Tout savoir sur Stonethorn

Tout d'horizon du 3° DLC de 2020 pour TESO, Stonethorn.

Le troisième DLC de TESO en 2020 sera un DLC de donjons, et continuera l’histoire du " Coeur Noir de Skyrim " . Il est sorti le 24 Août 2020 sur PC, Mac et Stadia et arrivera sur PS4 et XBox One le 1 Septembre 2020 (à noter qu'il n'y aura qu'un peu plus d'une semaine d'écart cette fois, au lieu de 2 semaines habituellement) .

Il sera accompagné de la Mise à jour 27, apportant l'itinéraire de personnages et des améliorations techniques.

TESOBastionRonce.jpg

Le premier donjon ajouté s’appelle Bastion-les-Ronce. Il s'agit d'une forteresse, située dans les montagnes du Bordeciel occidental, où une puissante armée vampirique, commandée par la mystérieuse Dame Ronce, s'assemble. Alors que cette armée s'apprête à déferler sur la patrie des nordiques, la maison Corbeguet se prépare à l'affrontement.

Dans ce but, Gwendis, une des membres de cette maison vampirique, sollicitera votre aide pour prendre d'assaut le château, et arrêter la chef de cette armée. Ce qui ne s’avérera pas sans embûches. En plus des vampires et de leurs monstres classiques (chiens de guerre, squelettes, sangrebêtes... ) , vous aurez aussi à affronter 5 boss, dont, notamment un chien de guerre géant et surtout Vaduroth, un serviteur de Nocturne, lié par Dame Ronce, qui vous demandera de retourner ses compétences contre lui pour en venir à bout.

Une fois ces adversaires vaincus, vous ferez face à Dame Ronce, une très ancienne vampire, dont la puissance dépasse celle de ses congénères. Très mystérieuse, on ne ne sait que peu de chose la concernant, si ce n'est qu'il s'agissait d’une altmer, et qu'au cours de la première ère, elle a vaincu, seule, et en quelques heures, tout les membres du clan vampirique qui occupait Bastion-les-Ronce, avant d'en prendre possession.

Si vous parvenez à en triompher, vous recevrez de nombreuses récompenses, telles que des succès, des objets de collection, des titres, une peau, du mobilier, une teinture et, bien entendu, un masque de monstre (en mode Vétéran uniquement) et des ensembles d'équipements. Ce masque et ces ensembles apporteront des bonus et des malus, qui vous donneront un avant-goût des forces et faiblesses des vampires.

TESOJardinpierre.jpg

Le second donjon ajouté par Stonethorn, le Jardin de Pierre, est un laboratoire alchimique secret qui se trouve dans Griffenoire. Arkasis a utilisé ce complexe dwemer abandonné comme base de son laboratoire, depuis lequel il mène ses abominables expériences.

Une fois à l'intérieur, accompagné, là aussi, de Gwendis, vous aurez à faire face à des enveloppes de pierre et des loups-garous, mais, contrairement à ceux que vous avez pu croiser dans Griffenoire, ceux-ci seront améliorés par l'alchimie. Pour vous en défaire, vous devrez utiliser les expériences d'Arkasis pour pouvoir vous transformer en un Behemoth loup-garou (sans pour autant devoir contracter la lycanthropie) .

Vous devrez également triompher de trois boss, qui possèdent une originalité, par rapport aux autres donjons. En effet, à l'instar des Epreuves de Sollance et de l'Egide de Kyne, chacun possédera son propre mode difficile. De plus, si vous voulez affronter (et vaincre) Arkasis en mode difficile, vous devrez avoir vaincu les autres boss en mode difficile également.

Vous finirez par vous confronter à Arkasis, un alchimiste fou qui sévit depuis de nombreuses années. Si ses premiers méfaits, à Blancherive, ont été romancés par l'auteure de l’Inspectrice Vale, ses exactions ne se sont pas arrêtées là. Une fois chassé de la ville, il a continué à mener ses expériences, quittant une forteresse pour une autre, chaque fois qu'il était découvert, jusqu'à avoir finalement investi ce complexe dwemer.

En récompense pour l'avoir stoppé pour de bon, vous pourrez recevoir des ensembles d'équipements, un masque de monstre, des succès, des objets de collection, un memento et un titre.

Stonethorn sera accompagné de la mise à jour 27 gratuite pour tous.

TESOitinrairepersonnages.jpg

Celle-ci ajoute notamment le système d'itinéraire de personnages, qui vous permettra de définir un itinéraire pour les assistants, familiers et montures que vous avez placés dans votre maison. Ils se déplaceront le long de cet itinéraire en passant par plusieurs " nœuds " (des points de passages, jusqu’à 30 utilisables pour chaque personnage) , et vous pourrez varier leur vitesse, leur temps d'attente à chaque nœud et la manière dont ils agissent à la fin de leur itinéraire.

Pour une liberté totale, ils pourront même léviter ou passer à travers les murs, sols, etc... en suivant leur itinéraire.

Enfin, de nombreuses optimisations et correctifs ont été appliqués, en majorité côté serveur, qui résulteront en une meilleure stabilité, des chargements plus rapides, et des chutes de performances, plantages et écrans de chargement aléatoires moins fréquents.

Les annonces officielles:

f717f683b1dca4622b24f27d63096561.jpg
 

Une armée vampirique se mobilise derrière les contreforts de Bastion-les-Ronce, l’un des deux nouveaux donjons introduits par le Pack de jeu téléchargeable Stonethorn. Découvrez cette nouvelle aventure du Cœur noir de Skyrim dans cet article de découverte.

UNE FORTERESSE OUBLIÉE

Niché dans les montagnes stériles du Bordeciel occidental, le formidable Bastion-les-Ronce se dresse ainsi depuis des siècles, et ses mystérieux habitants préfèrent rester isolés derrière ses lourdes murailles. Mais maintenant qu’une ombre s’étend sur Solitude, le mal s’éveille dans la forteresse.

« Bastion-les-Ronce est la forteresse de la très secrète Dame Ronce, explique Mike Finnigan, directeur des rencontres d’ESO. Depuis des années, elle rassemble en secret une armée pour préparer les événements de Greymoor. Aujourd’hui, elle tombe enfin le masque et s’affiche au grand jour. »

 

L’imposant Bastion-les-Ronce

Une fois de plus, la populace locale disparaît, et toutes les pistes pointent vers la grande forteresse de Dame Ronce. Mais en même temps que cette nouvelle menace émerge, la maison Corbeguet se précipite pour lui barrer la route.

« La Maison Corbeguet est une maison vampire de Fendretour qui se consacre à lutter contre les méfaits du vampirisme dans le monde entier, explique Finnigan. Ce sont des vampires, mais ils sont persuadés que la coexistence est possible avec les humains. »

Plus spécifiquement, vous rejoindrez Gwendis (déjà croisée dans le jeu ESO de base) pour prendre d’assaut la forteresse des morts-vivants, découvrir ce que prépare Dame Ronce, et l’arrêter avant que sa nouvelle armée ne déferle sur Bordeciel.

« Gwendis est toujours optimiste, et elle prend les enseignements de la maison Corbeguet très au sérieux. Alors lorsqu’elle capture l’un des éclaireurs de dame Ronce, elle comprend qu’elle doit agir, et force l’éclaireur à la conduire jusqu’à Bastion-les-Ronce. Ce qui s’avère être la partie la plus simple de son plan. Pour la suite, elle a besoin de votre aide. »

SUS AU CHÂTEAU !

Un assaut frontal contre cette gigantesque forteresse serait certes épique, mais assez peu pratique, puisqu’elle est défendue par une armée de bêtes vampiriques, dont les troupes de la Légion de Ronce, des squelettes, des sangrebêtes et pire encore.

« Dame Ronce assemble ses forces depuis des siècles, et elle a employé tous les moyens possibles pour créer une puissante armée de vampires. Elle s’est rendue en Elsweyr pour infecter des Senche-rahts, elle a lié à son service un serviteur du prince Daedra Nocturne pour encore améliorer ses soldats… elle cherche à renforcer ses troupes coûte que coûte. »

 

Une armée de morts-vivants vous attend

Pour gagner chaque mètre d’avancer sur les remparts du château, vos alliés et vous devrez affronter une armée impie comme Tamriel n’en connaît pas d’autre. En plus de cette horde de morts-vivants, vous devrez terrasser cinq boss éprouvants, dont un chien de la mort géant, des vampires mortels, et même des monstruosités daedriques comme le terrifiant Vaduroth.

« Vaduroth, un Spectre des Corbeaux lié par Dame Ronce, devrait présenter des défis intéressants pour votre groupe, explique Finnigan. Ce serviteur de Nocturne dominé par la volonté de Dame Ronce doit renforcer et « ressusciter » les vampires tués au combat. »

Lorsque vous affronterez Vaduroth, vous découvrirez sa sinistre collection de bêtes empalées et ses terribles expériences inachevées. Mais ne vous laissez pas distraire par ces terribles spectacles : pour le vaincre, vous devrez utiliser les compétences et les futures expériences de Vaduroth contre lui… ce qui vous permettra d’affronter Dame Ronce en personne !

TRÉSORS ANTIQUES

Bastion-les-Ronce abrite bien des secrets, dont de rares trésors antiques antérieurs à la Deuxième ère. En prenant d’assaut les défenses de la citadelle, vous pourrez vous approprier ces trésors, dont trois ensembles d’équipement uniques, un nouveau masque de monstre, des objets de collection et des succès.

Citons par exemple le puissant ensemble de la Traîtrise de Talfyg :

 

« La Traîtrise de Talfyg vous donne un avant-goût du pouvoir des vampires, explique Nadav Pechthold, concepteur du combat responsable des ensembles d’objets. Cet ensemble léger apporte un bonus à vos sorts, mais vous confère également une vulnérabilité surnaturelle au feu et aux compétences de la guilde des guerriers. »

En plus de ces équipements ordinaires, si vous venez à bout du boss de fin en difficulté Vétéran, vous obtiendrez également le masque de monstre de Dame Ronce, qui peut être très puissant si vous utilisez des compétences qui coûtent de la Santé.

« Le masque de monstre de Dame Ronce est un ensemble exceptionnel pour blesser et affaiblir vos ennemis tout en apportant une nouvelle synergie pour votre groupe et vous. Lancer un sort qui coûte de la Santé invoque une bulle de sang qui donne la synergie Explosion sanguine. Une fois activée, celle-ci blesse les ennemis proches et leur applique le malus Mutilation majeure. »

Enfin, Bastion-les-Ronce vous permettra de gagner la peau d’Esclave vampirique ranimé (qui donnera à votre vampire ou monstruosité morte-vivante une apparence tout à fait ignoble), des titres uniques (dont un particulièrement inquiétant, « l’immangeable »), du mobilier et une teinture.

Vous pourrez gagner ces récompenses en accomplissant Bastion-les-Ronce à différentes difficultés, dont Normal, Vétéran et le mode Difficile. Plus la difficulté est grande, plus les récompenses seront fabuleuses !

AFFRONTEZ DAME RONCE

Avec une nouvelle armée de monstres vampiriques comme vous n’en avez jamais affrontés, Dame Ronce s’apprête à marcher sur le Bordeciel occidental. Vos alliés et vous-même devez infiltrer la forteresse, découvrir la vérité derrière cette nouvelle armée et empêcher la seigneur vampire avant que son ombre ne recouvre Tamriel. Êtes-vous prêts à prendre Bastion-les-Ronce ? Dites-le-nous via @TESOnline_FRInstagram et Facebook.

Nouvelle étape de l’année d’aventure du Cœur Noir de Skyrim, le Pack de jeu téléchargeable Stonethorn arrivera le 24 août sur PC/Mac et le 1 septembre sur Xbox One et PlayStation®4. Ce nouveau Pack de jeu téléchargeable sera accompagné de la Mise à Jour 27, une mise à jour du jeu de base gratuite pour tous les joueurs d’ESO.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 Le mystère plane sur l’existence de la vampire appelée Dame Ronce, qui vit recluse dans son château des montagnes du Bordeciel occidental. Découvrez les secrets de cette noble antique dans nos dernières Présentations !

Résumé et mise en garde

Par Fennorian, de la maison Corbeguet

Tout d’abord, chère Gwendis, accepte mes excuses pour la réponse tardive que je fais ici à ta demande. Je sais que par le passé, nous avons connu plusieurs différends concernant nos responsabilités envers la maison Corbeguet, mais sache qu’en aucun cas je ne déciderais de te manquer de respect. Même lorsque nos discussions se sont enflammées, je n’ai jamais oublié que tu es ma sœur. Notre loyauté mutuelle envers la cause du seigneur Vérandis dépasse largement nos bisbilles.

D’ailleurs, mon retard est lié à la mission de notre maison. La lettre par laquelle tu me demandais des renseignements sur Dame Ronce me parvint juste après mon départ pour Bangkoraï. Des rumeurs m’étaient parvenues concernant un site funéraire sans précédent, et elles me paraissaient dignes d’intérêt. Il faut absolument que je te raconte l’aventure incroyable que j’y ai vécue. J’y ai rencontré une femme qui m’a beaucoup fait penser à toi. Mais cela pourra attendre nos retrouvailles. Disons que je comprends mieux, à présent, pourquoi le travail de terrain te fascine et t’attire autant.

Une fois rentré au château Corbeguet, je me mis immédiatement en quête de références à Dame Ronce. Je comprends mieux ton ignorance. L’Index Vampirique établi par Vérandis ne dit presque rien d’elle. Ce qui est étonnant, puisque son titre de « Dame » impliquerait une origine aristocratique. J’ai commencé à me demander s’il ne s’agissait pas simplement d’une légende que les Nordiques de la campagne se racontaient en attendant que leurs flanchets de horqueur cuisent. Nous avons ainsi traqué plus que notre part de fantômes.

Mais, je me suis ensuite souvenu de la description que tu faisais de son château, sur la frontière ouest de Bordeciel, près de la Crevasse. Dans ta lettre, tu disais que son architecture paraissait vampirique. Ou, pour reprendre ta formule, qu’il « a tous ces horribles machins pointus que les gens comme nous aiment mettre sur les objets. » Outre que je te rejoins sur la pénibilité de l’architecture vampirique, cela m’a aidé à en apprendre davantage sur le passé de Dame Ronce.

Vois-tu, je ne pense pas que Dame Ronce ait été l’occupante originelle de ce château. J’ai trouvé des archives de Solitude indiquant qu’un clan de vampires, qui se faisait appeler le Nid des neiges, avait bâti le château vers le septième siècle de la Première Ère. Je ne parviens pas à préciser la date car, comme tu le sais, les Nordiques ne sont pas très méticuleux dans leurs chronologies. En revanche, on précise que le Nid des neiges a bâti son château à l’aide d’esclaves locaux. Ils ont mené plusieurs raids contre les villages des environs, pour capturer des ouvriers assez forts pour cela. Apparemment, le clan les épuisait à la tâche, puis les vidait de leur sang, avant de les redéposer dans le village. Ils allaient parfois jusqu’à les installer à la table ou dans le lit, en une sinistre imitation de vie.

Tu en conviendras, ce n’est pas le genre de grandiloquence maléfique que l’on imagine venant de Dame Ronce. Elle est avant tout, voire exclusivement, connue pour son isolation. C’est notre seule certitude. Mais j’ai découvert d’autres choses. Lorsque le Nid des neiges a fini de bâtir son château, les raids ont ralenti, mais pas cessé. Il se passait des années voire des décennies, sans que les autochtones n’aient de nouvelles des vampires, puis ceux-ci attaquaient. Ils décrivent des assauts gratuits, des démonstrations pures et simples de cruauté. Ensuite, le Nid des neiges se faisait à nouveau oublier.

Puis, en 1E 1030, une Altmer arriva dans la région. Les histoires décrivent une femme digne, raffinée, presque snob. Un Nordique écrit : « Au moment où le dernier rayon de lumière tomba sous l’horizon, cette Elfe apparut sur son cheval. Elle était jolie, pour une Elfe. Je crois que je n’avais jamais vu d’aussi beaux vêtements que les siens, et je n’en ai sans doute jamais revu depuis. Elle n’était pas vêtue pour le froid, mais ça n’avait pas l’air de la déranger. »

« Quand elle s’approcha du feu de mon poste de garde, je l’entendis demander à rencontrer notre jarl. Son ton ressemblait plus à un ordre, bien que ses mots aient été très polis. Je me souviens avoir gloussé, et répondu que notre petit village n’avait pas encore mérité son jarl. Un peu piquée, elle demanda à parler à la personne qui gérait la ville. Bien sûr, je ne pouvais pas aller le chercher pour n’importe quel voyageur, alors je lui demandai ce qu’elle désirait. C’est là qu’elle nous annonça pouvoir éliminer le Nid des neiges. Croyez-moi, j’ai filé ventre à terre chercher Thornir. »

Je passai en revue plusieurs récits rédigés dans la poignée de petits villages autour de ce qu’on appelle aujourd’hui Bastion-les-Ronce, et tous les détails se recoupent dans les grandes lignées. La mystérieuse Altmer arrive au coucher du soleil, demande à parler au décideur. Au cours de ces entrevues, elle affirme pouvait éliminer le Nid des neiges et mettre fin aux attaques. En échange, elle demande la possession du château à perpétuité. Puisque de toute façon les Nordiques se lavent les mains de cet endroit maudit, ils acceptent tous. Par la suite, elle annonce aux villageois que lorsqu’ils verront de la fumée monter du château, ils pourront se sentir à l’abri. Le Nid des neiges aura disparu.

Il n’existe qu’un seul rapport de la dernière fois où on l’a vue hors du château. Je le reproduis ici dans son intégralité :

« Je regardai l’Elfe à cheval se diriger vers la porte qui bloque le passage dans la montagne. Les autres me conseillèrent de la laisser tranquille, mais je n’avais jamais vu d’Elfe au comportement aussi étrange. Je la suivis de loin, en espérant qu’elle ne me verrait pas. Alors que nous approchions du château, elle s’arrêta et me regarda en face. Je ne sais pas comment elle avait pu sentir ma présence. Tout le village saurait vous dire que je suis le plus discret. Mais quand j’ai vu son visage, quelque chose a changé. Ses yeux sont devenus noirs, et sa peau grise. Elle m’a simplement dit : ‘Mon petit, satisfaire ta curiosité ne mérite pas que tu en meures.’ Puis elle est repartie vers le sommet de la colline.

« J’ai attendu un instant, le temps de reprendre ma respiration. Elle était terrifiante. C’est là que j’ai entendu les cris dans le château. Ils montaient dans le vent, puis s’interrompaient net. De là où j’étais, je sentais que les cris venaient de différentes parties du château. Comme si elle le traversait, pièce après pièce. Puis le silence est retombé. Et la fumée est montée, comme elle l’avait dit. Mais elle n’avait pas parlé de l’odeur. Cela me rappelait l’époque où les chasseurs rapportaient un mammouth, et où tout le monde se rassemblait autour du feu pour se remplir la panse. Bref. Je suis rentré en courant, et je n’ai jamais revu l’Elfe. »

Gwendis, si cette histoire parle bien de Dame Ronce, je pense que cela devrait t’inquiéter. Cette vampire a éliminé tout un clan de monstres sanguinaires sans aide. Sa force pourrait suffire à éliminer toute la maison Corbeguet. Seuls, nous n’aurions aucune chance. Nous devrions peut-être respecter son désir d’isolement…

Je te vois déjà lever les yeux au ciel. Je ne te demanderais jamais de renoncer à une enquête. Mais je t’en prie, n’ignore pas ma mise en garde. Je ne supporterais pas de perdre un membre de notre famille.

Sincèrement, et tendrement,

Ton frère, Fennorian

Vous aurez l’occasion de rencontrer Dame Ronce dans Bastion-les-Ronce, l’un des deux nouveaux donjons qui arriveront bientôt dans le Pack de jeu téléchargeable Stonethorn. Dites-nous si vous avez hâte de faire la connaissance de cette antique et dangereuse vampire via @TESOnlineInstagram, et Facebook—mais vous êtes prévenus !

Nouvel épisode du Cœur Noir de Skyrim, le Pack de jeu téléchargeable Stonethorn arrivera bientôt sur PC/Mac, Xbox One, PlayStation®4 et Stadia. Ce nouveau Pack de jeu téléchargeable arrivera en conjonction avec la Mise à Jour 27, une mise à jour du jeu de base gratuite pour tous les joueurs d’ESO.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Combattez des monstres avec d’autres monstres dans le Jardin de pierre, l’un des deux nouveaux donjons qui arriveront avec le Pack de jeu téléchargeable Stonethorn. Découvrez cette nouvelle aventure du Cœur noir de Skyrim dans notre présentation.

UN LABORATOIRE SECRET

Caché dans les tortueuses cavernes de Griffenoire, le Jardin de pierre est un laboratoire alchimique secret. Dans cet antique complexe dwemer, l’alchimiste fou Arkasis œuvre inlassablement pour parfaire ses dernières abominations.

« On sait peu de choses sur le Jardin de pierre, sinon que c’était une installation dwemer, aujourd’hui abandonnée, explique Mike Finnigan, directeur des rencontres d’ESO. Les canalisations, tubes et machines dwemers étaient idéales pour le plan d’Arkasis, aussi les a-t-il adaptées pour transformer tout le complexe en laboratoire géant. »

 

Le laboratoire d’Arkasis

Votre équipe et vous devrez découvrir l’entrée du laboratoire secret, affronter les terribles idées de l’alchimiste, et mettre un terme à ses infâmes expériences. Ne vous inquiétez pas, vous ne serez pas seuls, car Gwendis de la maison Ravenwatch (déjà croisée dans le jeu de base ESO et dans Bastion-les-Ronce) vous accompagnera dans votre découverte de ce complexe et de son nouveau maître. Et toute aide sera précieuse face aux dernières créations d’Arkasis !

DES MONSTRES RENFORCÉS

Arkasis et son laboratoire sont protégés par des individus monstrueux, déformés par la science profane de leur maître, comme ses ambitieux apprentis, de colossales enveloppes de pierre et des loups-garous sauvages, tous renforcés par l’alchimie.

Afin de vaincre les monstruosités du Jardin de pierre, vous devrez utiliser les créations d’Arkasis contre lui, et devenir à votre tour un monstre !

« Arkasis fut essentiel pour trouver la combinaison alchimique qui permettait d’animer des enveloppes de pierre (comme dans le Chapitre Greymoor), mais il a également réussi à créer des Béhémoths loups-garous sans infecter les sujets avec la lycanthropie, explique Finnigan. Les joueurs pourront vivre cette transformation et utiliser ce pouvoir par eux-mêmes en affrontant les habitants du Jardin de pierre. »

 

Affrontez les créations renforcées d’Arkasis

En plus de ces défenseurs contre-nature, le Jardin de pierre propose une originalité supplémentaire : il possède trois boss, chacun avec leur propre mode difficile !

« Les joueurs nous ont dit qu’ils espéraient un autre mode de difficulté dans les donjons, pour se pousser un peu, raconte Finnigan. En voyant l’accueil qui a été réservé aux Épreuves de Sollance et de l’Égide de Kyne, nous avons décidé que ce serait une bonne occasion de proposer le même système dans les donjons. »

Le Jardin de pierre est donc le premier donjon d’ESO à proposer un mode difficile activable pour chaque boss. En lançant ce défi à votre équipe, vous recevrez donc des récompenses supplémentaires, et vous devrez accomplir chaque mode Difficile en succession afin de tenter le boss de fin, Arkasis lui-même, en mode Difficile !

Comme pour les Épreuves, cela permettra à votre équipe d’adapter la difficulté de votre expérience à volonté, et bien sûr, si vous trouvez un boss trop difficile en mode Difficile, vous pouvez toujours l’affronter dans sa difficulté de base.

RÉCOMPENSES INSANES

Si votre groupe et vous descendez dans le Jardin de pierre et affrontez les terribles créations d’Arkasis, vous découvrirez des récompenses uniques accessibles uniquement dans ce donjon, comme des ensembles d’objets, un masque de monstre, des objets de collection et des succès.

Citons par exemple l’ensemble d’armure moyenne du Hurlement de Kraglen.

 

Ensemble du Hurlement de Kraglen

« Cet ensemble est idéal pour les joueurs agressifs qui veulent non seulement lancer des Ultimes pour eux, mais aussi apporter du soutien à leurs équipiers, explique Nadav Pechthold, l’un des concepteurs du combat de ZOS. Avec cet ensemble, vous pourrez emmener votre meute vers une chasse fructueuse. »

En plus de cet ensemble unique (et deux autres), le Jardin de pierre propose également un masque de monstre, l’Enveloppe de pierre, qui si on le combine avec les épaules peut permettre à vos attaques lourdes de créer une ancre qui blesse la cible et augmente vos dégâts physiques.

« Enveloppe de pierre ajoute une sorte d’expérience de mini-jeu, dans lequel il faut positionner votre personnage pour maximiser ses dégâts et sa génération de charges. Entre les mains d’un joueur adroit, il infligera des dégâts de zone et apportera un bonus de jusqu’à 450 dégâts physiques. »

Outre ces puissants objets, vous pourrez aussi remporter des objets de collection spécifique, comme le mémento des Flacons à potions de jonglage gagné en terminant le donjon en difficulté Vétéran, ou le titre « Vrai génie » (enfin reconnu par tout Tamriel !) gagné en accomplissant le donjon en mode Difficile Vétéran (les trois boss) sans mort dans le groupe ET en moins de 20 minutes. Rien que ça !

RIRE MANIAQUE GARANTI

Quoi que l’alchimiste fou Arkasis vous prépare dans son sinistre laboratoire, cela ne peut s’avérer que néfaste pour les habitants du Bordeciel occidental. Préparez-vous à entrer dans le Jardin de pierre, à détruire les subalternes renforcés de l’alchimiste fou et à arrêter ses terribles expériences avant qu’il ne soit trop tard ! Dites-nous si vous avez hâte d’explorer ce nouveau donjon du Cœur noir de Skyrim et son histoire via @TESOnline_FRInstagram et Facebook.

Suite de notre aventure de l’année, le Cœur noir de Skyrim, le Pack de jeu téléchargeable Stonethorn arrivera le 24 août sur PC/Mac et Stadia, puis le 1er septembre sur Xbox One et PlayStation®4. Ce nouveau Pack de jeu téléchargeable arrivera en tandem avec la Mise à Jour 27, une Mise à Jour du jeu de base gratuite pour tous les joueurs d’ESO.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

L’ingéniosité et l’intellect malveillants de l’alchimiste Arkasis ont peu d’égaux en Tamriel, et tout le monde devrait craindre ses diaboliques créations. Découvrez ce sinistre scientifique dans nos nouvelles Présentations !

 

Extrait de la récente publication, L’Investigatrice Vale ne crie pas au loup : la vérité des Chiens de la Lande noire, par Adandora, Chroniqueuse itinérante

Les Chiens de la Lande noire, l’un des premiers romans de l’Investigatrice Vale de la série, est considéré comme la pierre angulaire de sa grande popularité. Toutefois, les puristes le critiquent souvent pour le grand nombre de libertés qu’il prend, et l’absence d’inspiration réelle qui fait la force des aventures ultérieures de Vale. Eh bien, je suis là pour vous dire que ces accusations sont sans fondement. Il est digne de la réputation de la série de Vale, qui raconte des aventures « authentiques ».

Pendant que je menais des recherches sur l’origine de cette série, que je présente en détail dans mon ouvrage La Véritable investigatrice Vale, j’ai découvert des récits concernant de mystérieuses disparitions présentant des similitudes saisissantes avec celles que décrit ce roman. Intriguée, j’ai préparé mon nécessaire de voyage pour partir pour Blancherive en toute hâte.

Les événements en question avaient eu lieu vers 2E 577, alors que la ville était terrorisée par le hurlement d’étrangers devenus fous, et le hurlement des loups qui précédaient des disparitions chaque soir. Les tensions dans la ville atteignirent leur point culminant lorsqu’un membre de la famille Guerrier-Né fut découvert nu, couvert de sang et entouré de têtes de bétail mortes sur la propriété des Grisetoison. Des accusations de lycanthropie et des appels à l’exécution faillirent provoquer des conflits ouverts avant qu’un étranger ne propose d’enquêter sur l’affaire. Le jarl lui offrit sa bénédiction.

Si vous connaissez bien le livre (ou ne vous offusquez pas qu’on vous révèle la fin d’un livre avant que vous ne l’ayez lu), l’Investigatrice Vale se retrouve plongée dans le pénible conflit qui oppose deux familles fictives dans des circonstances très proches. Grâce à ses déductions expertes, elle découvre qu’aucun des prétendus métamorphes et étrangers fous qui ont semé le chaos dans la ville comme des bêtes enragées ne souffraient de lycanthropie, mais tous avaient les mêmes taches sur les dents. Après bien des intrigues, des tromperies et des tentatives de meurtre, l’astucieuse Vale prend sur le fait l’alchimiste de la cour, Morhjartyr, alors qu’il empoisonne le jarl avec une concoction bestiale qui en faisait un loup-garou terrifiant. Elle poursuit son suspect jusqu’à son antre du Fort de la Lande Noire, tout en échappant au jarl enragé sur ses talons. Tout cela s’achève sur une confrontation dramatique sur les remparts du fort, où Vale attire l’orgueilleux Morhjartyr dans un piège qui les fait chuter, le jarl et lui,  du haut des fortifications. Et l’on ne revoit jamais ni l’un, ni autre.

Il est bien sûr impossible de vérifier l’essentiel de cette rencontre, mais suite à de longs entretiens et une inspection minutieuse des archives locales, j’ai découvert que l’étrange anonyme parvint à résoudre le différend entre les Guerrier-Né et les Grisetoison, sans faire peser le tort sur l’une ou l’autre famille. Le jarl et l’alchimiste de la cour disparurent dans des circonstances mystérieuses pendant cette agitation. On se demanda donc s’ils n’avaient pas été complices dans leur conspiration contre ces deux clans puissants. Cela reste une pure conjecture, mais le nouveau jarl n’en déclara pas moins Arkasis, le jeune alchimiste de la cour, fauteur de troubles.

Dans le roman, nul ne revoit jamais Morhjartyr, et l’on présumait qu’il reviendrait dans un épisode ultérieur, pour devenir l’ennemi juré et formidable de l’adroite Vale, mais jusqu’à maintenant, ce jeune alchimiste n’est jamais réapparu dans ces œuvres. Le jeune fugitif Arkasis n’avait toutefois pas terminé son histoire. Ce nom me mena tour à tour jusqu’à trois forteresses de Bordeciel, où je trouvai à chaque fois une légende locale sur un alchimiste fou surpris à mener des expériences indicibles sur des sujets récalcitrants. Ces essais allaient de l’atroce au bizarre, à base de substances alchimiques étranges et de transformations terribles. Chaque fois, l’alchimiste fou échappa à la justice et reprit son œuvre, de plus en plus audacieux, jusqu’à ce que ses exactions le rattrapent inévitablement. Il continue d’échapper à ses poursuivants. Je pense que tous ces alchimistes fous sont la même personne, l’infâme Arkasis de Blancherive.

Toutes ces sources populaires (et parfois sordides) me permirent d’assembler peu à peu la silhouette d’Arkasis, à partir des alluvions de vérité charriés par ce flot de fiction. Pour commencer, il s’agit bien d’un homme, un Nordique comme Morhjartyr pour être exacte. Il approche rapidement de l’âge moyen. De stature particulièrement imposante, sans doute suite à de nombreuses améliorations alchimiques, Arkasis est souvent décrit comme un universitaire solitaire. Il se comporte avec hauteur et mépris pour autrui, et ne considère personne comme son égal. Pourtant, il cherche toujours des sycophantes qui sauront louer sans cesse sa brillance. Ce besoin d’admiration finit toujours par faire éclater au grand-jour ses ignobles méfaits. Après avoir entendu les récits de la foule qui le chassa de sa forteresse torche au poing, je peux vous assurer que ses expériences consistent en d’ingénieuses concoctions centrées sur un effarant mépris pour la souffrance d’autrui.

J’ajouterais que les événements décrits dans les Chiens de la Lande noire et ceux qui ravagèrent Blancherive elle-même coïncident avec un retard inexpliqué dans les voyages de dame Arabelle Davaux, alors en route vers Vvardenfell. Je soupçonne que si Morhjartyr n’a jamais repointé le bout de son nez dans la série de l’Investigatrice Vale, c’est que l’auteur n’a jamais découvert ce qu’il lui était arrivé. Si vous lisez ces lignes, dame Arabelle, et acceptez enfin de reconnaître que vous êtes à la fois l’auteur et l’inspiration de l’Investigatrice Vale, je serais tout à fait disposée à vous montrer ce que j’ai appris sur les infâmes crimes d’Arkasis, l’Alchimiste fou. Et tout cela pour le prix modique d’un aveu, et d’une mention de mon nom dans cet aveu. Jusqu’à ce jour, les secrets de Morhjartyr, et d’Arkasis l’Alchimiste fou, resteront bien à l’abri entre mes mains !

Oserez-vous entrer dans le Jardin de pierre (bientôt disponible dans le Pack de jeu téléchargeable Stonethorn) pour affronter les effroyables créations de l’alchimiste fou ? Prenez garde aux folles idées d’Arkasis, ou vous deviendrez vous-même l’un de ses cobayes ! Dites-nous si vous êtes prêts à détruire son sombre laboratoire via @TESOnline_FRInstagram et Facebook.

Nouvel épisode de notre année d’aventure du Cœur Noir de Skyrim, le Pack de jeu téléchargeable Stonethorn arrivera le 24 août sur PC/Mac et Stadia, et le 1er septembre sur Xbox One et PlayStation®4. Ce nouveau Pack de jeu téléchargeable arrivera en tandem avec la Mise à Jour 27, une mise à jour du jeu de base gratuite pour tous les joueurs d’ESO.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Guidez vos assistants, montures et familiers dans votre maison et donnez plus de vie à votre logement avec le nouvel outil d’Itinéraire de personnage, inclus dans la Mise à Jour 27.

UN LIEU DE VIE

Avec la Mise à jour 27 gratuite du jeu de base, l’Itinéraire des personnages vous permettra de définir des chemins uniques pour presque tous les êtres que vous avez recueillis dans vos foyers, que ce soient les assistants, les montures et les familiers. Avec cette mise à jour du système Homestead, l’équipe voulait vous permettre de donner un peu plus de vie à votre foyer, avec un système à la fois accessible et très ouvert à la créativité.

« Avec les itinéraires de personnages, vous pouvez très facilement et très rapidement déplacer vos personnages et vos animaux, d’une manière qui donnera des résultats amusants, » explique Cullen Lee, l’un des concepteurs système d’ESO qui travaille sur les enrichissements de Homestead. « En fin de compte, notre but est d’ajouter une couche de liberté créative supplémentaire sur la manière dont vous décorerez votre maison, tout en conservant une utilisation accessible et amusante. »

Comment ça marche ? C’est simple : vous placez un personnage chez vous, puis vous utilisez le nouvel outil pour lui attribuer un itinéraire.

« Par exemple, disons que vous avez déjà Pirharri la Contrebandière chez vous. Avec cette mise à jour, vous aurez une nouvelle option lorsque vous la viserez dans l’Éditeur de maison : « Créer un itinéraire. » Une fois que vous appuierez sur ce bouton, vous verrez un nœud de chemin sous Pirharri, et un autre dans votre main, comme un meuble. »

Pour chaque personnage (monture/assistant/familier) individuel, vous pouvez placer jusqu’à 30 de ces nœuds n’importe où dans votre maison, et une fois que vous aurez confirmé ce chemin, l’individu en question le suivra automatiquement. Vous pouvez même ajouter des temps d’attente à chaque nœud, de trois secondes à trois minutes, et vous pouvez choisir la vitesse à laquelle ils circulent d’un point à un autre, de la marche tranquille au sprint.

Lorsqu’un personnage parvient au terme de son itinéraire, il fait demi-tour et repart dans l’autre sens, mais vous pouvez aussi choisir de former une boucle avec son itinéraire, ou même de le faire aller d’un nœud aux autres de manière aléatoire. Rien de plus simple !

SIMPLE, MAIS PUISSANT

En imaginant cette nouvelle fonction, l’équipe a voulu faire en sorte que l’outil soit facile à prendre en main, que l’on puisse l’utiliser de manière créative, mais aussi qu’il permette une profondeur et une personnalisation importantes.

C’est pour cela que les nœuds se placent de la même manière que les meubles, et que l’interface a été mise à jour pour que les actions effectuées sur un meuble soient plus centrées. Chaque itinéraire possède une couleur différente, pour les différencier facilement.

 

Déterminez un itinéraire pour vos assistants et vos montures

Une fois que vous maîtriserez les bases, vous pourrez vous en servir pour quelques subtilités un peu plus complexes.

« Vous pouvez placer des nœuds où vous voulez, y compris dans l’air, ou au travers d’objets solides si vous le désirez, » précise Cullen. « C’était important pour nous, car cela préserve la liberté autour de laquelle notre éditeur de maison est centré, mais cela permet des comportements… inhabituels. »

Un Alfiq tout puissant en lévitation ? Bien sûr ! Mais avec un peu de créativité, vous pourrez aussi utiliser cette compétence pour « réaliser » des scènes uniques.

« C’est amusant à utiliser, mais si vous avez construit une scène, cela vous permet par exemple de faire sortir un personnage derrière des rideaux côté cour, le faire passer sous le sol ou derrière le mur, puis le faire revenir côté jardin. Notre communauté des décorateurs d’intérieur est d’une créativité incroyable, et je suis certain qu’elle trouvera toutes sortes d’utilisations impressionnantes pour ces itinéraires ! »

Avec ce nouvel outil, vous pourrez faire courir Tythis Andromo entre vos coffres de rangement, persuader votre ratier abécéen de poursuivre votre daedrat choucas, ou enfin créer cette réserve de guars en liberté dont vous avez toujours rêvé.

SOYEZ CRÉATIF !

L’équipe a hâte de voir ce que la communauté va faire de ce nouvel outil.

« J’espère que certaines personnes vont l’essayer et nous faire part de leurs idées et de leurs créations, » explique Cullen. « Il n’y a ni bonne, ni mauvaise façon de l’utiliser, alors amusez-vous bien ! Chez ZOS, nous avons construit le système, mais c’est ce que vous en ferez qui lui donnera un sens. Voir ce que vous construisez, c’est ce que je préfère. »

Avez-vous hâte d’essayer le nouvel outil des Itinéraires de personnages ? Dites-le-nous via @TESOnline_FRInstagram et Facebook.

Proposée en tandem avec le Pack de jeu téléchargeable Stonethorn, la Mise à Jour 27 est un patch du jeu de base gratuit qui sera déployé le 24 août sur PC/Mac et Stadia, et le 1er septembre sur Xbox One et PlayStation®4.

Source : https://www.elderscrollsonline.com/fr/news

Réactions (4)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

425 aiment, 130 pas.
Note moyenne : (599 évaluations | 52 critiques)
7,7 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(277 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

646 joliens y jouent, 995 y ont joué.