Les 7 choses à savoir sur TESO : Tamriel Unlimited

La prochaine sortie console de TESO : TU (ndlr : le 9 juin) est l'occasion de faire le(s) point(s) sur ce qu'offre le jeu. Ceux-ci nous sont proposés par Joe Rybicki de Bethblog.

De nouvelles illustrations sont également à découvrir via le site My tf1 news.

Les 7 choses à savoir sur TESO : Tamriel Unlimited

1. Vous avez le choix

The Elder Scrolls Online: Tamriel Unlimited est un monde virtuel complet, rempli de choses à faire et à voir, de gens à rencontrer et d’affreux monstres à occire joyeusement. Vous pouvez choisir de guider votre personnage personnalisé (voire même plusieurs !) dans une histoire épique aux conséquences considérables… ou d’affûter vos talents de cuisinier pour préparer le meilleur des ragoûts. Vous pouvez plonger au cœur des dangereuses ruines ayléides à la recherche d’équipements rares… ou améliorer vos compétences de bûcheron, de forgeron ou de tailleur pour créer votre propre équipement. Vous pouvez affronter les armées des autres joueurs… ou vous réunir entre amis et partir à la chasse au trésor dans un donjon voisin.

En d’autres termes, ESOTU reprend l’esprit des précédents jeux Elder Scrolls et l’étend encore. Énormément. Non seulement vous pouvez interagir avec des milliers d’autres joueurs, mais vous pouvez aussi explorer les neuf provinces gigantesques de Tamriel. Autant vous dire que cela prendra beaucoup de temps. Combien ? Eh bien, depuis le lancement du jeu sur PC et Mac, les joueurs sont parvenus à un total de 173 millions d’heures de jeu… soit presque 20 000 ans.

Bref, vous ne vous ennuierez pas de sitôt.

The Elder Scrolls Online: Tamriel Unlimited

2. Vous pouvez vous faire des amis (et tuer des ennemis)

ESOTU est, après tout, un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur. Cela signifie que lorsque vous commencez à jouer, vous n’entrez pas dans un monde créé rien que pour vous : vous débutez une expérience partagée par des milliers d’autres.

Soyons clairs : vous n’êtes pas obligé d’interagir avec qui que ce soit si vous n’en avez pas envie. Vous pourrez découvrir la grande majorité du jeu même si vous décidez de partir à l’aventure en solo. Mais pour ceux qui souhaiteraient un petit côté social, ESO offre de nombreuses fonctionnalités dédiées. Il y a les donjons de groupe, ces zones où les ennemis sont redoutables et la difficulté ajustée pour supporter de nombreux joueurs combattant ensemble. Mais la dimension sociale va bien plus loin. Le système de guilde, par exemple, vous permet de rejoindre un groupe composé de centaines de joueurs, de partager des ressources et de communiquer rapidement et facilement. Les guildes peuvent également créer leurs propres boutiques, permettant aux joueurs de vendre à d’autres des objets dont ils n’ont pas l’utilité. Les joueurs peuvent également commercer en privé grâce à une interface simple d’utilisation qui fonctionne avec la messagerie du jeu.

Et, bien sûr, si l’intérêt que vous portez aux autres joueurs est plus de type, euh, martial, vous pouvez toujours vous rendre à Cyrodiil pour un peu d’action en joueur contre joueur. Là-bas, le système de jeu offre différentes options compétitives, des missions en solo pour votre alliance aux rassemblements pour assiéger les forteresses ennemies

3. C’est un voyage dans le temps

En termes d’histoire, ESOTU est le jeu le plus ancien de la série Elder Scrolls, se déroulant environ 800 ans avant les événements narrés dans Morrowind et Oblivion, soit 1 000 ans avant Skyrim. Sans trop en dévoiler, nous pouvons vous dire que l’histoire comprend une tentative du prince Daedra Molag Bal de réunir l’univers entier d’Elder Scrolls avec son propre monde d’Oblivion. Ce qui pourrait ne pas être si mal si l’ensemble de Tamriel n’était pas en guerre, divisé en trois alliances cherchant à prendre le contrôle du Trône de rubis dans la cité impériale. Et chacune de ces alliances possède ses propres factions, quêtes principales et secondaires, et bien d’autres spécificités.

The Elder Scrolls Online: Tamriel Unlimited

Pourquoi remonter si loin pour cette histoire? « La Deuxième Ère, et particulièrement l’interrègne, était le choix parfait pour deux raisons », affirme Richard Lambert, concepteur de contenu en chef. « Premièrement, elle n’était pas aussi détaillée que la Troisième Ère (celle où se déroulent tous les autres jeux Elder Scrolls, excepté The Elder Scrolls Adventures: Redguard). Nous avions donc bien plus de liberté pour explorer ce contexte et l’étoffer. Et deuxièmement, c’était une époque de guerre et de querelles permanentes. Il y avait de nombreux prétendants au trône illégitimes durant cette période, ce qui servait nos plans pour permettre aux joueurs en haut du classement de devenir empereur une fois que leur alliance serait parvenue à conquérir Cyrodiil. »

Ah oui, on avait oublié de vous le dire : vous pouvez vous-même devenir empereur. Si vous êtes très, très doué.

4. Bon sang, ce qu’il a grandi!

Un jeu en ligne grandit en permanence, et ESO ne fait pas exception. Le jeu est tout d’abord arrivé en avril 2014 sur PC, ce qui signifie qu’il a eu plus d’un an pour se développer. Deux nouvelles zones jouables se sont greffées : Raidelorn et l’arène de l’Étoile du dragon. De nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées, comme un système judiciaire pour punir les criminels et un tout nouvel arbre de compétence pour l’accompagner. Et n’oublions pas les nombreuses améliorations graphiques, les améliorations de l’interface, et bien plus encore.

Toutes ces améliorations seront présentes dans la version console, et même d’autres. « Tamriel Unlimited sur Xbox One et PlayStation 4 offre une expérience spécialement taillée pour ces consoles », selon Chris Strasz, concepteur du gameplay en chef. « Ces versions comprennent des spécificités propres à chaque console, parmi lesquelles de nouveaux succès, un chat vocal intégré, une intégration au Xbox Live et à PlayStation™Network, et une toute nouvelle interface ainsi que de nouvelles commandes pour tirer parti des manettes. »

D’ailleurs, en parlant de ça…

The Elder Scrolls Online: Tamriel Unlimited

5. L’interface a été entièrement revue pour les consoles

C’est un point qui mérite qu’on s’y attarde : l’interface et les commandes pour la version console de ESOTU ont été entièrement repensées pour les consoles. Cela signifie que l’équipe n’a pas adapté bizarrement des commandes clavier-souris pour qu’elles tiennent sur une manette, elle a véritablement conçu un tout nouveau système.

Tandis que Morrowind, Oblivion et Skyrim étaient de bons exemples d’interface sur console pour les jeux Elder Scrolls, ESO était un défi à part entière. La nature même du jeu par exemple, nécessite que les joueurs puissent activer plusieurs compétences instantanément, ce qui a mené à un système intuitif d’emplacements de compétences simple d’utilisation manette en main. Et, bien sûr, aucun jeu de ce type ne serait vraiment complet sans la possibilité d’exprimer ses émotions (souvent par le biais d’une danse suggestive). De fait, ESOTU bénéficie d’un nouveau menu radial avec des emplacements d’emotes personnalisables. Ce qui signifie que vous pouvez vous remuer l’arrière-train devant amis et ennemis en appuyant sur une seule touche.

6. Aucun abonnement au jeu n’est requis

Avec Tamriel Unlimited, les joueurs n’ont PAS à payer un abonnement mensuel pour profiter de ce vaste continent. Une fois le jeu acheté, vous pouvez y jouer autant que vous voulez, du moment que votre abonnement Xbox Live ou PlayStation Plus est actif.

The Elder Scrolls Online: Tamriel Unlimited

Cela dit, ESO propose un abonnement optionnel. Il s’appelle ESO Plus, et c’est une bonne affaire pour les joueurs cherchant à obtenir le meilleur de Tamriel. Pour un prix à partir de 10,99 € par mois (suivant la durée de votre abonnement), vous profiterez d’un bonus de 10 % sur tout ce qui concerne la progression de votre personnage : EXP, or, artisanat… Vous obtiendrez également 1 500 Couronnes par mois d’abonnement (payé à l’avance) que vous pouvez dépenser dans la Boutique à Couronnes (cela représente environ 150 potions de soin dont l’effet varie selon votre niveau). Enfin, vous aurez accès à tous les packs de contenus téléchargeables pendant la durée de votre abonnement sans frais supplémentaires.

7. Le jeu n’a pas fini d’évoluer

Bien qu’ESOTU soit déjà énorme, il va encore grandir. Comme nous l’avons dit plus haut, le jeu a continué de s’étendre depuis son lancement sur PC, et cette expansion n’est pas prête d’être terminée. Juste un exemple : « Nous avons annoncé les nouvelles zones d’Orsinium et de la cité impériale l’année dernière », dit Lambert, « et sommes sur le point de les achever ». (Orsinium sera une nouvelle zone à explorer située dans les terres ancestrales des Orques, tandis que la cité impériale ajoutera du nouveau gameplay et des zones de JcJ.)

Et tout cela n’est que le début. « Après ça, nous prévoyons d’ajouter de nouveaux contenus et systèmes », affirme Lambert. « Nous voulons continuer d’entretenir et de mettre à jour ESO dans les années à venir. »

– Par Joe Rybicki
The Elder Scrolls Online: Tamriel Unlimited

Préparez votre voyage en Tamriel grâce au Pack Exploration

Tamriel est un endroit gigantesque, peuplé d’une foule de gens à rencontrer, d’endroits à découvrir et d’ennemis à massacrer. Pourquoi ne pas prendre un peu d’avance avec le Pack Exploration, un bonus spécial pour quiconque précommande le jeu ? Avec le Pack Exploration, vous obtiendrez les éléments ci-dessous:

Toutes les races jouables dans n’importe quelle alliance.

  •  Vous avez peut-être envie d’incarner un Orque mais vous souhaitez vous battre sous la bannière du Pacte de Cœurébène. Ou peut-être voulez-vous que votre Nordique rejoigne le Domaine Aldmeri. Dans ESOTU, chaque faction est composée de trois races uniques. Avec le Pack Exploration, vous pouvez choisir n’importe laquelle des neuf races et rejoindre la faction de votre choix, vous offrant ainsi encore plus de liberté dans la manière de jouer au jeu!

Un compagnon précieux. 

  • Connu sous le sobriquet affectueux de Verruque, le Trotteur est un compagnon uniquement disponible par le biais du Pack Exploration. Promenez-vous avec cette petite bestiole attachante et rendez vos amis jaloux! (Ne vous inquiétez pas, vous pouvez changer le nom de Verruque.)

Des cartes aux trésors. 

  • Tout le monde aime les trésors. Ayez une longueur d’avance avec cette collection de cartes qui vous dévoileront l’emplacement de nombreux coffres remplis de merveilles.

Pour plus d’informations sur l’achat du jeu (y compris des liens vers les revendeurs), rendez-vous sur:www.elderscrollsonline.com

Nouvelles illustrations.

A l'occasion de la sortie consoles, de nouvelles illustrations sont proposées pour découvrir les "7 merveilles de Tamriel"comme ci-dessous, la Crypte des Coeurs. 

la-crypte-des-coeurs-11414077eypqy.jpg

Vous pouvez toutes les visionner à cette adresse.

POUR LA REINE ! 

Source : http://fr.bethblog.com/2015/05/27/7-choses-a-savoir-sur-the-elder-scrolls-online-tamriel-unlimited/#more-2929

Réactions (39)


  • En chargement...

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

358 aiment, 120 pas.
Note moyenne : (515 évaluations | 52 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(257 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

584 joliens y jouent, 882 y ont joué.