Des licenciements au sein des équipes de The Elder Scrolls Online

Après le lancement de son MMORPG The Elder Scrolls Online, le studio Zenimax Online appartenant à la société Bethesda Softworks est concerné par des réductions des effectifs au sein de ses équipes de développement et de support client.

Des licenciements au sein des équipes de The Elder Scrolls Online

Au fil des sorties, nous retrouvons des similitudes mettant en lumière les cycles de vie d'un MMORPG. La fenêtre de lancement correspondant à la période de pointe en terme de fréquentation étant passée, The Elder Scrolls Online doit désormais trouver son rythme de croisière, à la fois en terme d'ajout de contenu par le biais de ses mises à jour majeures, mais aussi de ses effectifs.

Entre pragmatisme et cynisme, il s'agit donc pour Bethesda Softworks de disposer des effectifs nécessaires au sein de son studio ZeniMax Online afin d'assurer l'exploitation de son MMORPG The Elder Scrolls Online, destinée à se poursuivre durant plusieurs années, tout en conservant le dynamisme nécessaire à son épanouissement. Conserver l'intérêt des joueurs (et leur abonnement) demande des mises à jour régulières et un service client de qualité. Au-delà du discours de l'éditeur se voulant rassurant sur la pérennité du MMORPG, seul le temps dira si ces deux points cruciaux ont été respectés suite aux coupures opérées dans les effectifs de Zenimax Online, information confirmé par Bethesda au site Gameinformer. Ces licenciements semblent concerner des développeurs, mais aussi les services de support client.

Pour revenir au cycle de vie d'un MMORPG, les ambitions de l'éditeur et le nombre d'abonnés de The Elder Scrolls Online détermineront une éventuelle évolution de son modèle économique. La sortie du MMORPG sur consoles balaye néanmoins l'hypothèse d'un passage en free-to-play dans les prochains mois, avant que le titre ne dispose d'une base de joueurs bien déterminée et stabilisée. De plus, Zenimax Online dispose de plusieurs arguments en cours de développement pour faire évoluer The Elder Scrolls Online, en espérant que notamment la Cité impériale lui rende justice.

Réactions (107)


Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

358 aiment, 120 pas.
Note moyenne : (515 évaluations | 52 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(257 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

584 joliens y jouent, 882 y ont joué.