des Hauts-Elfes comprises en une seule race. Nous, nous les avons séparés, ce qui fait des Bosmer, des elfes qui ressemblent plus à ceux de Fondcombe proches de la nature, et les autres seraient plutôt les Haut Elfes fantastiques, érudits, magiciens. Ça vient de là.

Nakalololo : Comme Summerset n’est pas apparue dans un jeu Elder Scrolls depuis TESI:Arena, vous êtes-vous senti plus libre pour créer de nouvelles choses ?

Oui. Avec Morrowind, nous faisions intentionnellement une région dans laquelle vous pouviez aller comme à la maison. Là, c’est l’opposé, et c’est le but. Vous pouvez connaître quelque chose à propos de la région, mais nous avons pu y faire tout ce que nous voulions dans les limites du raisonnable. Donc, oui, nous nous sommes beaucoup amusés à y apporter de nouvelles choses, de nouveaux paysages. Les deux approches sont amusantes. C’était bien d’avoir ces deux approches de développement différentes.

Summerset a plus d'espace jouable que Morrowind, et nous avons Artaeum, une île complètement séparée. - Matt Firor
Elloa : J’aimerais poser une question à propos des créatures. J’ai vu un ami jouer contre tous les nouveaux mobs pour découvrir leurs compétences. Que pouvez-vous nous dire à propos de ces nouvelles créatures ? Avez-vous créé tout un nouveau bestiaire ?

Oui. Je ne connais pas le nom de toutes les nouvelles créatures. On en a cinq ou six nouvelles sur Summerset. L’espèce d’étrange insecte dans le tutoriel est nouveau. Il y a aussi une salamandre, les griffons. Mais je ne les connais pas toutes.

Elloa : Avec chacune de nouvelles compétences et réagissant de manières différentes ?

Pour les animations ? Oui. Je sais par exemple que le griffon a son propre panel de nouvelles choses. Mais je ne sais pas ce que chacune fait. Moi, je me contente de les tuer. <rire>

Nakalololo : En Vvardenfell, certaines parties de la carte n’étaient pas accessibles, comme le Mont Écarlate ou Shéogorad. Était-ce par manque de temps durant le développement ? Et est-ce que c’est pour parer à cet éventuel manque de temps qu’il n’y a pas de grosse feature pour Summerset, comme une nouvelle classe ?

En bien, pour Morrowind, il y avait aussi le fait que nous ne pouvions pas aller sur certaines parties de l’île à cause du lore qui ne nous le permettait pas. Dagoth Ur était là-bas, et donc nous ne voulions pas laisser les joueurs s’y rendre parce qu’ils n’y vont pas avant 700 ans plus tard. Avec Summerset, il y a des endroits inaccessibles. Mais en général, vous pouvez les contourner et il y a une bonne raison pour laquelle vous ne pouvez pas vous y rendre. Mais Summerset a plus d’espace jouable que Morrowind, et nous avons Artaeum, une île complètement séparée.

Elloa : Vous n’en avez d’ailleurs pas encore beaucoup parlé. Est-elle (Artaeum) aussi grande que Summerset ?

Non, elle est bien plus petite. Mais il y a un Antre, la tour des Psijics, et d’autres contenus.

Elloa : Donc en termes de taille, on peut s’attendre à quelque chose de l’ordre de la moitié du Trépas des Cognées, par exemple ?

Oui, quelque chose comme ça.

Nakalololo : Mais il n’y a pas de grosse feature pour ce Chapitre. Certains attendaient par exemple le système de création de sorts.

Non, mais nous introduisons la joaillerie. La création de sorts, c’est une chose dont nous avons parlé il y a des années. Mais les joueurs auraient fini par rendre le jeu déséquilibré, si nous l’avions introduite comme nous l’avions designé à l’époque. Même alors, quand on en parlait, on se disait que c’était fou. À quoi pensions-nous ?

Nakalololo : Donc, est-ce que c’est abandonné ?

Non, ce n’est pas abandonné. Mais ce n’est pas sur notre calendrier.

Elloa : Dernière question. Que pouvez-vous dire à des joueurs qui détestent les Altmer pour qu’ils essaient tout de même Summerset ?

Peut-être y trouveront-ils une raison de les aimer. Ils ne sont pas tous mauvais ! Et puis, ils pourront aider Razum-Dar. Et il y a d’autres races sur Summerset. Et si vraiment ils les détestent, ils auront l’occasion d’explorer l’Histoire de la race qu’ils détestent le plus.

Elloa : Pour trouver leur point faible !

Nous voici un peu plus éclairés sur la conception et les choix pris pour Summerset. Mais les Altmer ont sans doute encore beaucoup de secrets qu'il nous faudra aller leur prendre des mains, en juin prochain !

> Lire notre hands-on de Summerset <

> Consultez le compte-rendu de notre table ronde avec les développeurs <


Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

410 aiment, 127 pas.
Note moyenne : (575 évaluations | 52 critiques)
7,8 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(272 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

625 joliens y jouent, 957 y ont joué.