Rapport de l'Éclaireur VII : Les Égouts Impériaux

Tous les enjeux ne se trouvent pas qu'en surface quand il s'agit de la Cité Impériale. En sous-sol, un gigantesque réseau divisé entre les trois factions sert de point d'extraction depuis les quartiers et pimente les explorations.

« Ma mère me racontait souvent quelques légendes à propos des souterrains de la Cité Impériale. Principalement pour m'effrayer aux heures où je n'étais pas sage, encore enfant, elle m'expliquait que des créatures difformes et affamées attendaient la nuit là-dessous pour grimper vers les quartiers et ôter de leurs familles les jeunes gens les plus délicieux afin de les conduire dans les profondeurs pour s'en repaître ensuite. Adolescent, je ne croyais plus à ces contes mais j'étais sûr que les tueurs et les voleurs prenaient refuge dans les égouts de la ville pour échapper à leurs poursuivants : la complexité du réseau souterrain était bien connue de tous et alimentait justement tous les fantasmes. Malheureusement pour chacun d'entre nous, au moment du siège de la Cité Impériale, des prédateurs d'un genre nouveau ont délogé bandits et vampires et rendent ces basfonds encore plus inhospitaliers. Pourtant, c'est par là que chacun devra voyager tôt ou tard afin de contribuer à l'effort de guerre. Survivre dans les égouts réclame un effort formidable ; ce rapport, je l'espère, vous fournira une longueur d'avance. »

Rapport de l'Éclaireur VII : Les Égouts Impériaux

Généralités : les Égouts, leur organisation et leurs dangers

« Pour l'essentiel, les égouts comportent trois grands secteurs convergeant sous la Tour d'Or-blanc par le Barathrum Centrata, une vaste place centrale. Chaque secteur est fragmenté en trois zones, chacune contenant son lot de bonnes ou de très mauvaises surprises. Les trois factions de Tamriel se sont chacune installées dans leur propre secteur et ont établi leur base au fond de la zone la plus périphérique de celui-ci. L'Alliance de Daguefilante s'est établie dans le réseau à l'ouest, le Pacte de Cœurébène se trouve au nord et le Domaine Aldmeri a bâti ses défenses à l'est. De la base de chaque faction au Barathrum Centrata se succèdent des labyrinthes dangereux parmi lesquels l'explorateur pourra débusquer des échelles vers les différents quartiers. Chaque secteur ne possède cependant que deux échelles et celles-ci se trouvent dans la zone la plus éloignée du cœur des égouts. Nous pouvons ainsi dire que chaque faction est en affinité avec deux quartiers en particulier puisque leurs soldats pourront plus facilement s'en extraire et rejoindre leur base souterraine que leurs adversaires, contraints de changer de quartier pour trouver un point d'extraction plus approprié ou de parcourir l'immense réseau des égouts jusqu'à leur zone sûre ; le stratège devra donc absolument tirer profit de la disposition des égouts s'il souhaite réussir dans la Cité Impériale.

Chacun est libre de parcourir l'ensemble des égouts à l'exception de la petite base souterraine des factions ennemies. Ces différents camps de fortune sont ceux par lesquels les nouveaux soldats vont venir de Cyrodiil une fois l'accès permis depuis l'extérieur : il s'agit à la fois de points d'entrée et de refuges contenant l'essentiel pour partir à la bataille. Dans chaque base se trouve une salle disposant d'échelles reliées aux six quartiers par les réseaux d'assainissement : il est ainsi possible d'infiltrer très rapidement la Cité Impériale. Vous devez pourtant savoir qu'il ne s'agit que d'un aller simple : une fois engagé dans le quartier, vous ne pourrez plus rebrousser chemin par cet accès et devrez vous exfiltrer par les égouts, puis retourner à pied à votre base par le chemin préférablement le plus court. Dans l'idéal, planifiez convenablement votre expédition avant de vous engager dans les rues ; pour beaucoup, une organisation préalable sera salutaire. À ce titre, les égouts impériaux représentent une interface complexe entre la frénésie des quartiers et votre zone de sécurité.

Avant de passer à la description affinée des différents territoires souterrains, assurons-nous ensemble de vérifier les dernières généralités. Les ennemis sont nombreux dans les égouts et forment généralement des groupes ; la diversité du bestiaire rend l'aventure périlleuse et multiplie les variables venant s'opposer à votre retour sain et sauf. La zone la plus proche du Barathrum Centrata parmi les trois réseaux compte comme une exception : un ennemi puissant y a élu domicile et doit être délogé. En plus de celui-ci, trois autres ennemis très dangereux stationnent dans chaque secteur et proposent des confrontations haletantes à quiconque osera les défier. Des portails daedriques ont également été bâtis dans ces basfonds : vous en trouverez un dans chacune des deux premières zones à partir de la base. Il en va de même pour les deux éclats célestes dissimulés dans chaque embranchement. Je n'ai pas eu la chance de les rencontrer ni de les capturer, mais sachez que de petites créatures avares et fuyardes portent sur elles de grands trésors. Pour finir, n'ignorez pas le son grave et rythmé provenant parfois des allées des égouts : ce signal sonore avertit de la proximité d'un membre de la surnommée Patrouille Horrifique, un ennemi très puissant constamment en mouvement. Plus menaçants encore que leurs confrères dans les quartiers, ces membres de la horde Xivkyn dans les égouts ne peuvent pas être vaincus par un seul soldat et sont identifiables à l'étendard hissé derrière eux et à la pulsation angoissante et très audible émanant d'eux. Sans sérieuse préparation, fuyez-les à tout prix ! »

L'Oblivion s'ouvre sur les Égouts Impériaux

Le secteur du Pacte de Cœurébène, au nord

« Je me souviens de ma toute première exfiltration par les égouts impériaux : je venais de réaliser mon premier rapport au sujet du Quartier du Souvenir et je suis arrivé dans la première zone du secteur souterrain du Pacte de Cœurébène, l'Harena Hypogeum. Non loin de cette échelle, dans une salle voisine carrée à l'ouest se trouve un éclat céleste. Ne manquez pas l'Ossuaire du Bourreau, un lieu immanquable pour l'explorateur audacieux. Au nord de celui-ci, le Xivkyn Wadracki pratique des fouilles dangereuses en compagnie de nombreux Drémoras éparpillés dans le périmètre. Plus légèrement à l'ouest se trouve dans une salle isolée l'échelle amenant au Quartier de l'Arène. Depuis cette position, rejoindre la base du Pacte demande de passer par la paire de salles rectangulaires et de faire cap plein est par le tout petit corridor à disposition. Le camp se trouve directement au nord, non loin d'ailleurs de l'un des rares chemins vers la Tour d'Or-blanc. Malgré le semblant de sécurité, ouvrez les yeux puisqu'au sud de la base se trouve un portail daedrique isolé et dangereux.

Une porte au sud-est de l'Harena Hypogeum vous conduira aux Cryptes Antédiluviennes, organisées par de labyrinthiques petits couloirs courant entre une poignée de salles exigües. Près de cet accès se trouve le second portail daedrique du secteur. Au sud-est des cryptes se trouve Ébral, un traître à la cause ennemie souhaitant apparemment sa propre armée. Ambitieux et par conséquent dangereux, il est responsable de la mobilisation ennemie sur place : montrez-vous discret, au risque sinon de devoir ouvrir la voie en combattant longuement. N'ignorez pas la salle face à celle d'Ébral où le second éclat céleste du secteur attendra que vous en puisiez la magie. Poursuivez vers le sud et trouvez la Retraite de l'inquisiteur ; ce point de repère vous aidera à localiser la porte amenant aux Tombes Alessiennes, la dernière zone de cet embranchement souterrain amenant au Barathrum Centrata. Ces tombes contiennent de très dangereux Spectres et des âmes rendues mauvaises par Secundinus le Spoliateur, lui-même un Spectre au pouvoir terrible. Il vous faudra franchir sa tanière pour accéder au cœur des égouts où convergent les factions. »

Secteur du Pacte de Cœurébène

Le secteur de l'Alliance de Daguefilante, à l'ouest

« Les soldats de l'Alliance de Daguefilante profitent du Passage Brillant, la zone la plus périphérique de leur secteur où se trouve au nord-est de leur camp une première échelle vers le Quartier des Jardins Elfiques et un autre passage amenant paraît-il à la Tour d'Or-blanc. Exercez la plus grande prudence cependant : dans ces différentes salles souterraines, la Kyn Gati, Sœur des tempêtes, semble chercher un terrible pouvoir en compagnie d'un bataillon entier de Drémoras. Poussez plus à l'est puis au sud pour trouver l'échelle vers le Quartier des Nobles, dangereusement placée près du bétail du général Zamachar niché au fond d'une vaste salle rectangulaire. Un éclat céleste protégé par un Faucheclan et un Daedroth vous servira peut-être de consolation si l'ennemi éprouve un peu trop votre patience. Montrez-vous persévérant et poursuivez à l'est, avec toute la vigilance nécessaire pour contourner un portail daedrique néanmoins. Si vous découvrez l'alcôve de l'Alik'r plus au nord-est, vous saurez que vous faites bonne route vers l'Écoulement Infâme. Il suffira d'emprunter les deux salles vers le nord et de franchir la porte plus loin.

N'aspirez pas au tourisme dans la seconde zone de ce secteur : Otholug gro-Fièvre d'or pratique une magie particulièrement obscure dans la salle circulaire et rougeoyante la plus au nord, accompagné de plusieurs dizaines de sangrebêtes et d'autres vampires pullulant dans l'Écoulement Infâme. Je saisis là toute l'ironie du récit de ma mère qui se concrétise enfin, mais je ne m'attendais pas à vrai dire à autant d'exhaustivité en une seule fois. Les cadavres jonchent le sol et les trois réservoirs verticaux et circulaires au sud de la zone ne facilitent pas l'exploration. On les connaît en tant qu'Abattoir Brumesang, un nom sinistre certainement destiné à rappeler l'identité des affreux nouveaux propriétaires de l'endroit. Au sommet du troisième réservoir, celui le plus à l'est, se trouve un éclat céleste n'attendant que vous pour se sauver. Une petite salle au nord accessible au même étage vous offrira alors une vue sinistre sur un portail daedrique en retrait. Si d'aventure vous surviviez à tout ceci, empruntez l'assortiment des trois salles rectangulaires à l'est, celle du milieu comportant un chemin vers le Voile Fluctuant où la barrière entre les plans d'existence s'étiole dangereusement. Taebod la Sentinelle vous attend au fond du gouffre et supervise un grand portail : nous aurons besoin de toute l'aide disponible pour stopper ses manigances. Pensez à cet ennemi avant de poursuivre légèrement plus à l'est vers le Barathrum Centrata. »

Secteur de l'Alliance de Daguefilante

Le secteur du Domaine Aldmeri, à l'est

« Le Domaine Aldmeri a installé sa base au point le plus au sud-est sous la Cité Impériale dans le Tunnel d'Irrigation. L'habituel chemin vers la Tour d'Or-blanc est à disposition non loin du point d'insertion dans les égouts, côté est. C'est par le nord pourtant que la grande aventure dans les égouts commence dans ce secteur, avec une vaste salle rectangulaire à l'ouest où Hzu-Hakan supervise la formation d'une horde de Faucheclans en compagnie d'autres Drémoras. Si vous favorisez l'itinéraire le plus à l'est, vous ferez d'abord face à un portail daedrique dans le renfoncement d'une vaste pièce, puis à un éclat céleste deux salles plus loin. L'échelle amenant au Quartier de l'Arboretum est clairement isolée au terme d'un assortiment de salles plus au nord-est ; les Kyn ont établi dans ces couloirs souterrains un Avant-poste des Égouts dont le repérage vous permettra de vous orienter sur le bon chemin. Au nord-ouest se trouve l'échelle vers le Quartier du Temple, bordée par une poignée de petits couloirs et de salles recluses. Le Tunnel d'Irrigation est bien peuplé mais ses couloirs dégagés et ses salles peu nombreuses ne présenteront aucune difficulté de déplacement ; fiez-vous à votre instinct et méfiez-vous constamment de la patrouille horrifique Xivkyn.

En poursuivant vers le nord-ouest, vous pénétrerez dans les Profondeurs Abyssales. Le Culte du Ver y dissimule d'obscurs projets et pratique des excavations problématiques. La dernière demeure de l'empereur Léovic se trouve selon les rumeurs directement au nord et je redoute ce que pourraient bien faire ces nécromanciens près de lui s'ils découvrent sa dépouille avant nous. Plus au sud-ouest se cachent les précieuses Mémoires Inachevées, de petites salles groupées où les morts sont ranimés et les secrets dévoilés. Un assortiment de salles au centre vous conduira à un portail daedrique près duquel, dans un renfoncement discret, se perd un magnifique éclat céleste. Poursuivre vers le Barathrum Centrata vous portera droit dans la demeure du général Kryozote, un véritable monstre laissé parmi les nécromanciens pour veiller en sous-sol. La menace peut être évitée si vous vous limitez aux plus directs chemins, mais encore vous faudra-t-il apprendre le plan des égouts au préalable pour éviter de vous y perdre. Il serait par exemple affligeant de vous perdre dans la toile de la Dame des Profondeurs, la maîtresse du Nid de la Tisseuse. Cette troisième zone du secteur souterrain du Domaine Aldmeri amenant au Barathrum Centrata ne réjouira pas les arachnophobes, j'en ai peur. Une poignée de malheureux demeure involontairement dans ces grottes ; il nous faudra conduire une mission pour les libérer, avant qu'un sort plus terrible encore ne les frappe tous. »

Secteur du Domaine Aldmeri

Le Barathrum Centrata, au cœur des égouts

« Concluons là où tout converge, vers le cœur particulier des égouts de la Cité Impériale. Sous la Tour d'Or-blanc se prépare certainement un plan terrible : pas moins de six portails daedriques, organisés selon un rituel dont je ne connais pas l'essence, trônent aussi bien au centre que tout autour de la salle principale. Les trois portails au milieu sont les plus protégés, par pas moins de quatre membres de la horde Xivkyn aux dernières nouvelles ; les trois autres sont situés en hauteur et j'ignore encore s'il sera possible ou non de tromper la vigilance de leurs nombreux gardiens. N'importe quel soldat partagerait mon pressentiment, celui d'une menace imminente planant sur nous tous et dont l'origine ne trompe personne. Un éclat céleste luit au centre, à la base d'une grandiose roche parée de veines bleues me rappelant l'effroi des portails daedriques. S'agit-il d'une quelconque pierre de fondation ayant servi à bâtir la Tour d'Or-blanc ? Aux dernières nouvelles, les savants ont déterminé que des fragments de cette tour, des pierres de Tel Var, s'éparpillent dans les rues de la Cité Impériale et servent de monnaie aux trois factions. En serait-ce là le point d'origine ?

Cette salle centrale attirera très bientôt l'attention, j'en suis sûr. Les trois factions sont destinées à s'y retrouver, leurs héros respectifs pouvant faire route depuis leur base jusqu'ici. Ce point de rencontre me semble particulièrement dangereux tandis que je réalise que ma mission touche à son terme. J'ignore ce que l'avenir nous réserve, à l'heure où des armées se préparent à franchir les portes souterraines amenant à notre ville en péril. Cet assaut fera-t-il la différence ? Ou les inimitiés des belligérants en Cyrodiil se poursuivront-elles ici au risque de tout faire échouer ? Alors que je m'y attarde, le Barathum Centrata ressemble de plus en plus à une arène souterraine où des événements macabres vont se dérouler. Nul doute que ce point de convergence servira aussi aux plus habiles, capables d'emprunter un secteur à revers et de piéger les moins prudents. Pensez à anéantir quelques dizaines d'envahisseurs sur le chemin et n'oubliez pas la raison de votre venue ici et les enjeux contenus dans les rues au-dessus. Je souhaite à présent que chacun sache faire bon usage des connaissances que je vous apporte par la présente, enfin apaisé à l'idée que peut-être nos sauveurs liront ces humbles lignes. »

Barathrum Centrata, cœur des égouts
Rapport de l'Éclaireur VI : Quartier des Jardins Elfiques

  • En chargement...

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

357 aiment, 120 pas.
Note moyenne : (515 évaluations | 52 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(257 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

583 joliens y jouent, 882 y ont joué.