Présentation de la nouvelle Épreuve «Les Salles de la Fabrication»

L'Épreuve à venir avec Morrowind, les Salles de la Fabrication, a fait l'objet d'un article sur le site officiel. Les joueurs de TESIII:Morrowind y reconnaîtront de bien étranges créatures à demi mécaniques, les sauroïdes, ainsi qu'un personnage familier, le sorcier Divayth Fyr.

À quelques semaines de la sortie, le nouveau Chapitre de TESO se dévoile de plus en plus, et nous apprenons également à connaître les personnages que nous rencontrerons dans nos aventures. Ainsi, la section de présentation des personnages du site officiel vient s'étoffer pour introduire l'Archi-chanoine Tarvus.

Les articles officiels

ESO: MORROWIND – PRÉSENTATION DES SALLES DE LA FABRICATION

Présentation de la nouvelle Épreuve «Les Salles de la Fabrication»

Rassemblez vos meilleurs alliés. Le 6 juin, The Elder Scrolls Online: Morrowind arrive avec une nouvelle Épreuve, les Salles de la Fabrication. Vous voulez en apprendre davantage sur cette activité difficile en groupe de 12 joueurs ? Profitez de cet avant-goût de la nouveauté JcE d'ESO: Morrowind !


DÉCOUVREZ LA CITÉ MÉCANIQUE

D'antiques automates mortels se déversent d'une mystérieuse canalisation magique, et vos compagnons et vous devrez entrer dans la brèche, découvrir les Salles de la Fabrication dans la Cité Mécanique, et désactiver l'Assembleur Général.

Dans les Salles de la Fabrication, votre équipe et vous découvrirez les secrets des expériences de Sotha Sil et mettrez fin à la menace des sauroïdes. Mais vous ne serez pas seuls, puisque vous aurez l'aide du puissant et mystérieux sorcier dunmer Divayth Fyr en personne !

Si vous avez joué à The Elder Scrolls III: Morrowind, vous reconnaîtrez facilement ce personnage historique d'Elder Scrolls. En vous guidant à travers le complexe de Sotha Sil, Divayth vous apportera des conseils (généralement) utiles pour éliminer la menace des sauroïdes. Faites bien attention à ce que dit le sorcier Telvanni, car il pourrait vous fournir des indices utiles sur les mécanismes les plus menaçants de cette Épreuve ! 

d335cc8bd2f0ec3e18d7d82ca27ff71d.jpg 

 

DES VAGUES DE MACHINES INCESSANTES

« Dans les Salles de la Fabrication, nous essayons de donner aux joueurs de nouveaux mécanismes intéressants et inédits, qu'on ne pourrait pas imaginer ailleurs dans The Elder Scrolls Online, » explique le Directeur de donjon de cette Épreuve, Mike Finnigan.

« La coordination et le travail d'équipe nécessaires pour accomplir cette Épreuve sont sans précédent, poursuit Finnigan. Nous voulions faire des Salles de la Fabrication une expérience de groupe complète. » On sent cette philosophie dans cette Épreuve aux mécanismes très présents, aux exigences précises en matière de rôles spécifiques, et dans le besoin d'organisation de l'équipe.

« Il vous faudra deux tanks, être très attentifs à ce que vous faites, et surveiller votre environnement. »

Les Salles de la Fabrication sont une installation mécanique, et les automates ne sont pas la seule source de danger. Votre équipe devra aussi compter avec des pièges.

« Nous n'avions pas vraiment de dangers liés à l'environnement dans les Épreuves précédentes, mais ils sont très présents dans les Salles de la Fabrication, explique Finnigan. Il y a des murs électrifiés, des lames tournoyantes, et toutes sortes de mauvaises surprises. » Attention où vous mettez les pieds !

Il y aura cinq boss à vaincre dans les Salles de la Fabrication, chacun avec de nouveaux mécanismes complexes à apprendre. En outre, il y aura moins d'ennemis entre chaque boss, ce qui vous forcera à enchaîner les combats de boss rapidement.

« Nous avons beaucoup appris dans les Épreuves précédentes. Par exemple, le Sanctum Ophidia comptait aussi quatre boss, mais séparés par de nombreux combats mineurs, rappelle Finnigan. Les Salles de la Fabrication se concentre sur un essentiel de combats conter des boss, après avoir découvert les bases de leurs mécanismes dans la population générale. » Si vous aimez les mécaniques difficiles et les combats de boss, vous allez adorer les Salles de la Fabrication.

f3fe134e4b1b42543ffd1bec7a69acfc.jpg

 

PILLEZ LA CRÉATION DE SOTHA SIL

Bien sûr, vu les défis uniques et fatals des Salles de la Fabrication, nous ne vous demanderions pas d'y aller sans prévoir des récompenses dignes de ce nom. En traversant le complexe, vous gagnerez des éléments de quatre nouveaux ensembles d'armure comme par exemple la Machine de guerre, qui confère à vos alliés proches et vous-même Tueur majeur (Bonus de dégâts dans les donjons et Épreuves) lorsque vous utilisez une compétence Ultime.

Vous pouvez également gagner du mobilier (un buste trophée) et même une nouvelle peau. Si vous êtes maître artisan, vous pouvez aussi acheter des plans pour deux nouveaux Centurions d'entraînement, qui ne peuvent être construits qu'avec des matières premières gagnées comme récompenses hebdomadaires dans les Salles.

Enfin, il s'y trouve de nombreux Succès uniques liés à l'accomplissement des Salles de la Fabrication (rapportant des teintes et des titres), dont certains destinés aux joueurs les plus déterminés. Par exemple, Comme une horloge vous demandera de terminer les Salles de la Fabrication en moins de 40 minutes en mode Vétéran sans aucune mort.

« Avec la Gueule de Lorkhaj, les joueurs se vantaient d'avoir réussi une traversée Vétéran en mode difficile sans aucun mort, mais il n'y avait aucun succès lié. Ils le faisaient pour le plaisir ! » s'amuse Finnigan. « Nous avons bien entendu les retours des joueurs concernant les succès pour les Épreuves précédentes. » Dans les Salles de la Fabrication, votre équipe et vous serez récompensés pour vos victoires les plus complexes. Bonne chance !

DIVAYTH FYR A BESOIN DE VOUS !

Lorsque vous progresserez dans les Salles de la Navigation, votre équipe sera mise à l'épreuve comme jamais auparavant. Affronterez-vous la création de Sotha Sil pour éliminer le flot incessant des automates ? Vous découvrirez ce nouveau défi JcE dans ESO: Morrowind le 6 juin. Dites-nous ce que vous en pensez sur Twitter @TESOnline_FR et Facebook!

Pour plus de renseignements sur ESO: Morrowindcliquez ici.

PRÉSENTATION D’UN PERSONNAGE – L’ARCHI-CHANOINE TARVUS

c9c1d74ab6c799ffb07fda43e9959576.jpg

Découvrez l'un des personnages intéressants que vous rencontrerez dans ESO: Morrowind avec nos dernières présentations, face au rigoriste archi-chanoine Tarvus.


Le profil du Temple du Tribunal met ce mois-ci le projecteur sur notre propre grand-maître, au service du seigneur Vivec, l'archichanoine Tarvus ! Votre serviteur, le Soixante-seizième Auxiliaire Drumara, s'est assis pour un entretien avec le grand-prêtre dans son élégant bureau des Salles de la Sagesse, dans le canton directement face au palais du seigneur Vivec.


Auxiliaire Drumara : Merci d'avoir accepté cet entretien, archi-chanoine. Les fidèles qui lisent régulièrement nos missives hebdomadaires voulaient en apprendre davantage sur le Dunmer qui permet au Temple et à la ville de fonctionner si aisément.

Archi-chanoine Tarvus : Ce sont le seigneur Vivec et le Tribunal qui mettent les roues en mouvement. Je ne suis que leur serviteur.

Auxiliaire Drumara : Modeste, comme toujours ! Comment êtes-vous venu à cette vie de service religieux ?

Archi-chanoine Tarvus : J'ai grandi dans la Maison Indoril, alors si le rôle dans le Temple ne m'était pas garanti, il était fortement encouragé. J'ai toujours été ému par les mots du Guerrier-Poète, et je me suis rapidement dirigé vers le service au Seigneur Vivec. Voici un secret dont peu de personnes ont conscience : il s'en est fallu de peu pour que je me consacre aux Exaltés. L'appel de l'aventure séduisait mon cœur juvénile, et je me considérais comme un poète. Mais le seigneur Vivec avait d'autres projets pour moi.

Auxiliaire Drumara : Il est donc vrai que le seigneur Vivec en personne vous recruta dans sa prêtrise ?

Archi-chanoine Tarvus : Ne rendons pas l'histoire plus importante que la réalité. J'étais un jeu acolyte, en formation pour ma vie au service du Temple. Lorsque le jour est venu de choisir une voie, le seigneur Vivec m'a parlé, et m'a suggéré que je serais plus à mon aise dans la prêtrise, plutôt qu'en Exalté errant ou en Ordonnateur militariste. En méditant sur mon choix, je découvris au fond de mon cœur qu'il avait raison.

Auxiliaire Drumara : Puis vous fîtes preuve d'un talent réel pour les travaux tant spirituels qu'administratifs, jusqu'à devenir le plus jeune chanoine jamais nommé archi-chanoine…

Archi-chanoine Tarvus : Jeune ? Sans doute. Mais c'était il y a si longtemps. Je travaille dur, pour constamment démontrer ma dévotion au seigneur Vivec, aux Trois et au peuple de Morrowind. Si le seigneur Vivec a jugé bon de me récompenser par cette distinction et ces responsabilités… eh bien, vous devrez lui demander pourquoi c'est moi, parmi tous les chanoines, qui ai remplacé mon prédécesseur. Je suis reconnaissant de cette chance de servir mon seigneur et mon Temple.

Auxiliaire Drumara : Vos sermons sur les dangers que représentent les Étrangers à Vvardenfell sont parfois très énergiques. Pensez-vous vraiment que notre nation soit menacée par les cultures et croyances différentes ?

Archi-chanoine Tarvus : Pour un prêtre et fonctionnaire mineur, vous posez des questions très orientées. Mon opinion des Étrangers est bien connue, et toujours inchangée. Seuls les Elfes noirs peuvent se targuer de posséder un lien aussi unique qu'avec nos Dieux Vivants. Cela nous donne une perspective sur la vie qui est, de fait, supérieure à toutes les autres cultures de Tamriel. Nous sommes plus forts lorsque nous sommes purs, lorsque notre culture n'est pas polluée par les pensées et idées des peuples inférieurs. Mais en dehors de cela, je n'ai rien contre les rares visiteurs étrangers qui viennent découvrir notre belle île de Vvardenfell. « Défier l'étrangeté nous permet de connaître notre force, » comme l'a écrit le Guerrier-Poète.

Auxiliaire Drumara : L'un de vos plus proches assistants, le chanoine Llevule Andrano, aurait déclaré que vous « portez le fardeau du seigneur Vivec et de tout le palais sur vos épaules. » Cette déclaration vous paraît-elle justifiée ?

Archi-chanoine Tarvus : Est-ce un fardeau que de servir le Guerrier-Poète ? Est-ce une obligation que de m'assurer que les affaires du palais et du Temple et de la ville se déroulent sans heurt ni faux pas ? Je travaille par amour du Tribunal et de ses sujets. Ce n'est pas un fardeau, auxiliaire Drumara, c'est un privilège rare et singulier ! Je fais de mon mieux pour instiller la même attitude à tous les prêtres qui servent dans mon administration. Tâchez de vous en souvenir, car je suis tout à fait certain que vous en faites partie.

Auxiliaire Drumara : Bien sûr, archi-chanoine Tarvus. Je demandais simplement si je pouvais vous citer avec exactitude. Puis-je vous poser une dernière question avant de conclure cet entretien ?

Archi-chanoine Tarvus : S'il le faut…

Auxiliaire Drumara : Comment se passe la construction de Vivec ?

Archi-chanoine Tarvus : La construction de la métropole du seigneur Vivec se déroule selon la volonté du Guerrier-Poète. Les cantons prennent forme comme des îles dans la baie. Les ziggourats s'élèvent comme pour toucher Baar Dau. Il s'agit déjà d'un chef-d'œuvre, avant même d'être à moitié achevée ! Vivec fait déjà l'envie de toutes les autres nations de Tamriel. Imaginez les louanges que nous recevrons lorsqu'elle sera ouverte. Bien, si nous en avons fini, je dois retourner aux affaires du seigneur Vivec.

Que pensez-vous de ce puissant prêtre ? Vous le rencontrerez lorsqu'ESO: Morrowind sortira le 6 juin ! Faites-nous part de votre avis sur Twitter at @TESOnline_FR et sur Facebook.

Source : http://www.elderscrollsonline.com/fr/news/post/2017/05/08/eso-morrowind--presentation-des-salles-de-la-fabrication

Réactions (18)


  • En chargement...

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

387 aiment, 122 pas.
Note moyenne : (547 évaluations | 52 critiques)
8,0 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(265 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

602 joliens y jouent, 915 y ont joué.