Rapport de l'Éclaireur I : Quartier du Souvenir

Deux mois se sont écoulés depuis la prise en otage de la Cité Impériale. Les forces du Culte du Ver se réunissent dans le Quartier du Souvenir pour exercer leurs rituels impies parmi les mausolées.

Depuis la base souterraine, une excursion se prépare...

« J'emprunte pour la première fois l'échelle amenant dans les étroits conduits d'évacuation des égouts. On m'a dit que la voie était dégagée vers chacun des quartiers par ces accès. À mi-chemin, les vibrations au-dessus de ma tête me rappellent la précarité de ma situation : une guerre se mène actuellement là-haut et je vais émerger au cœur d'une zone dont les habitants ne donnent plus de nouvelles depuis des semaines. Inconséquent ; je vais rayer cette dernière ligne. Après m'être usé à ramper et grimper, j'atteins enfin le bout du tunnel et reprends mon souffle enfin à l'air libre. Ma main tremble tandis que j'écris ceci mais j'ignore encore, du ciel violacé ou de la gigantesque ancre noire menaçant de dévorer la Tour d'Or-blanc, laquelle de ces deux visions d'horreur me tétanise le plus.

Il n'y a plus de Quartier du Souvenir, plus à proprement parler du moins. Je viens de remarquer que je ne me trouve pas sur une terrasse mais dans le salon d'une demeure dont le toit et les principaux murs ont probablement été soufflés par une explosion. Les bâtiments aux alentours ont souffert du même sort, mais c'est un avantage : je suis en relative sécurité à cette hauteur et je profite d'une vue d'ensemble sur les rues avoisinantes. Caché derrière des caisses brûlées, j'écris ces lignes : il y a du mouvement dans le quartier ; des choses se produisent. Je m'attendais à apercevoir ici les horreurs d'Oblivion habituellement crachées par les failles célestes, mais je ne vois pour l'instant aucune aberration... Rectification : je reconnais les membres du Culte du Ver, et quelques squelettes plus loin semblent fouiller la terre pour une raison que j'ignore. Je dois m'approcher, si possible sans perdre l'avantage du terrain. »

Rapport de l'Éclaireur I : Quartier du Souvenir

Profiter du perchoir, scruter les environs

« J'ai trouvé une passerelle surélevée facilement accessible depuis le point d'insertion dans le quartier. C'est en hauteur et je suis sûr qu'un agent assez habile pourrait parcourir un sacré bout de chemin en utilisant les vestiges des arches entourant le cœur du quartier. J'ai pu rejoindre de cette façon une sorte de tour de guet inaccessible depuis le sol. Les squelettes en contrebas ne paraissent pas menaçants mais leurs maîtres nécromanciens le semblent un peu plus. Ils ont avec eux en général des guerriers entraînés. C'est dangereux, les différents groupes hostiles dans les rues éloignées du centre ont de quoi attaquer aussi bien à distance qu'au corps-à-corps. Mais il y a autre chose, je [...]

À inscrire en priorité sur le rapport : une menace inédite est présente dans la Cité Impériale. Cet ennemi possède une armure dont le motif culturel m'est inconnu. J'ai pu échapper de justesse à l'un d'entre eux malgré mes précautions : ils patrouillent les ruelles du Quartier du Souvenir. Je vois le Culte du Ver leur rendre des comptes et même s'incliner devant eux. Une conversation m'a permis d'apprendre leur identité : ce sont les Xivkyns. Si j'en crois mes apprentissages, l'étymologie du mot me confirme que c'est un peuple de l'Oblivion. Le Prince des Manigances a envoyé ses soldats d'élite au front pour y protéger ses intérêts ! Insérer ceci en rouge dans le rapport final, inviter les prochains éclaireurs à la plus grande prudence. Identifier les zones de patrouille. [...] »

Caché derrière des caisses brûlées

Progresser dans le Quartier du Souvenir

À l'ouest.

« Je me mêle aux ombres pour descendre de mon promontoire et rejoindre la rue, dans l'espoir que cela suffise à m'éviter de mauvaises rencontres. J'émerge au nord-ouest du Quartier du Souvenir. Un atelier adossé aux remparts tient encore debout ; j'y trouve un savoir exclusif, de quoi façonner apparemment du matériel de Maître Armurier. Ce sera utile pour les batailles à venir, j'en suis sûr. À l'ouest de ma position se trouve un monument et des ruelles étroites. Heureusement, je peux me faufiler dans les bâtiments et parfois rejoindre le premier étage pour échapper à l'omniprésence Xivkyn dans les environs. J'ai compté trois patrouilles au nord-ouest du quartier : ne restez pas trop longtemps dans les ruelles, ils y font des allées et venues. Les portes vers le Quartier des Jardins Elfiques sont normalement dégagées. Au sud-ouest, les membres du Culte du Ver poursuivent leur effort sous la vigilance d'un Xivkyn souvent en patrouille ; un faisceau brillant jaillit depuis les douves, près des remparts. »

Plus au sud, et vers l'est.

« Il y a beaucoup de zones dégagées très dangereuses au sud, le long de ces fossés. Rejoindre le secteur à l'est du quartier demandera la plus grande prudence. Anecdote curieuse : j'ai aperçu un Xivkyn pêcher dans les douves au sud-est. Le poisson y grouille, ce pourrait être une bonne source de nourriture pour d'éventuels survivants. À étudier. Les bâtiments sont presque entièrement démolis par ici et il n'y a désormais plus rien à contempler, sinon un autre dangereux membre de la force Xivkyn. Là aussi, les squelettes et leurs conjurateurs semblent excaver quelque chose. L'avantage, c'est qu'ils sont trop occupés dans leur tâche et ne semblent pas parcourir les ruelles. Je n'ai pas pu voir beaucoup d'autres choses dans la portion la plus à l'est du quartier : j'y compte au total quatre patrouilles Xivkyn, chacune vouée à rendre dangereuse la progression vers le Quartier de l'Arène. Les portes dérobées aux extrémités nord et sud semblent plus facilement accessibles mais réclament un détour, plutôt par le sud de toute évidence. »

Rejoindre le cœur.

« Au centre du Quartier du Souvenir se trouvent les mausolées, mais vous n'apprécierez pas le moins du monde les dangers y rôdant. À chaque point cardinal, c'est-à-dire à proprement parler devant chaque mausolée, se trouvent des adversaires redoutables sur le pied de guerre. Je dénombre pour chaque mausolée au moins la présence d'un incantateur Xivkyn et de deux porte-étendards du Culte du Ver. L'endroit grouille de squelettes fragiles en patrouille capables à mon avis de signaler votre présence à l'ennemi. [...] Le souffle coupé par la terreur, j'espère pouvoir me relire : quelque chose de gigantesque rôde au beau milieu du quartier. C'est un colosse, quelque chose capable à mon avis de renverser une poignée de soldats. Brève analyse : des capacités à mon avis aussi bien physiques que magiques ; en estimant l'endroit, je les crois capables d'appeler du renfort squelettique ; connaissant les habitudes du Culte du Ver et l'odeur de suie dans les environs, cette énorme créature doit être en mesure de déclencher des sortilèges enflammés. Ne restez pas dans son sillage. »

S'extraire vers le nord-est.

« J'emprunte l'axe principal au nord, praticable. Je vois distinctement mon perchoir, depuis lequel j'observais les environs plus tôt. Plus loin, je constate que la grande porte menant à la Prison Impériale n'est pas bloquée : pour être d'ailleurs plus précis, je remarque que c'est un itinéraire souvent fréquenté à en croire la voie très dégagée. Une menace inimaginable se trouve derrière, selon les rapports déjà parvenus ; explorer cet autre endroit ne fait pas partie de mes missions du jour. Je dois m'exfiltrer en vitesse à présent, mon escapade ayant dû attirer l'attention. Pour rejoindre l'accès vers les égouts le plus proche, je passe devant une demeure à la porte étrangement scellée. Je ne reconnais pas la magie exercée par le sceau et aucune des méthodes habituelles ne fonctionne. Je crois distinguer le symbole d'un fragment d'os. J'espère que les troupes à venir sauront y accéder.

Je poursuis ma route au nord-est et j'aperçois enfin mon unique point d'exfiltration dans le quartier. Concevez bien qu'une fois descendus dans les rues, nous ne pouvons plus rebrousser chemin ; les égouts sont notre seule issue. En empruntant cette échelle, j'atteindrai l'Harena Hypogeum : c'est une portion des égouts assez vaste que l'on m'indiquait sous la vigilance du Pacte de Cœurébène. Cela reste relatif : les forces de Molag Bal y grouillent et mes supérieurs craignent le jour où les trois factions de Tamriel s'y affronteront. En abandonnant le Quartier du Souvenir, je me doute que mes prochaines explorations ne seront guère plus bienheureuses : dans la Cité Impériale à présent, il ne règne plus que le danger, la mort et la destruction. »

Compte-rendu cartographique de l'exploration

Carte commentée du Quartier du Souvenir
Précédent
Rapport de l'Éclaireur II : Quartier de l'Arène

Réactions (12)


  • En chargement...

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

358 aiment, 120 pas.
Note moyenne : (515 évaluations | 52 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(257 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

584 joliens y jouent, 882 y ont joué.