Présentation de Naryu Virian

La présentation des personnages notables de Morrowind se conclut en s'attardant sur Naryu Virian.

Après avoir détaillé divers personnages qu'on pourra être amené à rencontrer à Morrowind, cette série arrive à sa conclusion en présentant Naryu Virian (que les joueurs du jeu original on pu rencontrer auparavant et qui est mise en avant dans le trailer de présentation de l'extension) .

Cette présentation livre quelques détails de son passé et la manière dont elle est perçue par les autres membres de la Morag Tong.

L'article officiel

Présentation de Naryu Virian

Pour notre dernière Présentation d'un personnage d'ESO: Morrowind, nous allons nous intéresser à l'assassin de la Morag Tong, Naryu Virian en personne ! Lisez ce qui suit pour en savoir plus sur son travail au sein de la Morag Tong et ce qu'elle va sans doute faire maintenant qu'elle est de retour à Vvardenfell.


Grand-maître,

Je souhaitais vous parler en personne, mais votre auditrice a refusé de me laisser pénétrer dans vos bureaux. Elle m'a même ordonné de présenter ma requête par écrit ! Je me demande depuis quand le commerce des vies humaines est devenu si bureaucratique ! Bref, voici la raison de ma missive : je souhaite travailler avec Naryu Virian, maintenant qu'elle est revenue à Vvardenfell.

Vous vous demandez sans doute pourquoi un assassin de mon rang, de ma réputation et de mon expérience au sein de la Morag Tong voudrait partager quelques contrats avec une agente relativement récente qui a passé son temps à se balader loin de notre siège de pouvoir, à Vvardenfell. Eh bien, c'est justement là la raison : Naryu a arpenté le monde, de Deshaan à Estemarche, de Longsanglot à la côte d'Or et elle a amassé plus de sceaux sur ses papiers de voyage que la plupart des membres de la Morag Tong des dernières années. Comme vous le savez, notre statut et notre réputation se sont améliorés, mais nous sommes encore loin d'avoir récupéré notre influence d'antan. Le point de vue et les expériences de Naryu à l'étranger m'intéressent. Je veux profiter des connaissances qu'elle a acquises pour devenir meilleur dans mon travail. Par contre, ne lui dites pas que j'ai dit cela. Elle pense que les compliments sont un signe de faiblesse et j'ai appris depuis longtemps à ne montrer aucun signe de vulnérabilité à la gent féminine.

Je ne vais pas vous répéter ce que vous savez déjà, mais en lisant les rapports sur les activités de Naryu, j'ai eu l'impression de dévorer un récit des aventures de l'enquêteur Vale ! Arrêter une épidémie, attraper un meurtrier implacable… tout en remplissant tous les contrats qui lui étaient assignés. C'est impressionnant ! Si on y ajoute sa finesse d'esprit, son attitude sardonique et le fait qu'elle arrive à porter avec grâce les tenues de cuir de la Morag Tong, je ne suis pas étonné qu'on la surnomme « la belle ténébreuse ».

Saviez-vous que j'avais participé à son entraînement, à l'époque ? Varon Davel et moi hésitions à la guider dans les dernières étapes de son apprentissage, mais j'ai décidé de laisser Varon s'amuser. Je regrette un peu cette décision aujourd'hui, alors je veux me rattraper en travaillant avec Naryu. Histoire de la voir en action. Je sais que c'est sans doute beaucoup demander, mais vous conviendrez que je demande rarement de faveurs au Grand-maître, n'est-ce pas ? Bon, la dernière date de Morndas la semaine derrière, mais avant cela ? Bref, ce n'est pas tous les jours que je demande quelque chose.

Que pouvons-nous attendre de Naryu Virian maintenant qu'elle est de retour à Vvardenfell ? D'après moi, elle va faire des étincelles. C'est une guerrière inégalée, capable de se frayer un chemin dans une foule de cultistes ou de plonger nonchalamment une dague entre les côtes d'une cible. Elle connaît encore plus de méthodes que moi pour tuer ou assommer quelqu'un, ce qui n'est pas peu dire. Poison, garrot, couteau, flèche, épée, arme d'hast, soupière, drap de lit, aiguille à cheveux et même une copie du vingt-quatrième sermon du Seigneur Vivec, entre ses mains, même une babiole inoffensive peut se transformer en arme mortelle. J'ai hâte de voir comment elle va gérer un contrat sur la maison Redoran ou la maison Hlaalu ! Ce sera une expérience magistrale, j'en suis certain.

J'ai entendu dire qu'elle avait décidé de prendre un apprenti bien à elle, maintenant qu'elle est de retour au sein de la Morag Tong. Que cela n'influence pas votre décision concernant ma requête, je n'interférerais pas avec ses responsabilités d'apprentissage. Après tout, je ne m'intéresse qu'aux plaisirs du meurtre, de la table et de la chair. Qu'elle joue à l'institutrice, si ça l'amuse. Par contre, lorsqu'un contrat particulièrement juteux se présentera, où plus d'un assassin sera nécessaire, je souhaite travailler au côté de Naryu et accomplir cette tâche. Si vous m'accordez cette infime faveur, je vous promets de ne pas demander d'autre faveur pendant un mois. Allez, deux mois ! Je veux juste profiter de l'action et l'aventure qui semblent suivre Naryu comme son ombre, tel Baar Dau surplombant Vivec. Si le contrat en question se déroule non loin de Balmora, ce serait idéal. Tous les Fredas, la taverne du Netch amoureux sert une anguille en croûte fongique qui est tout simplement mortelle !

Avec tout mon respect,
Ashur de la Lame silencieuse

***

Chercherez-vous à rencontrer cette assassin mortelle lors de la sortie d'ESO: Morrowind le 6 juin ? Dites-nous ce que vous en pensez sur Twitter à @TESOnline et Facebook.

Vous trouverez plus d'infos sur ESO: Morrowind ici

Source : http://www.elderscrollsonline.com/fr/news/post/2017/05/31/presentation-dun-personnage--naryu-virian

  • En chargement...

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

383 aiment, 121 pas.
Note moyenne : (542 évaluations | 52 critiques)
8,1 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(264 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

598 joliens y jouent, 906 y ont joué.